Quand engager un tuteur?

Le tutorat est, sans contredit, en vogue depuis quelques années. Bien plus qu’une mode, il s’agit avant tout d’une relation fructueuse et enrichissante. Voici cinq situations où un tuteur pourrait venir en aide à votre enfant… et à vous-même, par ricochet.

Quand engager un tuteur?

«J’AI OUBLIÉ CERTAINES NOTIONS.»
Si cela fait plus de 20 ans que vous n’avez pas touché à la géométrie, vous aurez sûrement du mal à aider votre ado qui peine avec les notions d’ellipse, d’hyperbole et de parabole. Le tuteur possède des connaissances approfondies de la matière dans laquelle votre enfant éprouve de la difficulté. Il est très bien outillé pour vulgariser des concepts abstraits ou expliquer des notions complexes. Il lui donnera d’excellents conseils, en plus de lui proposer des exercices stimulants.

«J’AI UN HORAIRE DE FOU CES TEMPS-CI.»
Pour bien des parents, la conciliation travail-famille relève du défi. Le tutorat est une solution des plus intéressantes si vous manquez de temps pour accompagner votre enfant dans ses devoirs et leçons. Pendant qu’une personne compétente s’en occupe, vous pouvez préparer le souper l’esprit tranquille. Fini le sentiment de culpabilité!

«MON ENFANT A UNE DIFFICULTÉ PONCTUELLE.»
D’habitude tout va bien, mais là, rien à faire: votre enfant bloque sur l’accord des verbes pronominaux. Vous avez beau lui expliquer du mieux que vous pouvez, rien n’y fait. Le tutorat est particulièrement efficace pour régler un problème précis. Bien souvent, quelques heures suffisent. Le déclic se fait et la difficulté est chose du passé. Vaut mieux régler le problème dès qu’il se présente avant qu’il se cristallise et devienne permanent.

«LE PREMIER BULLETIN VIENT D’ARRIVER ET MON ADO A UN ÉCHEC EN FRANÇAIS ET EN MATH.»
Un tuteur n’est pas un sauveur. Toutefois il pourra, de concert avec vous et votre enfant, établir des objectifs réalistes ainsi qu’un plan de match à suivre pour les atteindre.

«MON ENFANT TROUVE QUE C’EST TROP FACILE EN CLASSE ET SA MOTIVATION CHUTE.»
Les enfants qui apprennent très vite peuvent se lasser. Ils ont l’impression d’être ralentis dans leur apprentissage et souvent, leur motivation dégringole. Pour éviter qu’une telle situation arrive, embaucher un tuteur s’avère un excellent choix. Au lieu de revoir la matière vue en classe, comme avec les élèves en difficulté, il ira plus loin. En plus de s’assurer que votre enfant fait ses devoirs, il lui donnera des exercices plus difficiles.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le!
Send this to a friend