Faire la paix avec les devoirs

Lorsque les devoirs tournent au cauchemar, il est bien difficile de conserver son calme! Est-il possible de préserver l’harmonie pendant les séances de devoirs? Nous en sommes convaincus! Voici plusieurs astuces et pistes de réflexion pour rester zen face aux devoirs.

make_peace_with_homework

Moments privilégiés dédiés aux devoirs

Certaines familles choisissent de compléter les devoirs et les leçons en matinée alors que tout le monde est plus frais et dispo, mais tous n’ont pas ce temps libre matinal! Si vous devez absolument compléter les devoirs en rentrant à la maison, permettez-vous un temps d’arrêt pour bouger et se ravitailler. Tous avons besoin de se défouler et de faire le plein d’énergie après une longue journée avant de se remettre au travail.

Vous savez, les devoirs et les leçons, ne doivent pas être obligatoirement complétés à la maison. Pourquoi ne pas réviser les leçons sur les trajets de voiture dans la bonne humeur? Abattre le plus de travail possible à l’école pendant les cours est également une bonne façon d’alléger le travail à la maison! Les étudiants les plus disciplinés arrivent même à progresser dans leurs tâches pendant leurs temps de pause ou bien en attendant l’autobus. Le secret est d’imaginer les moments agréables libres de devoirs qui seront vécus une fois à la maison!

Une routine qui sait s’adapter

L’établissement d’une routine ferme, mais flexible, permet à l’élève de prévoir ce qui viendra et de s’y préparer. Pour favoriser le développement d’une autonomie dans la prise de bonnes habitudes, nous vous suggérons de détailler vos routines par écrit de façon à pouvoir les afficher. Ainsi, votre cadre d’organisation sera clairement établi et il vous sera plus facile de le respecter. Rendez cette affiche positive, évolutive et collaborative de façon à ce qu’elle devienne un outil d’organisation central à toute la famille!

Votre routine devra tenir compte des différents éléments de votre réalité familiale : horaire des parents, activités parascolaires des jeunes, responsabilités quotidiennes, périodes les plus favorables pour la concentration, ressources externes disponibles (grand-parents, tuteur, voisins, amis), etc. Une fois la routine établie, il vous faudra quand même savoir vous adapter au besoin.

La concentration n’est plus au rendez-vous? Ce n’est pas grave. Prenez une petite pause active de 5 minutes. La solution réside peut-être dans la prise d’une collation : le cerveau a toujours besoin d’énergie pour se concentrer. Vous constatez que malgré la pause, les apprentissages sont toujours très difficiles? Profitez-en pour apprendre que nous n’avons pas à être constamment à notre 110% et que c’est acceptable ainsi. Demain sera un meilleur jour. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez identifier la source du problème et y remédier avec l’aide d’un professionnel de l’éducation.

Apprendre la planification

Si nos étudiants ont bien une lacune, c’est certainement la planification et l’organisation de leur travail. Rares sont les élèves qui ont eu l’opportunité de faire l’apprentissage de ces compétences si précieuses. Pour arriver à des séances d’études contrôlées, voir même agréables, il faut impérativement apprendre à organiser les tâches dans le temps. C’est un enseignement crucial qui suivra les étudiants tout au long de leur vie!

Vous pouvez commencer par établir la liste de tous les devoirs et des travaux à effectuer en plus des matières à réviser pour les évaluations à venir. Vous pourrez ensuite évaluer le temps à consacrer à chaque activité et créer un échéancier en tenant compte du reste de votre planification familiale. Grâce à ce processus systématique, les étudiants gagnent rapidement en autonomie et sont en mesure d’effectuer seuls leurs planification.

Éviter la monotonie

Avez-vous déjà remarqué que nous apprenions plus facilement en s’amusant! Ce n’est pas que plus agréable, le cerveau retient apparemment mieux les apprentissages lorsqu’ils sont réalisés dans le plaisir. Alors, il n’y a rien de mieux qu’un brin de folie pour transformer un exercice ordinaire en une activité extraordinaire. Il parait que le rire se montre comme un excellent bouclier aux conflits qui peuvent émerger des devoirs…

Mettez-vous en action : il est permis, et même bénéfique, de réciter les leçons en dansant sur le rythme de sa chanson préférée, en faisant des redressements assis, en se tenant en équilibre sur un ballon d’exercice ou en marchant sur le bout des pieds! 

Explorez les jeux de sociétés : le jeu de Scrabble est parfait pour apprendre les mots de vocabulaire tandis que le Yahtzee l’est pour les tables de multiplication. Ce ne sont que deux exemples parmi des centaines!

Soyez créatifs : sortez papiers ainsi que crayons de couleur pour organiser et présenter les notions à retenir par cœur d’une façon plus visuelle! La mémorisation sera simplifiée grâce à une présentation visuelle plus stimulante.

Faites appel aux ressources en ligne : parmi d’autres, Allô prof est une organisation qui propose d’excellents jeux en ligne pour mieux comprendre et réviser!

Tentez l’étude collaborative avec des collègues : ça change de la routine, en plus de favoriser l’entraide. Bien entendu, il vous faudra demeurer vigilant pour éviter les dérapages sociaux prolongés! Une bonne stratégie à cet effet serait de nommer un gardien du temps ou des objectifs.

Ne pas hésiter à demander de l’aide

Qu’en diriez-vous si Succès Scolaire vous allégeait du stress des devoirs cette année? Nous sommes là!

Les stratégies à tenter pour maintenir votre attitude zen devant les devoirs sont innombrables! Vous aimeriez en connaître davantage? Notre blogue regorge de trucs, astuces et conseils pour devenir toujours meilleurs.
Nous vous proposons maintenant le découvertes de trucs et astuces pour apprendre à mémoriser plus facilement.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le!