3 astuces pour aider son enfant TDA/H

Avoir un enfant TDA/H, ça ne change pas le monde… sauf que ça transforme souvent la période des devoirs et leçons en champ de bataille. Vous êtes essoufflé d’être perpétuellement en mode confrontation? On vous propose quelques astuces pour retrouver votre «zénitude».

3 astuces pour aider son enfant TDA/H

1. BOUGER, RELAXER, TRAVAILLER
Rappelez-vous bien l’ordre de ces mots. Avant de s’asseoir pour faire leurs devoirs et étudier leurs leçons, tous les enfants ont besoin de se dégourdir les jambes, particulièrement les petits hyperactifs.
Et après s’être défoulé, il faut relaxer un peu pour que le cerveau comprenne qu’il est temps de se concentrer. Voici deux exercices très simples à réaliser.

LA CHANDELLE
Demandez à votre enfant de s’asseoir et de placer un doigt à quelques centimètres de sa bouche. Guidez-le: «Inspire lentement, puis retiens ta respiration quelques secondes. Maintenant, expire doucement, comme si tu soufflais sur une chandelle, mais sans l’éteindre.» Faire 5 à 10 répétitions.

LE PAPILLON
Invitez votre enfant à se placer debout, les pieds bien ancrés au sol, les bras le long de son corps. Demandez-lui de visualiser ses poumons comme les ailes d’un papillon. Expliquez d’une voix calme: «Inspire lentement et déploie tes ailes. En expirant, imagine que tu te déposes doucement sur une fleur qui sent bon.» Répéter pendant une minute.

Ça y est, il est maintenant tout disposé à se mettre au travail.

2. S’ADAPTER
Pour mettre toutes les chances de notre côté, on enlève toute forme de distraction sur la table et on ferme la télévision. Si la majorité des enfants étudient assis, bien tranquilles, certains ont besoin de bouger pour se concentrer. Inutile de vouloir les attacher! Il veut lire en pédalant sur le vélo stationnaire, en pressant une balle de stress ou en faisant des allers-retours entre le salon et la cuisine? Laissez-le faire.

3. DIVISER LES GROS TRAVAUX EN PETITS TÂCHES
Vouloir tout faire le même soir, c’est impensable et effrayant. De plus, les gros travaux engendrent beaucoup de stress chez le jeune qui a un TDA/H et qui a tendance à sous-estimer ses capacités. En fractionnant une tâche, vous éviterez les commentaires du genre: «Je ne serai jamais capable de faire ça.»
Vous pouvez également utiliser un calendrier et inscrire les tâches à réaliser chaque jour: lire le chapitre 1, réviser la table de multiplication des 8… Comme par magie, la liste des travaux ne semble plus insurmontable.

En terminant, connaissez-vous le meilleur moyen de démotiver votre jeune? Soupirez avant de commencer les devoirs, plaignez-vous que son professeur lui donne trop de travail et bousculez-le pour aller plus vite. Démotivation garantie! Si la période des devoirs et leçons est une corvée pour vous, elle le deviendra pour votre enfant. Bonne humeur, attitude positive et patience: voilà vos meilleurs alliés.


admin
Ce contenu a été publié dans Trucs pour parents. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.