Conseiller/conseillère en tutorat

Succès Scolaire, chef de file en soutien scolaire, se dévoue depuis 2006 à la réussite des élèves des niveaux primaire, secondaire et collégial. 

L’excellence, l’intégrité et l’entraide sont au cœur de notre mission et teintent nos interactions. Jeune, conviviale et dynamique, notre équipe se distingue par le plaisir sincère qu’elle a au travail.

Nous cherchons de supers collègues au poste de conseillère/conseiller pour agrandir la famille dès maintenant! Tu auras à ta charge une équipe de tuteurs et tutrices, dont tu assureras la formation, l’encadrement et le perfectionnement.

 

Tes tâches comprennent, entre autres:

  • Trouver le meilleur tuteur ou la meilleure tutrice pour chaque élève
  • Accueillir, accompagner et guider les tuteurs et tutrices
  • Coordonner et optimiser les horaires
  • Conseiller les familles
  • Accompagner tout ce beau monde au quotidien (gestion de conflits, intervention, conseils)
  • Contribuer au développement de l’entreprise en apportant tes idées
  • Participer à des projets connexes selon tes forces et intérêts
  • Prendre des cafés avec ton équipe pour réfléchir aux meilleures pratiques
  • Changer d’air quand tu en as besoin!  Par exemple en assurant une présence dans nos centres d’apprentissage, en rencontrant notre clientèle lors d’événements dans les écoles, en parlant de Succès Scolaire lors de salons d’emploi…

 

Notre collègue de rêve:

  • Possède au moins un an d’expérience dans le service à la clientèle
  • A un bon sens de l’initiative et est autonome dans ses tâches
  • Travaille en équipe dans la bonne humeur
  • Est très à l’aise en français et à l’aise en anglais (intermédiaire)
  • Met sa créativité et ses idées à profit
  • Démontre sa polyvalence en gérant plusieurs tâches à la fois
  • Possède au minimum un DEC dans un domaine pertinent
  • Aime se dépasser dans ses tâches sans mettre de côté le plaisir
  • Veut sortir du cadre ‘punch in/punch out’ et souhaite s’impliquer

 

Tu pourras compter sur…

  • Une équipe en or, qui valorise le plaisir au travail et est toujours prête à aider
  • Une formation stimulante et continue, qui s’adapte à tes besoins
  • Un espace de travail lumineux et vivifiant, au cœur du dynamique Mile-Ex, tout près de la station Parc
  • Un quotidien rythmé, loin de la routine
  • Un horaire de travail flexible, dont tu tiens les rênes (35 à 40 heures hebdos)
  • Des cafés, thés, lattés et fruits gratuits pour mettre du soleil dans ta journée
  • Un lounge et des hamacs pour les pauses bien méritées
  • Des journées de teambuilding, des activités mensuelles et des sorties en équipe
  • Les outils qu’il te faut pour faire rayonner ta carrière
  • Un taux horaire entre 16$ et 19$ à l’entrée
  • Un  »programme bien-être » qui rembourse les dépenses liées à ta santé, ton transport, ton gym ou ton développement personnel
  • Des valeurs d’écoute et de respect qu’on met de l’avant: l’équipe se veut inclusive face à toutes les réalités

 

On attend ton CV et une lettre de motivation à ton image: dynamique et sympathique!

Nous remercions chaleureusement toutes les personnes intéressées et recontacterons celles dont la candidature est retenue.

Publié dans Offres d'emploi | Laisser un commentaire
admin

Les devoirs : maintenir sa zénitude

Lorsque les devoirs tournent au cauchemar, il est bien difficile de préserver sa zénitude! Est-il possible de préserver l’harmonie pendant les séances de devoirs? Nous en sommes convaincus! Voici plusieurs astuces et pistes de réflexion pour rester zen.

zen_parent

Moments privilégiés dédiés aux devoirs

Certaines familles choisissent de compléter les devoirs et les leçons en matinée alors que tout le monde est plus frais et dispo, mais tous n’ont pas ce temps libre matinal! Si vous devez absolument compléter les devoirs en rentrant à la maison, laissez un temps d’arrêt aux jeunes pour bouger et se ravitailler. Ils ont besoin de se défouler et de faire le plein d’énergie avant de se remettre au travail.

