Frédérique Dion-Dufourd, voyageuse !

Frédérique a été tutrice chez Succès Scolaire avant de joindre l’équipe administrative en tant que développeuse Web. En ce moment, on pourrait la qualifier de globe-trotter.

Frédérique, décris-nous ton travail chez Succès Scolaire ?
Je suis responsable du développement du site Web et de tous les outils informatiques de l’organisation. Par exemple, le portail permet une communication fluide entre les tuteurs, les écoles et les parents.

Quel genre d’élève étais-tu ?
Il ne faudrait pas que les élèves dont j’ai été la tutrice lisent ceci… Disons qu’à l’école, j’étais plus attirée par les sports que par mes cours et que je réussissais bien même si je n’étudiais pas beaucoup. Ça va à l’encontre de tout ce que je prônais en tant que tutrice. Cordonnier mal chaussé, n’est-ce pas ?

Donc, tu as toujours eu la « bougeotte » ?
En effet ! Je carbure à l’aventure et suis une mordue d’escalade et de plein air. Ce sont d’ailleurs ces passions qui m’ont amenée à voyager en Utah l’an dernier pendant un mois et à repartir cette année… pour beaucoup plus longtemps cette fois-ci.

Parle-nous de ton voyage jusqu’à présent.
En octobre dernier, ma conjointe Amélie et moi avons quitté Montréal au volant de notre Dodge Caravan 2007 modifiée en camper. Après un petit détour par le Saguenay pour visiter des amis, nous avons conduit jusqu’au magnifique parc national d’Acadia, dans le Maine, pour y admirer les couleurs de l’automne.

Puis, nous avons longé la côte est américaine. On a fêté à New York, mangé des fruits de mer à Cape Cod, marché dans les Great Smoky Mountains et passé deux semaines dans une petite ferme bio près d’Oxford, en Caroline du Nord.

Après cette belle expérience, nous avons repris la route en direction de Charleston, Caroline du Sud, pour y visiter une amie québécoise qui y fait son doctorat. Nous ne pouvions être en Caroline du Sud sans faire quelques randonnées dans l’étrange parc national Congaree. Nous avons même eu la chance de voir des alligators !

Ensuite, cap sur la Nouvelle-Orléans et la Lousianne. Il y avait des arbres fruitiers partout : c’était toujours possible de cueillir une petite banane plantain, de délicieuses clémentines ou de géants pamplemousses !

Arrivées au Texas au début décembre, nous avons aidé des artistes fermiers (oui ! oui !) à construire un joli poulailler, avant de nous rendre au parc national Big Bend. Après une randonnée géniale, nous nous sommes installées pour camper à une dizaine de kilomètres de la civilisation, sur le bord d’une falaise. La vue au matin était indescriptible !

Frédérique, parc national Big Bend

Frédérique, parc national Big Bend

Depuis, nous avons traversé le Nouveau-Mexique, l’Arizona et l’Utah en nous arrêtant dans une dizaine de parcs pour y faire de l’escalade ou de la randonnée, parfois sous un soleil brûlant, parfois sous quelques flocons de neige.

En ce moment, nous sommes en route vers Baja California, au Mexique. Au programme : baignade, surf et sandboard.

Qu’est-ce qui vous attend pour la suite ?
Pour le retour, notre plan consiste à suivre la côte ouest des États-Unis jusqu’en Colombie-Britannique, puis à retourner à Montréal en traversant le Canada. Nous ne connaissons pas encore la date de notre retour, mais ce sera en été puisque Amélie, qui est orthophoniste, reprendra son poste en septembre.


admin
Ce contenu a été publié dans Portrait des tuteurs. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.