5 trucs pour faciliter l’entrée au secondaire

La transition de l’école primaire vers le secondaire est une étape importante qui amène son lot d’inquiétudes et d’incertitudes chez bien des enfants. Passer subitement de « plus grands de l’école » à celui des « plus petits » peut être déroutant et certains élèves voient ce changement avec appréhension. Alors, comment bien les préparer et aussi, comment bien vous préparer? Voici quelques astuces pour arriver à bien vivre cette période!

L’école secondaire, cette grande inconnue : identifiez les peurs pour mieux les désamorcer

Puisque notre imagination nous fait souvent appréhender les pires scénarios, l’inconnu en périodes transitoires peut faire peur! En ce sens, faire son entrée prochainement à l’école secondaire peut s’avérer intimidant et votre enfant pourrait être réticent à l’idée d’avoir à y faire face, sans pourtant être en mesure de savoir exactement pourquoi. Le mieux dans ce cas-ci est d’être à l’écoute pour aider votre jeune à identifier ses peurs. Gardez une bonne communication avec lui et parlez-lui d’égal à égal pour lui témoigner de votre soutien. Quelques craintes fréquentes à l’arrivée au secondaire :

• Être séparé de ses amis
• Ne pas pouvoir se faire de nouveaux amis
• Devoir se rendre seul à l’école
• Se perdre dans l’école
• Oublier sa combinaison de cadenas
• Arriver en retard

Même si vous croyez qu’il s’en fait trop pour rien et que ses peurs sont selon vous injustifiées, évitez de banaliser les inquiétudes de votre enfant. En effet, il vaut mieux garder une approche positive en reconnaissant qu’il vit un changement important. Une disponibilité et une ouverture d’esprit de votre part feront toute la différence! Une fois ces craintes cernées et que vous aurez établi avec lui comment les surmonter, évitez de ramener constamment le sujet sur la table : ça aura l’effet contraire et ne fera qu’entretenir son inquiétude au lieu de la régler.

Son intégration, votre implication!

En tant que parent, il existe plusieurs façons de vous impliquer dans la vie scolaire de votre jeune :

• Les écoles organisent souvent des journées portes ouvertes, il pourrait être intéressant d’aller y faire un tour, question de bien comprendre comment fonctionne l’établissement;
• Dès le début de l’année, et ce, sans attendre au premier bulletin, vous pouvez également aller de l’avant pour rencontrer ses professeurs;
• Si vous souhaitez vous investir de façon plus concrète, il serait possible de vous joindre au comité de parent de l’école.

Il faut retenir que peu importe dans quelle sphère vous vous impliquerez, l’intérêt que vous allez démontrer au cheminement académique de votre enfant sera très valorisant pour lui.

Quotidien bouleversé et nouvelles responsabilités : un temps d’adaptation nécessaire

Un nouvel horaire morcelé en matières séparées, des changements de locaux plusieurs fois par jour et différents professeurs qui n’enseignent pas tous de la même manière ne sont là que quelques exemples des changements dans les habitudes scolaires de votre jeune. Son quotidien s’en trouve complètement bouleversé et il est bien normal qu’une période de réajustement s’impose! Il sera donc important pour vous de l’aider à bien gérer et intégrer ces nouvelles responsabilités. Voici quelques suggestions pour y arriver :

• Avant la rentrée, idéalement à la fin de l’année précédente, allez visiter sa future école lorsqu’elle est encore achalandée, afin de familiariser votre enfant à l’endroit. Servez-vous du plan de l’école pour bien déterminer les endroits clés de l’école (secrétariat, cafétéria, toilettes, section des casiers, etc.);
• De la même façon, s’il aura à se rendre à l’école par ses propres moyens (à pied, en autobus ou en métro), faites quelques fois le trajet avec lui pour établir certains repaires et connaître le temps nécessaire pour s’y rendre. Il pourra ainsi savoir à quelle heure il devra quitter la maison chaque matin;
• Pendant l’été, donnez-lui des tâches hebdomadaires à faire à la maison qu’il devra lui-même gérer. De cette façon, il apprendra à planifier son emploi du temps et à se responsabiliser;
• Pour les premières semaines de classe, aidez-le à bien organiser son agenda en incluant le matériel requis pour chaque cours, le numéro du local, le nom de son enseignant, etc.

De prime abord, ces astuces pourraient paraître anodines aux yeux de votre enfant et il pourrait même s’y opposer, mais il faut se rappeler que chaque petite étape aura un impact direct sur son niveau de stress et l’état dans lequel il intégrera son nouveau milieu. En étant bien préparé, il aura l’esprit tranquille et sera en meilleure position pour bien organiser son nouvel emploi du temps!

Passer chez les grands, une quête identitaire en vue

Votre enfant vit des changements dans son environnement et ses habitudes, mais la préadolescence est également une période de quête d’identité et d’émancipation. Il fera ses expériences et défiera certainement quelques règles, entre autres à travers un changement de look ou un nouveau style musical (qui ne vous plaira sûrement pas!)
N’ayez crainte, ce sont là des comportements communs chez les jeunes de cet âge qui leur permet de s’affirmer et s’affranchir comme individus. Évidemment, restez à l’affût et continuez de lui donner un certain encadrement pour éviter les débordements, mais le mieux pour vous dans ce genre de situation serait de faire preuve d’un peu de laisser-aller, sans paniquer!

Les activités parascolaires, une bonne façon de se faire nouveaux amis

Chez certains jeunes, l’adaptation à un nouvel environnement social peut se faire plus difficilement. Pour faciliter son intégration, proposez à votre enfant de s’informer des activités parascolaires offertes à l’école. Que ce soit une ligue d’improvisation ou une troupe de théâtre, un club d’échec ou une équipe de soccer, ces activités de groupe lui permettront de socialiser en partageant les mêmes affinités que ses camarades. Dans un tel contexte, il est plus facile pour un enfant timide de briser la glace : avec ce terrain commun, c’est déjà un premier sujet de conversation pour lui!

Quelques liens intéressants :

choixavenir.ca : Espace virtuel pour les parents
Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ)
MELS : Guide pour soutenir une transition scolaire de qualité vers le secondaire
Fédération des établissements d’enseignement privés (FEEP)

admin
Ce contenu a été publié dans Trucs pour parents, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à 5 trucs pour faciliter l’entrée au secondaire

  1. Ping : 5 TRUCS POUR FACILITER L'ENTRÉE AU SECONDAIRE | | Enseignement Québec | Scoop.it

Les commentaires sont fermés.