Témoignage du mois de septembre

Il faudrait ouvrir d’autres endroits même à l’extérieur de Montréal, vous êtes un besoin essentiel, indispensable de nos jours. Son professeur de mathématiques a vu un changement et elle nous en a fait part.  Le ministère de l’éducation devrait prendre votre travail en considération.  Vous pourriez faire passer les examens de fin d’année, les jeunes plus lents seraient moins stressés.  Le temps pour un examen est un facteur de non réussite.  Un tuteur par jeune fait toute la différence.

Denise J. – parent

 

Ce contenu a été publié dans Témoignages du mois. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.