Vous savez, les devoirs et les leçons, ne doivent pas être obligatoirement complétés à la maison. Pourquoi ne pas réviser les leçons sur les trajets de voiture dans la bonne humeur? Encouragez aussi les jeunes à abattre le plus de travail possible à l’école pendant leurs cours. S’ils arrivent à se discipliner suffisamment, vous pouvez aussi leur suggérer de progresser dans leurs tâches pendant leurs temps de pause ou bien en attendant l’autobus.

Une routine qui sait s’adapter

L’établissement d’une routine ferme, mais flexible, permet à l’élève de prévoir ce qui viendra et de s’y préparer. Pour favoriser le développement d’une autonomie dans la prise de bonnes habitudes, nous vous suggérons de détailler vos routines par écrit de façon à pouvoir les afficher. Ainsi, votre cadre d’organisation sera clairement établi et il sera plus facile pour votre enfant de le respecter. Rendez cette affiche positive, évolutive et collaborative!

Votre routine devra tenir compte des différents éléments de votre réalité familiale : horaire des parents, activités parascolaires des jeunes, responsabilités quotidiennes, périodes les plus favorables pour la concentration, ressources externes disponibles (grand-parents, tuteur, voisins, amis), etc. Une fois la routine établie, il vous faudra quand même savoir vous adapter au besoin.

Votre enfant n’arrive plus à se concentrer? Ce n’est pas grave. Prenez une petite pause active de 5 minutes. Il a peut-être besoin d’une mini-collation : le cerveau a toujours besoin d’énergie pour se concentrer. Vous constatez que malgré la pause, les apprentissages sont toujours très difficiles? Profitez-en pour enseigner que nous n’avons pas à être constamment à notre 110% et que c’est acceptable ainsi. Demain sera un meilleur jour. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez identifier la source du problème et y remédier avec l’aide d’un professionnel de l’éducation.

Enseigner la planification

Si nos étudiants ont bien une lacune, c’est la planification et l’organisation de leur travail. Rares sont les élèves qui ont eu la chance de faire l’apprentissage de ces compétences si précieuses. Pour arriver à des séances d’études contrôlées, voir même agréables, il vous faut aider votre enfant à organiser ses tâches dans le temps. C’est un enseignement important pour lequel il vous sera éternellement reconnaissant!

Vous pouvez commencer par établir la liste de tous les devoirs et les travaux à effectuer en plus des matières à réviser pour les évaluations à venir. Vous pourrez ensuite évaluer le temps à consacrer à chaque activité et créer un échéancier en tenant compte du reste de votre planification familiale. Rapidement, votre enfant gagnera en autonomie et pourra effectuer seul sa planification.

Non à la monotonie

On apprend bien mieux en s’amusant! Ce n’est pas que plus agréable, le cerveau retient réellement mieux les apprentissages lorsqu’ils sont réalisés dans le plaisir. Alors, il n’y a rien de mieux qu’un brin de folie pour transformer un exercice ordinaire en une activité extraordinaire. Il parait que le rire se montre comme un excellent bouclier aux conflits…

Essayez de bouger : il est permis, et même bénéfique, de réciter les leçons en dansant sur le rythme de sa chanson préférée, en faisant des redressements assis, en se tenant en équilibre sur un ballon d’exercice ou en marchant sur le bout des pieds! 

Utilisez les jeux de sociétés : le jeu de Scrabble est parfait pour apprendre les mots de vocabulaire tandis que le Yahtzee l’est pour les tables de multiplication. Ce ne sont que deux exemples parmi des centaines!

Soyez créatifs : sortez papiers ainsi que crayons de couleur pour organiser et présenter les notions à retenir par cœur d’une façon plus visuelle!

Faites appel aux ressources en ligne : parmi d’autres, Allô prof est une organisation qui propose d’excellents jeux en ligne pour mieux comprendre et réviser!

