Rendez-vous pour la réussite éducative

Le mois d’avril débute avec un événement important dans le monde de l’éducation : le sommet sur la réussite éducative. Le 31 mars et le 1er avril 2021, le gouvernement sera à l’écoute des acteurs du réseau de l’éducation. Cette consultation permettra au gouvernement de proposer un plan de relance éducative. Les premières mesures devraient être annoncées ce printemps.

Ensemble devant les défis à venir

L’annonce de cette initiative a été bien accueillie par le milieu de l’éducation. En offrant cette plateforme aux différents experts et acteurs du milieu de l’éducation, le gouvernement se montre à l’écoute. 

Cette consultation arrive à point puisque les experts en éducation pressent le gouvernement de mettre en place un plan de relance dont pourront bénéficier les élèves du Québec, et ce, dès l’été 2021.

Prioriser l’investissement en éducation sur le long terme

La réussite éducative et le rattrapage, l’évaluation et les encadrements psychologiques et la santé mentale et le bien-être à l’école sont les enjeux principaux mis de l’avant pendant la pandémie de la COVID-19. Ce contexte social n’a pourtant que mis en lumière ces thèmes importants. Ces derniers rassemblent les défis des dernières décennies en éducation. 

Pour y apporter une réponse, il va de soi que le plan de relance en éducation doit prévoir un investissement sur le long terme. Oui, il faut répondre aux besoins immédiats des élèves du Québec. Il faut également produire un plan dont les initiatives mises en place peuvent être conservées et développées après la crise.

Été 2021 : comment permettre aux élèves vulnérables de conserver le lien éducatif?

Les cours d’été

Chez Succès Scolaire, nous avons déjà pris position sur la question. Nous considérons que l’été peut être le bon moment pour se concentrer sur une seule matière et dépasser certaines difficultés. Les cours d’été de Succès Scolaire sont donc ouverts aux élèves qui ont réussi et souhaitent consolider leurs acquis dans une matière vue pendant l’année scolaire.

Cet été, deux formules de cours sont disponibles: les cours de groupe en ligne ou encore les blocs de tutorat en soutien à l’apprentissage, qui offrent un soutien individuel. Pour plus d’informations, découvrez notre offre de service.

1,5 milliard de dollars en éducation

Il s’agit du montant alloué au milieu de l’éducation dans le nouveau budget présenté par le ministre des finances, Éric Girard. S’appuyant sur les cinq prochaines années, ce budget vient endosser plusieurs initiatives dans le milieu. En voici les grandes lignes :

  • Le maintien des mesures d’aide supplémentaire comme le tutorat pendant 2 ans;
  • La réussite scolaire, à laquelle est consacré un budget de 574 millions de dollars sur 5 ans;
  • La poursuite du virage numérique;
  • L’ajout de classes spécialisées;
  • La pratique du sport et des loisirs y occupe aussi une place importante (promotion et amélioration des infrastructures sportives scolaires);
  • La valorisation de la profession professorale, pour lutter contre la pénurie de main d’œuvre dans le réseau.

Faire une maîtrise pour enseigner au primaire

Pour pallier à la pénurie d’enseignants, le gouvernement du Québec propose désormais un nouveau programme de maîtrise en éducation, option éducation préscolaire et enseignement primaire. Pour le moment, seule l’Université de Montréal offrira ce nouveau programme à l’automne 2021. 

Cette maîtrise s’adresse aux étudiants détenant un baccalauréat disciplinaire et qui désirent obtenir le brevet d’enseignement préscolaire et primaire.

Pour compléter votre lecture :

Québec doit voir au-delà des échecs et des « retards », disent des experts, La Presse

Une nouvelle maîtrise pour enseigner au primaire, La Presse

Budget du Québec : aider les jeunes à sortir de la pandémie, Radio-Canada

La présentation du budget du gouvernement québécois, 2021-2022

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le!
Send this to a friend