Le tutorat : une affaire de famille

Chez les Hertz, les filles ont le tutorat dans le sang. En effet, Anaelle (27 ans), Sarah (26 ans) et Céline (23 ans) ont toutes été tutrices chez Succès Scolaire. Découvrons ces jeunes québécoises d’origine suisse.

Soeurs Hertz

Qu’est-ce qui vous a incitées à devenir tutrices?
Anaelle : J’ai toujours voulu enseigner à l’université. Donc, je me suis dit que cela me ferait une belle expérience.

Sarah : Pour ma part, quand j’ai commencé le tutorat, je l’avoue, c’était pour gagner des sous. Mais rapidement, c’est le sentiment de pouvoir venir en aide aux jeunes qui m’a motivée. Leur faire réaliser que chaque petite réussite compte et que, pas à pas, on peut réaliser de grandes choses est devenu ma plus belle paye.

Céline : Comme vous le devinez sans doute, ce sont mes sœurs qui m’ont initiée au tutorat. Moi, c’est d’abord la flexibilité de l’horaire qui m’a plu.

Depuis combien de temps êtes-vous tutrices?
Anaelle : Je fais du tutorat depuis que j’ai 16 ans. À l’époque, j’aidais les enfants des amis de mes parents. Arrivée au cégep, j’ai continué, mais dans le cadre même de l’établissement. Travailler chez Succès Scolaire n’a été qu’une suite logique. Je voulais continuer à faire du tutorat sans me préoccuper de chercher des élèves à droite et à gauche.

Sarah : Mon parcours ressemble beaucoup à celui d’Anaelle. Tout comme elle, j’ai commencé à 16 ans, en donnant des cours à un ou deux enfants, avant d’enchaîner au cégep. Par la suite, j’ai été tutrice environ 4 ans chez Succès Scolaire. J’ai dû arrêter, car j’ai déménagé à Bruxelles pour rejoindre mon fiancé. Mais je suis encore tutrice là-bas. Tutrice un jour, tutrice toujours…

Céline : Mon arrivée chez Succès Scolaire est récente, mais j’ai été tutrice quelques mois à l’École polytechnique de Montréal auparavant.

Est-ce qu’il y a des avantages à occuper le même emploi toutes les trois?
Anaelle : En fait, on n’a jamais travaillé au même endroit.

Sarah : On s’est plus ou moins succédées.

Céline : Bien moi, j’en vois un avantage. Mes grandes sœurs m’ont donné des conseils pour bien me préparer à ma première rencontre avec mon premier élève.

Sarah : C’est vrai. Et après mon départ, tu as pris ma relève auprès d’une de mes anciennes élèves. Cela a été plus facile pour elle et sa mère de te faire confiance.

Qu’est-ce que vous préférez dans votre rôle de tutrice?
Anaelle : Ce que j’aime par-dessus tout, c’est voir l’étincelle jaillir dans le regard du jeune au moment où il comprend ce que je lui explique. C’est un grand sentiment de satisfaction.

Sarah : Sans aucun doute : le contact avec les jeunes. Leur imagination, leur curiosité et leur questionnement m’impressionneront toujours. C’est aussi très valorisant de voir nos élèves réussir.

Céline : Venir en aide aux élèves et les conseiller en me basant sur mes propres expériences.

Que diriez-vous à quelqu’un qui hésite à devenir tuteur?
Anaelle` : C’est une belle expérience, parce qu’on apprend énormément. Pour enseigner une notion, il faut d’abord la maîtriser. Et souvent, on se rend compte qu’il nous reste quelques points à clarifier.

Céline : Tu as tout à fait raison : on retourne aux bases des matières qu’on oublie très souvent. En plus, je trouve que c’est une manière très positive d’utiliser son temps.

Sarah : C’est une expérience en or! En plus d’aider des jeunes, c’est bénéfique pour soi-même. Être tutrice permet de développer sa persévérance, son organisation, son écoute et sa patience. Hein sœurette?