Tentez l’étude collaborative avec des collègues : ça change de la routine et donne une petite pause à papa ou maman en plus de favoriser l’entraide. Bien entendu, il vous faudra surveiller discrètement pour éviter les dérapages sociaux prolongés!

Ne pas hésiter à demander de l’aide

Qu’en diriez-vous si Succès Scolaire vous allégeait du stress des devoirs cette année? Nous sommes là!

Les stratégies à tenter pour maintenir votre zénitude sont innombrables! Vous aimeriez en connaître davantage? Notre blogue regorge de trucs, astuces et conseils pour devenir toujours meilleurs.

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire
admin

Découvrez Yann Evima Vouma : ex-avocate, artiste et tutrice

C’est avec grand plaisir que nous vous présentons Yann, rayonnante femme canado-franco-afro-antillaise au prénom unique.

photo_yann_evima_vouma

Yann, parle-nous de ton parcours plutôt atypique.

Atypique… le mot est faible! J’ai fait mon baccalauréat en droit à l’Université de Montréal. Puis, j’ai réalisé deux stages : l’un à Toulouse, en France, pour Avocats Sans Frontière, en droit international humanitaire et pénal; l’autre à l’Aide juridique de Montréal, en droit criminel et pénal.

Une fois assermentée, j’ai pratiqué le droit pendant 10 ans. Je divisais mon temps entre le droit criminel et pénal à la défense à Montréal, et l’ONU, en Tanzanie. Assez paradoxal, n’est-ce pas?

Qu’est-ce qui t’a poussée à délaisser le droit?

C’est un milieu très difficile. Ici, je défendais les accusés afin de leur éviter la prison ou d’alléger leur peine, et en Tanzanie, je travaillais d’arrache-pied à défendre un accusé de crimes contre l’humanité, de génocide et d’autres atrocités commis au Rwanda.

J’ai donc eu besoin de quitter la noirceur afin de retrouver la lumière et d’explorer davantage mon côté artiste. J’ai touché à plusieurs domaines créatifs : le chant, la photo, la danse… pour ne nommer qu’eux. J’ai même eu la chance de réaliser un stage en mode à la Maison Marie Saint Pierre. Six mois d’apprentissage et de pur bonheur!

En 2011, j’ai fait le saut : retour aux études en design de mode au Cégep Marie-Victorin, une formation en mode féminine et masculine assortie d’une spécialisation en fourrure.

Comment est entré le tutorat dans ta vie?

Il y a très longtemps, en réalité. J’avais déjà été tutrice en anglais lorsque j’étais au secondaire et en français, au cégep. Puis, lors de mon retour aux études, une collègue m’a parlé de Succès Scolaire. Depuis que je suis toute jeune, j’aide les gens et je veux embellir le monde. J’ai toujours aimé accompagner les jeunes sur le chemin de la réussite. C’est pourquoi le tutorat me plaît tellement. J’ai donc intégré l’équipe de Succès Scolaire en 2014.

Quelle est ta principale clientèle?

J’enseigne principalement le français aux jeunes de tous âges. Mon plus jeune élève a 5 ans alors que le plus vieux fréquente le cégep.

En ce moment, je réalise tous mes mandats en ligne. J’adore cette formule pour sa flexibilité. Comme je n’ai pas besoin de me déplacer, je gagne beaucoup de temps, ce qui me permet d’aider plus d’élèves.

Que préfères-tu dans ton travail de tutrice?

Avant tout, j’aime accompagner les jeunes vers la réussite et le dépassement de soi. De plus, lorsque le déclic se produit et que le succès s’ensuit, ils gagnent, petit à petit, confiance en eux. C’est la consécration.

Parfois, la réussite se traduit par de bonnes, voire d’excellentes notes. D’autres fois, c’est l’intérêt pour la matière qui se développe. Par exemple, quand un jeune me dit : « Lors de notre prochaine rencontre, j’aimerais que tu m’expliques la règle de l’accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir. », c’est génial. C’est le signe qu’il commence à aimer (ou à moins détester!) le français. Alors à ce moment-là, je peux dire : « Mission accomplie ».

