INTRODUCTION

 

Passer du primaire au secondaire : pour une transition en douceur!

Changer d'environnement n'est jamais simple, surtout pour un enfant qui passe du Primaire au Secondaire : il faut s'habituer à ne plus être le plus grand de l'école, prendre les transports en commun pour certains, se faire de nouveaux amis, etc.

C'est pourquoi avec guide nous souhaitons vous aider à faire en sorte que cette transition soit la plus douce possible pour votre enfant!

bus-culture-generale (1)

C'est l'heure des devoirs et vous n'avez pas le temps de lire cet article maintenant ?
Aucun problème! Dîtes-nous à quelle adresse courriel envoyer ce guide et nous vous l'enverrons dans quelques minutes en format pdf. Vous pourrez le lire à tête reposée au moment qui vous conviendra.

CHAPITRE 1

Dire adieu au primaire

 

PASSER DU PRIMAIRE AU SECONDAIRE : POUR UNE TRANSITION EN DOUCEUR!

Motivation scolaire

Dans la vie, chaque changement majeur s’accompagne d’un deuil : deuil de sa vie de célibataire, deuil de ses anciens collègues, deuil de sa maison… Votre enfant qui fait son entrée au secondaire a lui aussi un deuil à faire. Pour certains, il s’agit d’un passage tout naturel alors que d’autres ont besoin de lui dire adieu. Pour ce faire, on vous propose de créer une boîte à souvenirs

Boîte à souvenirs

Amenez votre ado au magasin à 1 $ et demandez-lui de choisir une jolie boîte colorée. Vous pouvez également prendre une boîte à chaussures qu’il décorera à son goût. Ensuite, il suffit d’un peu d’imagination pour la remplir : travaux dont il est fier, bricolages préférés, bracelet offert par son meilleur ami, photos prises lors d’un voyage de fin d’année, médaille remportée lors d’olympiades, etc. Puis, il pourra créer 3 fiches où il inscrira certaines informations.

Mes souvenirs du primaire :

  • Mes meilleurs amis du primaire;
  • Les enseignants que j’ai aimés le plus;
  • Les matières que je préfère;
  • Ma réalisation dont je suis le plus fier.

Le futur que j’imagine :

  • Les objectifs que j’aimerais réaliser d’ici la fin de mon secondaire;
  • Le métier que je rêve d’exercer.

Comment je me sens par rapport à mon entrée au secondaire :

  • J’ai hâte de…;
  • Je me demande si…;
  • Je suis triste que…
  • Ce qui m’inquiète.

Cette activité devrait aider votre enfant à dire adieu aux 7 premières années de sa vie scolaire.

CHAPITRE 2

Désamorcer les peurs

 

PASSER DU PRIMAIRE AU SECONDAIRE : POUR UNE TRANSITION EN DOUCEUR!

vision-test-troubles-apprentissage-2020

La transition du primaire vers le secondaire constitue une étape importante qui amène son lot d’inquiétudes chez bien des jeunes. Passer du jour au lendemain du « plus grand de l’école » au « bébé de l’école » en déstabilise plus d’un.


L’inconnu fait peur : c’est un fait. Et dans ce temps-là, l’imagination a tendance à s’emballer et à échafauder les pires scénarios. C’est pourquoi vous devez aider votre enfant à verbaliser ses peurs et à vous expliquer ce qui l’angoisse.

Les principales peurs

Voici les craintes les plus fréquences ressenties à l’entrée au secondaire :

  • Être séparé de ses amis;
  • Ne pas être capable de se faire de nouveaux amis;
  • Devoir se rendre seul à l’école;
  • Se perdre dans l’école;
  • Oublier sa combinaison de cadenas;
  • Arriver en retard.

Une oreille attentive

Si vous hurlez chaque fois que vous croisez une araignée, comment vous sentez-vous lorsqu’on vous dit : « Bien voyons, les petites bibittes ne mangent pas les grosses. »? Vous vous sentez incompris, n’est-ce pas? Vous savez pertinemment que les araignées sont inoffensives, mais votre peur est incontrôlable.

Donc, même si les peurs de votre enfant sont certainement injustifiées, ne les banalisez jamais. Oui, il vit un changement important. Témoignez-lui votre soutien et démontrez-lui que vous avez pleinement confiance en ses capacités. Aidez-le à désamorcer ses peurs une à une.

Vous pouvez le rassurer en lui disant qu’il y aura toujours quelqu’un sur son chemin pour l’aider : un chauffeur d’autobus, un passager dans le métro, un grand de 5e secondaire, un prof, un concierge…

Deux paires d’oreilles valent mieux qu’une

Vous pouvez inviter votre enfant à discuter avec un jeune qui fréquente déjà sa nouvelle école secondaire. Il peut s’agit d’un cousin, d’un voisin, d’un frère ou d’une sœur qui aura de bons conseils à lui transmettre. Ce jeune pourra répondre à toutes ses questions sur le fonctionnement de l’école. Il pourra également l’aider à le guider dans l’école les premiers jours de classe.

