Habitudes de vie et réussite scolaire: saine alimentation

Les preuves ne sont plus à faire: les enfants en meilleure santé réussissent mieux à l’école et dans leur vie en général. Le trio gagnant? Activité physique, saine alimentation et sommeil. Ce billet est le deuxième d’une série de trois. Découvrez comment les aliments qu’ingère votre enfant influencent ses performances académiques.

20151106-161005-g

ENFANT BIEN NOURRI = CERVEAU BIEN ALIMENTÉ
La recherche révèle que les enfants nourris sainement :
• Se concentrent plus facilement;
• Sont plus calmes et souffrent moins d’anxiété;
• Présentent une meilleure capacité d’adaptation;
• Se montrent plus alertes;
• Souffrent moins souvent de maladies communes.

«VENTRE AFFAMÉ N’A POINT D’OREILLES»
Impossible de se concentrer ou de retenir quoi que ce soit le ventre vide. On ne le dira jamais assez : le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. C’est pourquoi il est essentiel d’assurer la prise d’un petit déjeuner soutenant pour prévenir les pannes d’énergie et les pertes de concentration. Il est à noter que ce conseil vaut aussi bien pour les adultes!

Un déjeuner complet et équilibré comprend des aliments d’au moins trois des quatre groupes alimentaires. Voici quelques suggestions pour combler les besoins dans tous les groupes :
• Produits céréaliers à grains entiers : pain, céréales, muffin ou barre tendre maison;
• Fruits et légumes : inutile de les énumérer, le choix est tellement vaste;
• Lait et substituts : yogourt, lait, boisson de soya, fromage;
• Viandes et substituts : œuf, noix (entières ou en beurre).

Au Canada, 1 enfant sur 7 risque d’arriver à l’école sans avoir mangé en raison d’un accès inadéquat à la nourriture. Grâce au Club des petits déjeuners, tous les matins de l’année scolaire, près de 17 000 enfants, répartis dans 278 écoles du Québec, reçoivent un petit déjeuner nutritif.

LE MOT D’ORDRE : VARIÉTÉ
• Faites le plein de fruits et de légumes, au moins 5 par jour. Ils contiennent une grande variété de vitamines et de minéraux essentiels au bon fonctionnement du cerveau. Mettez-vous au défi de découvrir un nouveau fruit ou légume par semaine.
• Optez pour des glucides complexes, c’est-à-dire qui se digèrent lentement et fournissent de l’énergie pendant longtemps. Vous pourriez par exemple opter pour un choix tel que les pâtes, le riz et le pain complets, les fruits et les légumes (encore!), mais aussi les légumineuses qui sont également une excellente source de fibres!
• Présentez du poisson au menu plusieurs fois par semaine: saumon, thon, truite, dorade, sole, etc.
• Consommez de la viande rouge en quantité raisonnable, en alternance avec le poisson, les œufs et autres substituts à la viande!

SAINE ALIMENTATION NE RIME PAS AVEC PRIVATION
Bien manger ne veut pas dire éliminer complètement tous les petits plaisirs qui sont moins bons pour la santé. Il faut seulement ne pas en abuser. Suivez la règle des 90/10: faites des choix santé 90% du temps et réservez le 10% restant aux gateries.

En terminant, il n’y a rien de mieux que de cuisiner des repas équilibrés en famille. Plus votre enfant développera jeune ses compétences culinaires et ses connaissances alimentaires, moins il risque de consommer des mets prêts-à-manger ou de fast-food lorsqu’il quittera le nid familial pour voler de ses propres ailes.

Pour en savoir plus
Guide alimentaire canadien
Club des petits déjeuners


admin
Ce contenu a été publié dans Trucs pour parents. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.