Bien des jeunes que je suis cumulent les échecs et se sont résignés à cet état de fait. Moi, je veux les amener à se sentir comme des champions et des championnes. Quand, à 10, 12 ou 16 ans, le jeune vit un premier véritable succès, cela joue beaucoup sur sa confiance en lui ou en elle. Et cette nouvelle confiance entraînera des répercussions positives dans plusieurs sphères de sa vie.

Selon toi, quelle est la recette secrète du tutorat?

Avant l’enseignement, le tutorat est avant tout une question de confiance, tant avec les parents qu’avec l’élève. C’est pourquoi, avant la première séance de tutorat, j’appelle les parents afin de me présenter et de discuter de leurs besoins et attentes. Je parle aussi avec le jeune pour faire sa connaissance, apprendre ses passions et répondre à ses questions.

Alors, lorsque commence la première séance, la glace est déjà cassée et on peut attaquer la matière rapidement.

En ce moment, tu es à la fois tutrice, styliste de mode, consultante à la création artistique et à la tête de la Maison Evima. Parle-nous de cette dernière.

En effet, j’ai fondé ma propre maison de couture et je suis en train de créer une marque éponyme Evima qui lancera sous peu sa première collection de mode haut de gamme, urbaine, fashiontech et durable.

Vous pouvez en découvrir davantage sur Yann en visitant son compte Instagram ou en jetant un coup d’oeil à son site web.

Publié dans Portrait des tuteurs | Laisser un commentaire
admin

Devenir un As du référencement

meilleur_recruteur

Nos clients satisfaits réfèrent Succès Scolaire à tous leurs amis et nous avons aussi de plus en plus d’établissements partenaires! Donc… Nous avons de plus en plus de mandats à proposer et il faut absolument recruter d’autres excellents tuteurs!

Savais-tu que tu pourrais grandement contribuer à recruter les meilleurs tuteurs?

Pourquoi serais-tu le meilleur des recruteurs?

Tu as un riche réseau de contacts et peut-être es-tu toujours impliqué au sein de ton milieu universitaire! Tu es précisément dans la bonne sphère pour nous dénicher les tuteurs qui comme toi, saurons devenir les héros de plusieurs étudiants!

Une implication doublement gagnante!

Certains de nos tuteurs ont référé jusqu’à 105 candidats qui ont complété le dépôt de leur candidature. Avec la nouvelle prime de référencement à 10$, fais le calcul! Succès Scolaire est gagnant de par la qualité des candidats recrutés et tu es gagnant de ton bonus de prime de référencement.

Impossible de te tromper!

Tu n’as jamais fait ça? Tu as peur de ne pas nous référer de bons candidats? Crois-moi, tu n’as pas à t’inquiéter. Notre équipe se charge avec rigueur d’évaluer les candidats avec une grille de sélection très détaillée! Nous ne te tiendrons jamais rigueur pour une candidature qui n’est pas retenue.

Comment faire pour devenir un super recruteur?

Ce qui fonctionne bien, ce sont les publications sur les médias sociaux. Tu peux partager une annonce qui présente le rôle de tuteur chez Succès Scolaire et demander aux intéressés de te contacter. Tu pourras ensuite leur envoyer une invitation par courriel à partir de ton Portail Tuteur onglet ‘Invitations’.

Qui sait, c’est peut-être toi notre prochain super recruteur qui obtiendra son badge ‘Ambassadeur’!

Recrute sans devenir recruteur!

Malgré mes excellents arguments, tu n’as pas envie de recruter? On ne t’en voudra pas du tout! Si le coeur t’en dit, tu peux tout de même partager notre offre d’emploi qui s’adresse spécifiquement aux futurs tuteurs en ligne!

Publié dans Nouvelles, Trucs pour tuteurs | Laisser un commentaire
admin

Alexis Laliberté : un élève qui a su dépasser ses limites

Monsieur Laliberté a fait appel aux services de tutorat de Succès Scolaire en 2015. Plus jeune, il avait été amené à décrocher malgré une détermination profondément ancrée en lui. En 2012, il faisait le choix de revenir sur les bancs d’école avec un rêve précis en tête : décrocher son MBA.

