6 trucs pour aider un enfant hyperactif

En tant que tuteur, il vous arrive sûrement de côtoyer des enfants hyperactifs ou qui ont besoin de bouger pour penser. Voici quelques trucs pour que vos séances de tutorat avec les petits « gigotteux » se déroulent bien.

  1. Soyez créatif

L’enfant hyperactif a besoin de motivation et de nouveauté pour capter son attention. C’est pourquoi vous devez sans cesse modifier vos façons de faire. Surprenez-le!

  1. Alternez les périodes tranquilles et actives

Fractionnez les tâches. Par exemple, faites-lui réviser sa table de 8, demandez-lui de faire 10 sauts avec écart, puis passez aux mots de vocabulaire.

L’enfant n’a pas eu le temps de se dégourdir les jambes avant que vous commenciez votre séance? Proposez-lui d’aller courir autour de la maison quelques minutes. Soyez assuré que ce n’est pas du temps perdu. Il sera beaucoup plus concentré après avoir dépensé un peu d’énergie.

  1. Faites-le bouger en réfléchissant

Alors que la majorité des gens réussissent à se concentrer sur une chose à la fois, l’hyperactif a souvent besoin d’être doublement stimulé. Demandez-lui de lire un texte en pressant une balle anti-stress ou en maintenant son équilibre sur un ballon d’exercice. Vous pouvez également lui offrir des articles qu’il pourra mâcher ou mordiller comme une gomme à mâcher, un bonbon ou un bâtonnet à café.

  1. Commencez par les tâches qui demandent le plus de concentration

L’enfant est toujours plus concentré au début d’une séance. C’est pourquoi il est préférable de commencer par l’exercice le plus compliqué ou la matière qu’il aime le moins.

  1. Réduisez les stimuli

Faites table rase : enlevez tout objet inutile et susceptible de le distraire. Musique, télévision et télévision sont également à proscrire.

  1. Amusez-vous

Cela fait 10 minutes qu’il est concentré et vous sentez qu’il est sur le point de décrocher? Jouez un peu :

  • Objet disparu : montrez quelques objets (10 environ) à l’enfant. Il les observe pendant une minute. Demandez-lui de se retourner, puis retirez un objet. Il doit trouver lequel a disparu;
  • Mémoire auditive : faites-lui répéter des séries de chiffres, de lettres, de noms, d’animaux, de fleurs, etc.;
  • Jeu des 7 erreurs;
  • Labyrinthe.
  1. Pesez bien vos mots

Les enfants hyperactifs sont généralement hypersensibles. Bannissez donc de votre vocabulaire tous les adjectifs péjoratifs pour décrire leur comportement. Au contraire, ne lésinez pas sur les encouragements : ils y sont très réceptifs. Félicitez-le après chaque séance qui s’est bien déroulée; il sera fier de lui.

En terminant, il va sans dire qu’être tuteur d’un enfant hyperactif vous demandera une attention permanente et un calme à toute épreuve.

Pour en savoir plus sur le sujet, lisez Vivre avec un enfant hyperactif : le guide indispensable aux parents et aux enseignements confrontés à l’hyperactivité, de la Dre Céline Causse.


admin
Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.