Les bénéfices de la nature pour les enfants

Lorsque vient le temps d’étudier et de faire les devoirs, on dit aux élèves d’aménager un espace calme et spacieux pour qu’ils se concentrent. Mais rarement évoque-t-on l’importance de l’environnement en dehors des murs d’où ils se trouvent. Être entouré d’espaces verdoyants plutôt que de béton nous semble plus souhaitable. Voyons ce que dit la science.

20150710-104257-g

UNE ÉTUDE SURPRENANTE
Des études datant des années quatre-vingt en étaient déjà arrivées à la conclusion qu’avoir une vue de l’extérieur à partir d’une fenêtre avait des bénéfices. Les étudiants universitaires avaient une meilleure capacité de concentration s’ils travaillaient à côté d’une fenêtre. Or selon une nouvelle étude, être entouré d’espaces verts permettrait une meilleure mémorisation et une meilleure capacité à être attentif. Et ceci parce que…la nature nous offre une panoplie de bénéfices!

L’étude s’est penchée sur plus de 2000 enfants vivant dans la région de Barcelone. Les chercheurs ont mesuré leur exposition à des espaces verts, que ce soit à la maison, à leur école ou sur le trajet entre les deux. Ceux qui étaient le plus entourés d’espaces verts avaient une meilleure mémoire de travail et une meilleure capacité pour se montrer attentifs. Côtoyer la nature au quotidien aurait même davantage d’effets sur les enfants ayant une moins bonne mémoire.

Pour comprendre les résultats de l’étude, rappelons que les espaces verts jouent plus d’un rôle : ils améliorent la qualité de l’air, absorbent le bruit provenant de la ville qui peut être à l’origine de stress chez certains et puis… ils offrent aux jeunes plus de possibilités de jouer dehors!

POURQUOI FAUT-il ABSOLUMENT JOUER À L’EXTÉRIEUR?
Sachez que jouer à l’extérieur est recommandé par de nombreux pédagogues. Être dehors aide le développement de l’enfant notamment parce que celui-ci est confronté à un terrain qui sollicite tous ses sens, qui renforce sa créativité, et qui lui permet de lâcher son fou. L’environnement naturel permet même de développer des habiletés sociales et l’estime de soi. Les enfants qui jouent au grand air ont moins peur de faire des erreurs, ce qui fait d’eux de meilleurs apprenants. Par ailleurs, en jouant, ils apprennent à prendre des risques, une étape fondamentale de leur développement.

La nature offre aussi un spectacle qui aurait des effets bénéfiques et favoriserait le développement des capacités sensorielles. Par spectacle, on entend les couleurs des arbres, le changement des saisons, bref, des éléments qui éveillent les enfants et leur permettent de s’émerveiller.

Il reste maintenant un défi : aménager des jardins, des parcs ou des ruelles vertes dans les endroits où tout ce qui émerge est de couleur grise. Ce n’est peut-être pas si évident, mais comme vous l’aurez compris, jouer dehors, c’est déjà faire un grand pas. Alors, dès que possible, on ferme les télévisions et les ordinateurs!

Sur le même sujet

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le!
Send this to a friend