CHAPITRE 3

Préparer la période d’adaptation

 

PASSER DU PRIMAIRE AU SECONDAIRE : POUR UNE TRANSITION EN DOUCEUR!

aider-enfant-plan-intervention-troubles-apprentissage

Un nouvel horaire morcelé en matières séparées, des cours qui durent plus longtemps, des changements de locaux plusieurs fois par jour, différents professeurs qui n’enseignent pas tous de la même manière : voilà quelques changements qui attendent votre enfant. Et c’est sans compter la période de turbulence qui accompagne l’adolescence!

Son quotidien sera bouleversé et c’est tout à fait normal qu’une période d’ajustement s’impose.

Pour une meilleure planification

Pendant l’été, donnez-lui des tâches hebdomadaires à réaliser comme laver et plier les serviettes, tondre le gazon ou nettoyer la salle de bain. Ainsi, il apprendra à planifier son emploi du temps, à gérer ses priorités et à se responsabiliser.

Le trajet vers l’école

S’il doit se rendre à l’école par ses propres moyens (à pied, en autobus ou en métro), faites quelques fois le trajet avec lui pour qu’il trouve ses repères et sache le temps à prévoir. Il saura à quelle heure il doit quitter la maison pour arriver à temps en classe.

Des trucs pour mieux s’organiser

Au cours des premières semaines de classe, aidez-le à s’organiser. Il gagnera peu à peu en autonomie. Quelques conseils :

  • Inscrire dans son agenda le numéro du local et le nom de son enseignant pour chaque cours;
  • Planifier le temps à consacrer, aux devoirs, à l’étude, aux amis, aux activités parascolaires, etc.;
  • Inscrire dans son agenda les dates de remise de travaux et les examens;
  • Aménager un espace calme pour étudier et faire ses devoirs;
  • Commencer à étudier dès le début de l’année (la meilleure habitude qu’il puisse prendre!).

Du temps pour s’adapter

Dans la vie, chaque changement demande un temps d’adaptation. Rappelez-vous la première fois que vous avez emménagé en appartement avec des colocataires? Et lorsque vous avez commencé un nouvel emploi? Votre quotidien est bouleversé et de nouvelles responsabilités se sont imposées.

C’est normal que votre ado se sente déstabilisé au début. Les choses se replaceront petit à petit. Si ce n’est pas le cas, parlez-en à la direction de l’école. Un intervenant pourra vous aider, vous et votre enfant.

CHAPITRE 4

Démontrer son intérêt

 

PASSER DU PRIMAIRE AU SECONDAIRE : POUR UNE TRANSITION EN DOUCEUR!

aider-son-enfant-troubles-apprentissage

Sauter directement au Chapitre 5 : Ressources

La meilleure façon de témoigner votre amour à votre enfant est de démontrer de l’intérêt par rapport à ce qu’il vit.

Dialogue et ouverture

On en convient, les ados sont souvent monosyllabiques. Il faut savoir passer outre leur silence et poser les bonnes questions. Comment aime-t-il sa nouvelle école? Qui sont ses nouveaux amis? Quelles matières semblent l’intéresser le plus? Qui est son prof préféré? Qu’est-ce qui est le plus difficile pour lui?

Plus vous serez ouvert au dialogue, plus il sera porté à se confier…pourvu que vos discussions ne ressemblent pas à des interrogatoires!

Sentir que vous vous intéressez à ce qu’il vit le rassurera et le motivera à entamer cette nouvelle étape avec confiance.

Votre implication

Il existe plusieurs façons de vous implique dans la vie scolaire de votre enfant :

  • Les écoles organisent souvent des portes ouvertes. Allez y faire un tour afin de bien comprendre comment fonctionne l’établissement;
  • Vous pouvez demander à rencontrer ses professeurs dès le début de l’année, surtout s’il semble avoir des difficultés dans certaines matières. Ce n’est pas nécessaire d’attendre le premier bulletin;
  • Si vous souhaitez vous investir de façon plus concrète, vous pouvez demander à joindre le comité de parents de l’école.

Ce qu’il faut se rappeler, c’est que peu importe la sphère dans laquelle vous vous impliquerez, ce qui compte, c’est que vous démontriez de l’intérêt pour le cheminement scolaire de votre enfant. Il ne vous le dira sûrement pas, mais cela lui fera très plaisir que vous preniez sa réussite à cœur.

CHAPITRE 5

Ressources

 

PASSER DU PRIMAIRE AU SECONDAIRE : POUR UNE TRANSITION EN DOUCEUR!

shutterstock_1113506387
Send this to a friend