Pour une rencontre virtuelle parent-prof réussie!

C’est la période de la première rencontre de parents et vous vous apprêtez à rencontrer l’enseignant ou les enseignants de votre enfant. La pandémie de la COVID-19 a modifié le déroulement des rencontres de parents telles qu’on les connaissait. Ainsi, il est maintenant possible de faire votre rencontre parent-prof en mode virtuel. Voici donc un petit mode d’emploi pour en profiter pleinement.

Un parent en rencontre virtuelle avec le prof de son enfant. Rencontre de parents.
Au secondaire, plusieurs rencontres parent-prof se feront en ligne. Cette méthode facilite votre rencontre avec plusieurs enseignants durant la même soirée.
Tester votre matériel

C’est la première grande étape! Prévoir un moment pour organiser votre espace et préparer votre matériel est une bonne idée.

  • Quel appareil allez-vous utiliser? Votre ordinateur, votre tablette ou plutôt votre téléphone intelligent?
  • Avec ou sans écouteurs?
  • Êtes-vous dans un endroit calme ou risquez-vous d’être distrait pendant la rencontre?
  • Votre connexion internet est-elle bonne là où vous êtes?

Dans tous les cas, assurez-vous que tout soit bien chargé et fonctionnel.

Être connecté à l’heure

15 minutes: voici la durée moyenne accordée pour une rencontre. La ponctualité et le respect du temps alloué restent des éléments essentiels. En évitant les répercussions liées à un retard, vous vous assurez de profiter pleinement du temps imparti. 

Oh, et voici une question importante : voulez-vous que votre enfant soit avec vous pendant la rencontre? Si oui, il serait bien qu’il soit déjà dans les parages quelques minutes avant que la rencontre commence.

Être préparé

Deux missions : ne rien oublier et maximiser votre temps. Pour y arriver, rien de plus simple que de noter vos questions à l’avance. Miser sur la précision, car des questions précises permetteront à l’enseignant de vous donner un portrait clair de la situation.

Par exemple, une question comme « Comment ça va avec Léa? » entraîne une réponse très large qui ne vous révèlera pas les informations que vous cherchez.

Voici une piste : est-elle attentive pendant les cours, comment est son comportement avec les autres en classe, fournit-elle les efforts nécessaires en anglais, a-t-elle progressé en écriture, semble-t-elle bien comprendre les consignes données par l’enseignant…

Votre objectif est de recueillir des informations utiles et d’avoir une discussion avec l’enseignant de votre enfant. S’il le faut lui venir enaide, vous pourrez établir un plan ensemble.

Dire les vraies affaires

Depuis le début de la pandémie, de nombreux changements ont touché les jeunes et leur rapport à l’école. Pendant les premiers mois de l’année, l’enseignant de votre enfant cherche à mieux le connaître et le contexte actuel rend ces échanges très importants. N’hésitez pas à parler de lui; de ses forces, de ses faiblesses et de ses défis, à la maison comme à l’école.

Dans ce contexte particulier de la pandémie de la COVID-19, certains professeurs peuvent vouloir savoir comment votre enfant se sent à l’école.

  • Est-ce qu’il a envie d’aller à l’école le matin?
  • Est-il inquiet au coucher?
  • Est-ce qu’il est très fatigué à son retour à la maison?
  • Comment parle-t-il de l’école?
  • Comment se passe la période des devoirs?

En connaissant toutes les facettes de la personnalité de votre jeune, son enseignant pourra adapter son approche et mieux le soutenir.

Gardez en tête que peu importe ce que vous direz, personne ne vous jugera.

Ainsi, si vous manquez de temps pour superviser ses devoirs et leçons, si vous éprouvez des inquiétudes sur un aspect précis de son cheminement ou si des difficultés en mathématiques vous empêchent de l’aider dans cette matière, c’est le moment d’en parler. Il y a des solutions et le professeur de votre enfant peut vous conseiller, ne serait-ce que de profiter du service d’aide aux devoirs de l’école, d’engager un tuteur, d’assister à des séances de récupération, de faire évaluer votre enfant par un professionnel, etc.

Attention aux émotions

Rappelez-vous: nous sommes en début d’année et les observations faites par son ou ses enseignants ne définissent pas votre enfant. Elles présentent tout simplement l’évolution de son parcours scolaire, à cette période de l’année.

Tout parent trouve difficile d’apprendre que son enfant éprouve des difficultés en français ou qu’il socialise peu. Cela se comprend amplement. Il est toutefois réellement inutile de vous sentir attaqué lorsqu’un élément négatif est abordé.

L’enseignant est votre allié, et vous souhaitez tous deux aider votre enfant. Collaborez plutôt avec lui afin de trouver des solutions aux problèmes soulevés. Par contre, si vous ne vous sentez pas écouté ou respecté, faites-le savoir à la direction.

Pssst : voici un article intéressant si vous voulez poursuivre votre lecture avant votre rencontre parent-prof. Vous y trouverez quelques petits trucs pour optimiser la communication entre vous et l’équipe-école de votre enfant.

Sur ce, permettez-nous de vous souhaiter une bonne rencontre!

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le!
Send this to a friend