À travers nos premiers échanges avec cet élève, nous avons tout de suite pu sentir sa puissante détermination à surmonter la barrière représentée par les mathématiques. Au-delà de sa motivation, c’est également sa profonde reconnaissance qui nous a grandement impressionnés. Lors de son premier jour de MBA, lisez de quelle façon il avait su prendre le temps de remercier son tuteur de l’époque.

alexis_laliberte

Aujourd’hui, Monsieur Laliberté nous a annoncé une nouvelle réjouissante. Voici ce qu’il nous écrit : 

À 42 ans, j’ai réussi. Je viens de terminer mes études! Il m’aura fallu 6 ans pour obtenir un MBA dans le programme à temps partiel de l’Université de Sherbrooke (2 ans au certificat et 4 à la maîtrise).

Merci encore à toute l’équipe de Succès Scolaire. Grâce à vous, j’ai pu entrer au programme et j’ai gagné la confiance qu’il me fallait pour réussir. 

En passant, je termine mon MBA avec une moyenne de 3,68 (pas si mal pour quelqu’un qui a échoué 5 fois son cours de mathématiques)!”, Alexis Laliberté

Alexis, nous t’offrons nos plus sincères félicitations pour ton parcours de persévérance qui saura certainement redonner espoir aux parents et aux élèves qui sentent parfois poindre le désespoir. Ce fut un réel plaisir de t’accompagner à travers l’étape nécessaire qui a pu permettre ton succès d’aujourd’hui.

Publié dans Témoignages du mois | Laisser un commentaire
admin

EMPLOI: Tuteur/tutrice en ligne

online_teacher_young_women

Un travail intéressant, bien payé, près de chez toi, dont tu choisis l’horaire… Oui, ça existe!

Avec Succès Scolaire, tu tiens les rênes de ton travail: détermine le nombre d’heures souhaitées, les matières et niveaux scolaires que tu vises et les moments où tu es libre. Tu n’as même pas besoin de te déplacer: les mandats viennent à toi, directement sur ton ordinateur. On opère notre magie et te voilà avec un travail personnalisé!

Pourquoi tu devrais te joindre à Succès Scolaire?

  • Parce que la conciliation travail-vie personnelle est simple comme bonjour: on comprend ta réalité et on s’y adapte;
  • Parce que tu gagnes entre 18$ et 22$ de l’heure sans avoir à quitter ton domicile;
  • Parce que tu as accès à des outils et un réseau qui t’aident à être au sommet de ton art;
  • Parce que tu peux rencontrer des élèves de partout au Canada;
  • Parce qu’on se fait un honneur de toujours t’aider avec bonne humeur et compréhension;
  • Parce qu’on peut t’offrir des opportunités en enseignement si tu es en voie de posséder ton brevet;
  • Parce que tous les domaines d’études sont valorisés, tu peux gagner de l’expérience pertinente facilement.

Compléter ta candidature est simple et rapide!

Si tu as…

  • Complété un minimum de 12 crédits universitaires;
  • Un dynamisme contagieux et l’habitude de travailler avec les jeunes;
  • Une excellente connaissance d’au minimum une matière scolaire;
  • Un grand talent de pédagogue;
  • Au minimum 4 heures de disponibilités hebdomadaires.

…alors on te veut dans l’équipe! Clique ici pour déposer une candidature en ligne en quelques clics.

Publié dans Nouvelles, Offres d'emploi | Laisser un commentaire
admin

Les cours d’été en ligne suscitent un réel engouement – Le Journal de Québec

Chez Succès Scolaire, les cours en ligne ont rapidement été mis de l’avant en tutorat individuel toute l’année durant, mais également dans le cadre des cours d’été de groupe. Ce mode d’apprentissage s’avère plus stimulant et motivant pour les élèves d’aujourd’hui. Cela explique une hausse impressionnante de 20 à 30% des inscriptions d’une année à l’autre!

Une formule à la rescousse des vacances familiales

Les cours en ligne permettent d’alléger le fardeau des familles en évitant de nombreux déplacements, mais surtout, en préservant les vacances familiales parfois prévues à l’étranger!

