Une tutrice de Succès Scolaire vient en aide au Bénin

Jahnava est tutrice chez Succès Scolaire depuis plus d’un an. Cette jeune femme vous transporte aujourd’hui au coeur de son projet de coopération internationale au Bénin.

benin

L’éducation a toujours eu une place importante dans ma vie et personnellement j’ai toujours adoré l’école. Étudiante en génie mécanique à la Polytechnique et tutrice chez succès scolaire depuis un an, aider les jeunes à l’école est devenu une passion et j’adore leur partager mon désir pour apprendre.

Aujourd’hui j’aimerais vous parler d’un de mes projets parascolaires qui me tient beaucoup à cœur. Nous sommes 7 étudiants de génie confondu du comité international de projet outremer de la Polytechnique à entreprendre un projet de coopération en développement international en partenariat avec CUSO international. Notre mandat est de construire une salle polyvalente d’un complexe hospitalier traitant les personnes souffrant de maladies mentales à Avrankou, Bénin. Notre départ est prévu pour la mi-mai et notre retour seulement 3 mois plus tard.

Nos objectifs sont de :

  1. Offrir un lieu propice à la création de liens entre les patients et la communauté
  2. Promouvoir la sensibilisation aux maladies mentales au Bénin

Notre tâche est de financer et effectuer la construction de cette salle multifonctionnelle en collaboration avec l’Association Saint-Camille-de-Lellis, une organisation caritative africaine de services pour malades mentaux. Le travail essentiel de l’organisation est d’offrir des soins à prix modiques pour les personnes souffrant de ces troubles psychiatriques et ainsi procurer des services psychiatriques contemporains accessibles aux plus démunis. L’établissement, qui accueille présentement plus de 200 malades, fut le premier à être construit au Bénin en 2004 avec une capacité de 85 personnes. Cette nouvelle salle offrira aux personnes hébergées un espace aéré, sain et sécuritaire dans le but de réaliser des activités de réadaptation (ateliers, stimulation cognitive, renforcement des habiletés sociales, expressions artistiques ou autres).

Par ailleurs, il faut comprendre qu’au Bénin, les gens souffrant de maladies mentales sont littéralement exclus de la société. Alors, la salle polyvalente, en plus d’être un lieu qui au quotidien permettra la réadaptation active des personnes malades, sera aussi, à certains moments, une fenêtre ouverte, de partage et d’échange entre les personnes malades et la communauté.

Le CIPO est le seul comité de coopération internationale de Polytechnique. Nous croyons qu’il est important d’appuyer le développement international et que les multiples disparités qui existent entre le Canada et les pays comme le Bénin devraient être atténuées. L’ouverture, le respect, la collaboration, l’excellence, la créativité et l’intégrité sont au cœur de notre projet.

Le volet social du développement durable est aussi très important pour notre projet. En travaillant avec la communauté pour la construction, nous apprenons sur leur culture et ils apprennent sur la nôtre. En effet, le partage de connaissances est très important. Nous espérons qu’éventuellement, la communauté arrêtera de rejeter ceux qui sont atteints de maladies mentales et qu’on pourra mettre fin aux tabous qui sont souvent accompagnés des problèmes de santé mentale. Enfin, notre objectif ultime est d’assurer le bien-être de tous

Coûts approximatifs du projet : 18 126 915 CFA Francs, soit 40 240 $ CND

Pour plus d’information :

Facebook : https://www.facebook.com/cipo.polymtl/
Site web : http://cipo.polymtl.ca
Gofundme : https://www.gofundme.com/mentallysick

Jahnava Leclerc
Étudiante à la Polytechnique
Membre du CIPO 2017

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le!