Anaelle : C’est vrai, la patience n’est pas ma qualité première. Mais le tutorat m’a amenée à la développer. Avec les jeunes, il faut être capable de répéter 10 fois la même chose sans s’énerver.

Et qu’est-ce que vous réserve l’avenir?
Anaelle : Je suis en troisième année de doctorat en informatique quantique à l’Université libre de Bruxelles, en Belgique. Par la suite, je vais sûrement enchaîner un ou deux postdoctorats ailleurs dans le monde. Mon but est de devenir professeure, c’est-à-dire faire de la recherche et enseigner à l’université… idéalement au Québec.

Sarah : Je suis sur le point de terminer ma maîtrise en psychologie à l’Université de Montréal. La psychologie de l’enfant est un sujet qui m’intéresse énormément. Mon rêve serait d’ouvrir mon propre cabinet.

Céline : J’ai gradué l’an dernier en génie chimique à l’École polytechnique de Montréal. Je suis actuellement en recherche d’emploi. J’aimerais travailler dans le domaine de l’environnement et de l’énergie verte; faire de la recherche pour produire de l’essence de manière moins polluante, par exemple.

En terminant, qu’est-ce qu’on ne connaît pas au sujet des sœurs Hertz?
Céline : La seule chose qu’on ait en commun, à part nos parents, c’est notre petite taille. On mesure toutes plus ou moins 1,50 mètre.

Anaelle : En effet, on a toutes des personnalités très différentes. Moi, je suis la sévère.

Sarah : Moi je suis la psy, la douce.

Céline : Et moi, la cool!

Publié dans Portrait des tuteurs | Laisser un commentaire
admin

Je marche, tu cours, il apprend!

C’est le dimanche 24 avril dernier que s’est déroulé le deuxième défi caritatif de la course Banque Scotia 21K et 5K de Montréal.

pub-pour-site-fondation-copie-940x360

Félicitations aux 9 membres de Succès Scolaire qui ont pris part à l’événement en courant 5 kilomètres. Grâce à vous, 1 609 $ ont été remis à la Fondation pour l’alphabétisation.

Si vous n’avez pas encore eu la chance d’appuyer la Fondation, il est encore temps de faire un don. Vous avez jusqu’au 23 mai, en cliquant ICI!

Un immense merci à vous tous!

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire
admin

À découvrir cette semaine

Bouger et prendre l’air… du préscolaire au secondaire!
Depuis plus de 20 ans, mai est consacré Mois de l’éducation physique et du sport étudiant. Le retour des beaux jours est l’occasion idéale de mettre l’accent sur l’importance d’adopter un mode de vie sain et actif. Pour ce faire, Carrefour éducation met à votre disposition un guide thématique qui vous présente une multitude de ressources sur des thèmes variés.

Ambassadeur de la sécurité routière
Même si le bilan routier des 16 à 24 ans s’améliore d’année en année, les jeunes demeurent surreprésentés dans les accidents de la route. Au Québec, ils représentent 10 % des titulaires de permis, mais ils sont impliqués dans 20 % des accidents avec décès ou blessés.

L’alcool, la drogue, la fatigue, la vitesse, le fait de ne pas porter la ceinture de sécurité et le cellulaire au volant, jumelés à l’inexpérience et à la témérité, figurent parmi les principales causes d’accidents.

Les jeunes font partie de la solution. C’est pourquoi le projet ambassadeur de la sécurité routière a vu le jour. Il permet aux élèves de 5e secondaire de s’investir dans le processus de sensibilisation en agissant comme des relayeurs d’information. Sensibilisation par les pairs, valorisation des bons comportements et partage d’expériences et de solutions sont au cœur du projet.

Pour en savoir plus

Le Grand livre du bonheur pour les enfants
Il s’agit d’un album d’histoires écrites à l’intention des enfants qui dévoile les 10 clés d’une vie épanouie. Chacune des 10 fables met en scène un oiseau hors du commun. Superbement illustrée, chaque histoire se termine par une série de questions et d’exercices destinés à favoriser la discussion avec les enfants. Vous découvrirez une façon ludique d’encourager les jeunes à envisager la vie avec optimisme.
De Leo Bormans et Sebastiaan Van Doninck, Petit homme, 2016.

