Le bulletin est rentré, quoi faire?

4358201_11-1-672131498_545x460_autocrop

ÇA Y EST, VOUS AVEZ LE BULLETIN DE VOTRE ENFANT ENTRE VOS MAINS. CERTAINS VONT ÊTRE RAVIS DE VOIR QUE LES EFFORTS ONT PAYÉ TANDIS QUE D’AUTRES VONT GRIMACER EN Y JETANT UN COUP D’ŒIL. BIEN ENTENDU, C’EST POUR CES DERNIERS QU’IL EST PLUS DIFFICILE DE RÉAGIR ADÉQUATEMENT.

Réaction mesurée?

Comme toutes les mauvaises nouvelles, un mauvais bulletin nous prend souvent de court. Certains parents ont recours à des sanctions et chicanent leurs enfants. Il va sans dire qu’il est important de souligner l’importance de faire des efforts à l’école. Mais une réaction démesurée risque d’être contre-productive. Certains enfants peuvent se sentir coupables et humiliés lorsqu’ils présentent des résultats scolaires décevants. Ces sentiments peuvent les conduire à cacher leurs mauvais résultats dans le futur, de peur d’être pénalisés ou de vous décevoir.

Savoir diagnostiquer le problème

Tâchez plutôt d’établir un climat de confiance avec votre enfant, climat qui le mettra à l’aise pour vous parler de ce qui cloche. Essayez de souligner ses bons coups pour ouvrir la discussion. Il y a certainement des matières dans lesquelles il réussit mieux. La première question qui devrait être abordée est celle de l’effort qu’il a fourni. Ne pas être parvenu à avoir des résultats satisfaisants et ne pas avoir fait ce qu’il faut pour réussir, ce sont deux problèmes très différents.

Voir plus loin que les notes

Ce bulletin est l’occasion de vérifier si les mauvaises notes ne sont que la pointe de l’iceberg.

Autrement dit :

  • Est-ce qu’il y a un problème plus grave qui se cache derrière ses mauvaises notes?
  • A-t-il perdu sa motivation?
  • Éprouve-t-il des difficultés dans ses relations avec les autres?
  • A-t-il de la difficulté à garder sa concentration?

Les solutions

  • Ses enseignants seront certainement en mesure de vous dire s’il est nécessaire de consulter des spécialistes.
  • L’embauche d’un tuteur pour traverser une période plus difficile peut aussi contribuer à ramener le train sur les rails.
  • Dans tous les cas, il faut favoriser la communication entre vous, votre enfant, et les enseignants qui sont aux premières loges de ses succès et de ses insuccès. Demandez-leur les dates des évaluations à venir pour que vous soyez en mesure de mieux encadrer votre enfant.

En dernier lieu, il importe de fixer des attentes raisonnables pour le prochain bulletin. En se basant sur le diagnostic que vous avez posé ensemble, quels résultats est-il en mesure d’atteindre? Quels changements doit-il apporter dans sa routine? N’oubliez jamais que votre enfant compte sur vous pour l’aider, même s’il ne le manifeste pas.

Et si tout va bien?

On apprend de nos erreurs, mais aussi de nos succès. Si votre enfant a obtenu de bons résultats ou qu’il s’est même amélioré, vous pouvez profiter de l’occasion pour prendre note des bonnes habitudes qui lui ont permis de réussir. En prenant note de ces habitudes, vous serez mieux préparés pour venir à bout d’éventuelles difficultés.

Finalement, les bons coups, ça se souligne! Exprimez-lui votre fierté, prenez le temps de lui dire qu’il est sur la bonne voie. Pourquoi ne pas prévoir une sortie au cinéma en famille, ou une activité spéciale qui lui montrera combien ses résultats importent pour vous? Qu’il s’agisse d’un bon ou d’un mauvais bulletin, ce qui compte c’est d’être là et de témoigner à votre enfant l’importance que vous accordez à ses études.


admin
Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.