Gestion du stress et réussite scolaire

 

Gestion du stress et reussite scolairecreenshot

 

Les preuves abondent : les enfants en meilleure santé réussissent mieux à l’école. Le « quatuor » gagnant ? Sommeil, activité physique, saine alimentation et gestion du stress. Cet article est le dernier d’une série de quatre. Il vous fera découvrir les bienfaits d’une saine gestion du stress sur la réussite scolaire.

Les signes de stress

Les signes de stress varient d’une personne à l’autre. C’est pourquoi il est important de savoir les détecter pour aider son enfant :

  • Problèmes de sommeil ou cauchemars ;
  • Maux de ventre ou de tête, nausées ;
  • Perte d’appétit… même pour ses mets préférés ;
  • Irritabilité, sautes d’humeur, agressivité ;
  • Perte d’intérêt pour ses activités favorites ;
  • Isolement.

En tant que parent, vous pouvez (et devez) aider votre enfant à gérer son stress. Voici 4 trucs.

Communiquer

 

Prenez le temps d’écouter votre jeune ; demandez-lui de vous parler de ses inquiétudes. Aidez-le à trouver des solutions.

Valoriser les efforts plus que les résultats

 

L’amour que vous portez à votre enfant ne dépend aucunement de ses résultats scolaires. Il est essentiel de le rassurer à ce sujet. Expliquez-lui que ce qui est important, ce sont les efforts qu’il déploie. Encouragez-le à toujours donner le meilleur de lui-même.

Préconiser de saines habitudes de vie

 

L’activité physique aide à évacuer le stress et à mieux gérer ses émotions. Faites de l’exercice ensemble, que ce soit aller promener le chien, jouer au ballon ou aller au parc. Peu importe l’activité, l’essentiel, c’est de bouger !

Offrez à votre enfant une alimentation équilibrée qui l’aidera à stabiliser ses émotions. Assurez-vous qu’il dorme bien : de bonnes nuits de sommeil favorisent le calme et la bonne humeur.

Adopter une routine

 

Une routine de travail stable aide à réduire les sources de stress : faire les devoirs toujours à la même heure dans un endroit spécialement aménagé à cet effet le rassurera.

En terminant, rappelez-vous que votre rôle est de soutenir votre enfant et qu’il faut éviter de le surprotéger. Votre enfant doit être exposé à des agents stressants afin d’apprendre à les gérer seul. Faites-lui savoir que vous serez toujours présent pour l’aider s’il a besoin de vous.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le!