©Stockvault

©Stockvault

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire
admin

Succès Scolaire souligne le Jour de la Terre

Cette année, Succès Scolaire a décidé de souligner à sa façon le Jour de la Terre, qui se tient le 22 avril. Nous avons décidé de recycler tous nos appareils électroniques usagés, inutilisés ou brisés. On a également mis nos tuteurs à contribution en leur demandant de faire la promotion de cette activité auprès de leurs élèves et de leur famille.

Ainsi, nous avons installé des électrobacs dans nos trois centres d’apprentissage ainsi qu’à notre siège social. Ils y resteront jusqu’à la fin du mois d’avril. Notre récolte sera sans aucun doute abondante.

Il existe mille et une façons de prendre soin de notre planète. En 2016, c’est celle que nous avons choisie.

BigBox

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire
admin

Enseignants à domicile recherchés!

Succès Scolaire est une entreprise dynamique qui offre des services d’éducation spécialisés à domicile, en ligne ou dans ses centres d’apprentissage. Depuis 2011, Succès Scolaire est mandaté pour la prestation des cours d’été auprès de différents établissements d’enseignement secondaire. De ce fait, nous sommes à la recherche de personnel qualifié pour différents postes d’enseignants pour l’été 2018.


Vous serez en charge d’aider un ou des jeunes à revoir l’ensemble du programme ministériel et de le(s) préparer à la session d’examens de reprise qui se déroulera entre la mi-juillet et la mi-août 2018.

Principales tâches :

  • Dispenser un cours de reprise d’un minimum de 25 heures conforme aux exigences ministérielles;
  • Créer et adapter le matériel nécessaire à la dispense du cours;
  • Corriger les évaluations formatives et sommatives;
  • Procéder à la prise de présence;
  • Compléter les rapports de suivis pour chaque élève suivi;
  • Aviser les responsables et les parents de la progression de l’élève.

Conditions :

  • Rétribution entre 20$ et 25$/h correction et préparation incluses (selon expérience)
  • Travail autonome
  • Horaire adapté à vos disponibilités
  • Possibilité de travail à domicile, en ligne ou dans nos centres d’apprentissage.

Exigences:

  • Dynamisme et capacité à faire respecter les règles
  • Brevet d’enseignement obtenu ou formation en cours (3ème stage complété)
  • Excellente connaissance du programme enseigné
  • Autonomie et capacité d’adaptation

Pour appliquer, ouvrez un dossier ici.

Seuls les candidats retenus seront contactés.

Le genre masculin est utilisé afin d’alléger le texte.

Publié dans Nouvelles | Un commentaire
admin

OFFRE D’EMPLOI : Emballeur

La librairie Succès Scolaire vend  les manuels et fournitures scolaires aux élèves de plusieurs écoles.

L’emballeur devra assurer que les commandes soient bien assemblées afin que les clients puissent ramasser leur matériel à temps pour la rentrée.

Principales tâches :

  • Réception des commandes attribuées par le superviseur
  • Analyse des commandes afin de s’assurer qu’il n’y ait pas d’erreur
  • Assembler les commandes correctement
  • Mettre à jour l’inventaire de la librairie
  • Faire part des erreurs au superviseur

Conditions :

  • Une expérience de travail ou de bénévolat est exigée.
  • Taux horaire entre 13$ et 15$.
  • Travail d’été, à temps partiel (30-40 heures/semaine selon la période de l’été) à partir du 26 juin jusqu’à la fin août.

Lieu de travail : 6750 Hutchison, Montréal.

Exigences:

  •  Grand sens des priorités
  • Capacité à gérer des périodes de pointe
  • Dynamisme, entregent
  • Travail d’équipe
  • Bilinguisme un atout
  •  Autonomie

Pour répondre à cette offre, merci de faire parvenir votre C. V. et une lettre de motivation à l’adresse suivante : boutique@successcolaire.ca avant le 31 mai

Les tuteurs de Succès Scolaire n’ont pas besoin d’envoyer leurs C. V.

