Pour une rencontre parent-prof réussie!

En cette période du premier bulletin scolaire de l’année, vous vous apprêtez à rencontrer très bientôt l’enseignant ou les enseignants de votre enfant. Petit mode d’emploi pour en profiter pleinement.

20161014-131759-g

ARRIVER À L’HEURE
15 minutes: voilà le temps généralement accordé par rencontre. Être ponctuel et respecter le temps alloué est essentiel. Ne pas respecter ces prémisses entraîne des répercussions sur toutes les autres rencontres.

BIEN SE PRÉPARER
Pour être certain de ne rien oublier et de maximiser votre temps, notez vos questions à l’avance. Plus elles seront précises, plus l’enseignant vous donnera un portrait clair et précis de la situation.

Une question comme «Comment ça va avec Logan depuis le début de l’année?» entraîne une réponse tout aussi vague.

Demandez plutôt s’il est attentif pendant les cours, comment est son comportement avec ses camarades de classe, s’il fournit les efforts nécessaires dans telle ou telle matière, s’il a progressé en lecture…

DIRE LES VRAIES AFFAIRES
L’année est encore jeune: l’enseignant de votre enfant cherche à mieux le connaître. Alors n’hésitez pas à parler de lui, tant de ses forces que de ses faiblesses. C’est en connaissant toutes les facettes de sa personnalité qu’il pourra adapter son approche.

Peu importe ce que vous direz, personne ne vous jugera. Ainsi, si vous manquez de temps pour superviser ses devoirs et leçons, si vous éprouvez des inquiétudes sur un aspect précis ou si des difficultés en français vous empêchent de l’aider dans cette matière, c’est le moment de le dire. Le professeur vous aidera à trouver des solutions: profiter du service d’aide aux devoirs de l’école, engager un tuteur, assister à des séances de récupération, faire évaluer votre enfant par un professionnel, etc.

Certains professeurs veulent savoir comment votre enfant se sent à l’école. Est-ce qu’il a envie d’y aller le matin? Est-ce qu’il est très fatigué à son retour? Comment se passe la période des devoirs? Une réponse honnête lui permet d’obtenir l’heure juste et de s’adapter, au besoin.

CONTRÔLER SES ÉMOTIONS
Rappelez-vous: le bulletin ne définit pas votre enfant. Il présente seulement l’évolution de son parcours scolaire. Aucun parent n’est heureux d’apprendre que son enfant éprouve des difficultés en mathématiques ou qu’il socialise peu. Cela se comprend. Mais il est inutile de vous sentir attaqué lorsqu’un point négatif est soulevé. L’enseignant est votre allié; il souhaite aider votre enfant tout autant que vous. Travaillez plutôt de concert avec lui afin de trouver des solutions aux problèmes soulevés. Par contre, si vous ne vous sentez pas écouté ou respecté, faites-le savoir à la direction.

Sur ce, bonne rencontre!

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le!
Send this to a friend