L’assurance d’un enseignement de qualité

L’enseignement et l’encadrement en ligne sont optimisés grâce à la présence en direct du professeur de groupe ou du tuteur privé.  Il ne s’agit pas du tout d’une plateforme d’enseignement autonome souvent retrouvée chez d’autres organismes en éducation!

Les cours d’été de Succès Scolaire permettent aux élèves de poser leurs questions en direct, de réaliser des exercices dynamiques, mais également des examens formatifs. 

En ce qui concerne l’encadrement des élèves, les présences aux cours de groupe sont validées quotidiennement et des rapports de progression sont présentés aux parents.

Des avantages supplémentaires aux cours en présentiels

En plus d’assister aux séances en direct, les élèves bénéficient ensuite des enregistrements de leurs cours pour en faire une nouvelle écoute qui leur permettra de mieux assimiler la matière qui aurait pu leur échapper.

Les élèves de notre époque sont pour la plupart entourés de technologie depuis leur plus jeune âge. Il se trouve que ce support pédagogique est plus stimulant pour eux et leur permet une meilleure concentration!

Découvrez ici toutes nos offres de cours d’été en ligne!

Lisez ici ce que Le Journal de Québec constate sur la progression des formules de cours d’été en ligne au Québec!

Image result for le journal de québec

Publié dans Presse | Laisser un commentaire
admin

Découvrez Chris-Michel Rumuri, un tuteur au parcours atypique

Chris-Michel a quitté le Burundi pour le Québec à l’âge de 10 ans, avec sa famille. Découvrez son parcours en sol québécois…

Chris-Michel, parle-nous de ton cheminement scolaire.

J’ai terminé mon primaire et débuté mon secondaire à Gatineau, dans le programme sport-études grâce auquel je pratiquais ma plus grande passion : le soccer. Plus tard, c’est à 14 ans que j’ai été sélectionné par le Centre National de Haute Performance situé à Laval. Cet établissement accueille les jeunes athlètes de haut niveau dans le but d’optimiser leur développement sportif. Je me rendais à l’école le matin et m’entraînais ensuite tout l’après-midi : c’était une discipline ardue à maintenir!

Ensuite, en 5e secondaire, j’ai intégré l’équipe de réserve de l’Impact de Montréal. Une magnifique expérience! Après mes années de Cégep, pendant lesquelles j’ai étudié en sciences de la nature, j’ai suspendu mes études pour me concentrer sur mon sport. Malheureusement, mes blessures ont pris l’avantage et je n’ai pas été en mesure de récupérer suffisamment pour intégrer l’équipe officielle de l’Impact. Ce fut un choix déchirant, mais j’ai dû me résigner à arrêter complètement le soccer en 2014.

Chris-Michel

En ce moment, j’en suis à ma deuxième année au baccalauréat en génie électrique de l’École de Technologie Supérieure. À la fin de mes études, j’aimerais beaucoup travailler dans le domaine des télécommunications. On verra bien où la vie me mènera.

Comment est arrivé le tutorat dans ta vie?

Le destin. J’ai rencontré tout à fait par hasard un ami dans le réseau du métro montréalais l’automne dernier. C’est alors que je lui ai partagé que j’étais à la recherche d’un emploi à temps partiel. Il m’a répondu qu’il était lui-même tuteur pour Succès Scolaire et qu’il adorait son expérience. Je me suis donc rendu sur le site web de l’entreprise, j’y ai soumis ma candidature, puis passé une entrevue et finalement, j’ai pu commencer ma première séance de tutorat quelques jours plus tard.

Pourquoi as-tu choisi le tutorat plutôt que de devenir entraîneur de soccer?

Bonne question! Le soccer, comme tous les autres sports, apporte plusieurs bénéfices pour les jeunes : santé physique et mentale, discipline, gestion du stress… Mais à mon avis, ça ne me suffit pas.

Le tutorat est beaucoup plus gratifiant. Pour moi, les études représentent une valeur beaucoup plus importante que le sport pour l’individu.