Veuillez noter que seul(e)s les candidat(e)s retenu(e)s seront contactés.

Publié dans Nouvelles | Un commentaire
admin

Témoignage du mois d’avril 2016

Hugo accompagne ma fille de secondaire 5 avec excellence. Il est en mesure de toujours bien l’accompagner dans ses différentes matières (histoire, français, art dramatique…). Il connait sa matière et s’ajuste en tout temps à mon ado, pas toujours évidente. Je trouve ma fille tellement chanceuse et moi aussi. Quand Hugo est là… tout va. Quelle chance de l’avoir. WOW WOW!

Lucie, parent

Publié dans Nouvelles, Témoignages du mois | Laisser un commentaire
admin

Le blogue : un outil pédagogique à exploiter

Les blogues ont de plus en plus la cote. Les blogueurs partagent leurs idées et opinions sur tous les sujets possibles et inimaginables. Mais saviez-vous que le blogue constitue un outil pédagogique efficace et motivant?

Les usages possibles
Le blogue peut être utilisé comme portfolio d’apprentissage. Chaque élève a son propre blogue. Il y consigne ses travaux et ses réflexions. Ainsi, l’enseignant suit le cheminement de ses élèves et les accompagne dans leurs apprentissages. Pour les parents, cet espace virtuel protégé par un mot de passe leur permet de mieux comprendre la démarche d’apprentissage de leur enfant, de l’encourager et de communiquer plus facilement avec les enseignants.

Le blogue de l’enseignant permet au prof de diffuser des liens Internet utiles, de publier des réflexions ou de l’information complémentaire par rapport à un cours ou à un travail à réaliser. Il peut inviter ses élèves à ajouter leurs commentaires, à répondre à une question ouverte d’actualité, à critiquer ou à analyser une situation… Les possibilités sont multiples.

Le blogue de la classe est écrit conjointement par les élèves et les professeurs. Il reflète la vie de la classe. On y publie des travaux, des photos, des commentaires, le calendrier de la classe, les activités spéciales, les messages importants à communiquer aux parents, etc.

5 bonnes raisons de démarrer un blogue en classe

  1. Le blogue est facile à créer et à utiliser. Tout le monde est capable d’en mettre un en place.
  2. Bloguer, c’est presque comme jouer. Utiliser un blogue en classer permet aux jeunes d’aborder les exercices d’écriture de façon plus positive et contribue à développer le goût de l’écriture.
  3. Le blogue permet aux élèves de s’exprimer plus souvent et plus facilement. Lors d’une discussion en classe, les jeux lèvent la main et parlent à tour de rôle. Souvent, on n’a pas le temps de faire parler tous ceux qui le voudraient… sans compter les plus timides qui sont relégués aux oubliettes. Pour plusieurs, écrire est beaucoup plus facile que parler. Ainsi, ils donnent leur opinion alors qu’ils se seraient tus dans un contexte « conventionnel ».
  4. Il s’agit d’un outil caméléon qui s’adapte à presque toutes les matières. On peut créer un blogue pour un projet en français, pour discuter d’histoire ou encore d’écologie. Prenons l’exemple de la géographie : vous pouvez demander à vos élèves de faire une recherche sur un pays différent. Le blogue est tout indiqué puisque les élèves peuvent insérer des images, des photos, des vidéos ou des schémas. Le blogue agit donc comme un agent motivateur qui les pousse à se surpasser pour agrémenter leur présentation.
  5. Grâce au blogue, les enseignants peuvent intervenir différemment. Il permet de mieux repérer les difficultés de leurs élèves et, par conséquent, d’intervenir de manière plus spécifique auprès d’eux.
Source: GraphicStock

Source: GraphicStock

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire
admin

Succès Scolaire dans Le Soleil

2 avril 2016. Le tutorat est une tendance qui monte en flèche au Québec depuis les dernières années. La journaliste du Soleil, Patricia Cloutier, trace un portrait du marché.

Benoit Archambault, président de Succès Scolaire, a été interviewé pour l’occasion. Il explique, entre autres, les raisons pour lesquelles, selon lui, le tutorat gagne en popularité.

Lire l’article.

Le Soleil

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire
admin

5 livres sur la pédagogie à se procurer absolument

Tuteurs, enseignants et futurs profs, nous avons déniché pour vous 5 livres des plus intéressants qui vous feront découvrir de nouvelles approches et stratégies pédagogiques.

Enseignants efficaces : enseigner et être soi-même
De Thomas Gordon et Noel Burch, Éditions de l’homme, 2015
Le Dr Thomas Gordon présente sa célèbre méthode fondée sur une relation gratifiante entre l’enseignant et ses élèves. Il montre comment éviter les messages dévalorisants, obtenir la coopération de chacun, surmonter les pièges de l’autoritarisme ou de la permissivité et prendre des décisions qui respectent les besoins de tous. Les sempiternels conflits de discipline se résolvent ici par la philosophie sans perdants.
On trouve aussi dans ce livre de nombreux exemples authentiques, vécus par des enseignants qui appliquent cette approche dans leurs classes. Il décrit les attitudes à adopter et démontre les étapes à suivre pour employer ces procédés avec succès.

Apprendre autrement avec la pédagogie positive : à la maison et à l’école, (re)donnez à vos enfants le goût d’apprendre
D’Audrey Akoun et Isabelle Pailleau, Édito, 2015
Conçu avant tout pour les parents, ce livre saura vous plaire également. Facile à mettre en œuvre, la pédagogie positive permet d’apprendre à apprendre, à mémoriser, à comprendre, à structurer… Elle aide les enfants à retrouver le goût d’étudier et les ados à adopter une méthode de travail efficace grâce à des outils innovants et simples tels que les cartes d’observation d’idées, la gestion mentale ou la relaxation.
Le but de cet ouvrage : permettre à chacun de réveiller son profond désir d’apprendre dans la joie et la bonne humeur.

Les méthodes qui font réussir les élèves
De Danielle Alexandre, Ed. sociales françaises, 2015
L’auteure expose ici, dans un style simple et direct, avec les mots de tous les jours, les principales méthodes et options pédagogiques, qu’il s’agisse des précurseurs ou des recherches les plus récentes en sciences de l’éducation. Les sources théoriques sont présentées avec précision et toujours mises en relation avec les situations concrètes d’apprentissage et les problématiques de l’enseignement aujourd’hui.

Bonnes questions : l’enseignement différencié des mathématiques
De Marian Small, Modulo, 2014
Cet ouvrage a été conçu pour permettre une réelle prise en compte de la différenciation dans l’enseignement des mathématiques de la maternelle à la fin du primaire. Il propose plusieurs stratégies pour vous aider à résoudre les difficultés que vous rencontrez avec vos élèves, en plus d’offrir des questions pour consolider les apprentissages.
Il contient plus de 300 questions et exercices que vous pouvez utiliser immédiatement ou prendre comme modèle pour bâtir vos propres questions et exercices.

Conscience phonologique
De Marilyn Jager et Al. Adams, Édition Chenelière, 2000
Même si ce livre date de plusieurs années, le sujet est encore d’actualité. Les jeunes enfants qui manifestent de bonnes habiletés de conscience phonologique auront de la facilité à apprendre à lire. C’est là un fait maintenant prouvé. Voilà pourquoi de plus en plus de spécialistes de la petite enfance sont conscients de la nécessité de développer ces habiletés chez les enfants du préscolaire et du primaire.
Privilégiant une approche simple, claire, concrète et éprouvée, Conscience phonologique est un outil tout désigné pour les enseignants qui désirent aider les élèves du préscolaire et du primaire à acquérir de meilleures compétences métalinguistiques.
Débordant d’activités amusantes, de jeux stimulants et faciles à adapter, ce livre saura non seulement vous séduire par sa démarche, mais il fera en outre le bonheur de vos jeunes apprenants.

Bonne lecture!

© Pixabay

© Pixabay

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire
admin