Quelle est ta clientèle-type?

J’enseigne les mathématiques aux jeunes du secondaire que je rencontre soit à leur domicile ou encore à leur école. Je ne sais pas pourquoi, mais tous les élèves que j’accompagne sont des sportifs… (note de la rédactrice : ‘Hum! Nous on se doute un peu du pourquoi!’) Certains sont dans un programme sport-études, tout comme je l’ai été. Alors, on parle régulièrement de leurs défis et de leurs ambitions. Je m’efforce toujours, avec ce que mon parcours m’a appris, de leur donner des conseils en matière de gestion du stress ou du temps.

Qu’est-ce que tu préfères dans ton travail de tuteur?

Vous savez, j’ai un indicateur pour savoir si j’aime quelque chose ou non. Si je ne vois pas le temps passer, c’est que je suis au bon endroit, au bon moment. C’est tout à fait ce qui se passe pour moi avec les séances de tutorat!

Lors de ma toute première séance avec ma première élève, la durée prévue était de 1h30. Le jour de la séance, nous nous installons, faisons les présentations, puis nous mettons à la tâche d’étude. Lorsque nous avons relevé la tête pour une première fois, cela faisait déjà 1h45 que nous travaillions sans nous déconcentrer. J’avais ma réponse : j’étais fait pour le tutorat.

Pour en revenir directement à la question posée, ce que je préfère, c’est le sentiment de me sentir utile et de contribuer à changer quelque chose dans la vie des adolescents. Quand un élève qui butait sur une notion débloque, c’est génial. Je peux me dire « mission accomplie »!

Aussi, j’adore travailler avec les adolescents. Ce sont de mini-adultes en devenir. Malgré que tout ne soit pas toujours clair dans leur esprit, ils commencent à avoir une idée de leur objectif de vie. Travailler avec les plus petits demande davantage d’encadrement et de discipline. Avec les ados, j’agis plutôt comme un motivateur. Le message que je veux transmettre à chacun est : « Vas-y, tu es capable »!

Quel est le principal défi lorsqu’on travaille avec des adolescents?

C’est de les conscientiser à l’importance de travailler aussi intensément lorsque je ne suis pas avec eux que lors de nos séances.

L’humain est ainsi fait : quand on est doué dans une chose, on aime l’accomplir et on s’y implique. Le contraire est tout aussi vrai! Je les aide donc à développer leur confiance en leurs capacités, leur curiosité et leur appréciation de la matière des mathématiques. C’est de cette façon qu’ils déploieront tous les efforts nécessaires pour réussir, et pas seulement lorsque je suis présent à leurs côtés.

Chris-Michel, merci de ce beau partage! Tu représentes une inspiration pour les jeunes. Tu es un exemple concret pour leur démontrer qu’ils peuvent réussir à la fois dans leur passion ainsi que leurs études. Par dessus tout, le plus beau cadeau que tu offres à tes jeunes étudiants est de leur apprendre que c’est grâce à leurs propres ressources qu’ils atteindront leurs objectifs!

Publié dans Portrait des tuteurs | Laisser un commentaire
admin

5 trucs pour stimuler la curiosité de mon enfant

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, on ne naît pas curieux. On le devient. Voici quelques astuces pour stimuler la curiosité de votre enfant.

5 trucs pour stimuler la curiosite de mon enfantScreenshot

Des livres

Laissez traîner des livres partout dans la maison. Il suffit que votre enfant ait un temps mort durant la journée pour que son attention se dirige vers les objets qui l’entourent. Il se mettra à feuilleter naturellement les romans, les encyclopédies et les magazines sur lesquels il tombera.

Développer des champs d’intérêt

Encouragez votre enfant à aller au bout de ses sujets de prédilection. Il aime le hockey ? Faites-lui découvrir comment on jouait dans le temps des six clubs originaux de la LNH. Il s’intéresse aux sciences ? Incitez-le à réaliser des expériences qui lui permettront d’observer des phénomènes surprenants. Vous trouverez une foule d’idées sur les sites d’Éducatout et des Débrouillards.

Questions-réponses

Profitez des trajets en auto pour poser des questions à votre enfant. Par exemple, vous pourriez lui demander pourquoi il fait chaud dans certains pays, alors qu’ici, il y a d’importants écarts de température. Ou encore, que se passe-t-il avec toutes les feuilles qui tombent en automne?

Défis de connaissances

Vous pouvez également, vous et votre enfant, vous lancer des défis. Chaque semaine, posez-vous chacun une question et mettez-vous au défi d’y répondre. L’important n’est pas de trouver la réponse exacte, mais bien de s’amuser et d’en faire un rituel stimulant. Vous pourriez, par exemple, demander à votre enfant de vous dire combien il existe de jeux vidéo dans le monde. De son côté, il pourrait vous demander combien il y a d’étoiles dans le système solaire. À la fin de la semaine, faites un bilan de vos recherches, mentionnez les difficultés que vous avez éprouvées et dites si vous êtes certains de vos réponses.

Observation

Encouragez votre enfant à observer le monde qui l’entoure. C’est à partir de l’observation que naissent les questions fondamentales. Alors que vous observez les étoiles une belle soirée d’été, vous êtes-vous déjà demandé ce que cela faisait de se retrouver dans l’espace?

Une fois qu’on enclenche le processus du questionnement et de la curiosité, il n’y a plus de retour en arrière! Qu’un esprit en ébullition qui manifestera constamment sa soif d’apprendre!

Publié dans Trucs pour parents | Laisser un commentaire
admin

Apprendre à lire dans le plaisir

La lecture, c’est bien plus que de décoder des mots. Lire, c’est avant tout comprendre le sens d’un texte pour ensuite être capable de l’analyser. Il faut tout de même prendre conscience qu’apprendre à lire, ça demande du temps et bien des efforts. Nous partageons donc avec vous quelques conseils pour transformer cet apprentissage en une activité amusante.

Apprendre a lire dans le plaisirScreenshot

Des livres partout, partout, partout

Peu importe le type de livres, il doit y en avoir partout : dans le salon, la cuisine, la chambre à coucher, la salle de bain… Un livre finira bien par piquer la curiosité de l’enfant.

C’est en forgeant que l’on devient forgeron

La lecture est une habileté qui se développe. Et la seule façon de devenir bon, c’est en pratiquant. Voici une démarche fort simple et efficace :

  1. Faire un survol : lire le titre et les sous-titres, regarder les images, préciser le type de texte (argumentatif, descriptif, narratif, etc.) et le genre (capsule d’information, pièce de théâtre, poème, etc.).
  2. Lire en gardant en tête la tâche finale à réaliser (écrire un résumé, répondre à des questions de compréhension), surligner les idées essentielles, encercler les mots inconnus à chercher dans le dictionnaire, résumer chaque paragraphe, etc.
  3. Reformuler les idées essentielles dans ses propres mots : c’est la façon de vérifier si l’enfant a bien compris et de valider ce qu’il a retenu.

Apprendre, c’est amusant

Plus votre enfant aura un vocabulaire riche, plus il apprendra à lire facilement. Toutes les occasions sont bonnes pour apprendre :

  • Jouer avec les sons;
    • Compter le nombre de syllabes des mots en tapant des mains;
      • Ex. é/lé/phant, di/manche.
    • Trouver un mot qui débute par une syllabe en particulier;
      • Ex. Trouve un mot qui commence par « bou » (réponse : bouton).
    • Trouver des mots qui riment ensembles.
      • Ex. Qu’est-ce qui rime avec sapin? (réponse : lapin).
  • Jouer à des jeux en ligne comme ‘Bloups’, ‘Letris 4’, ‘Jeux pour lire avec Sami et Julie’ ou bien ‘Apprends avec Boing’;
  • Écrire un courriel à grand-maman, cousin Jacob ou tante Lucie;
  • Lire une phrase à tour de rôle;
  • Les idées sont infinies.

Enfin, félicitez toujours l’enfant pour chaque effort et réussite. C’est bien plus motivant!

Publié dans Trucs pour parents | Laisser un commentaire
admin