Avoir recours aux fandoms de vos élèves pour faciliter leurs apprentissages

par André-Philippe, Tuteur chez Succès Scolaire

Les fandoms, les univers que vos élèves affectionnent, de bons outils pour continuer leurs apprentissages.

Des connaissances que possèdent vos élèves

La plupart de vos élèves ont accumulé des vastes connaissances à propos de leurs univers fictionnels préférés. Parfois, leur savoir encyclopédique est impressionnant. Lorsque leurs connaissances se révèlent plus limitées, ils amorcent souvent des recherches plus naturellement et y prennent plaisir.

Une approche motivante

Comme souvent une bonne approche vous permettra de les motiver suffisamment pour dépasser leurs réserves initiales de manière à ce qu’illes se lancent dans l’activité. En français, écrire un énième récit d’aventures peut les rebuter, surtout s’illes savent qu’illes ont des difficultés à rédiger. À l’inverse, illes prendront plus facilement plaisir à écrire une fanfiction sur une série qu’illes aiment. En compréhension de texte, on peut arriver à leur faire lire des textes plus complexes quand illes sont motivés(es) d’en comprendre le contenu, et même d’en discuter avec vous. Illes seront toujours fiers(ères) de vous partager leurs connaissances. Il ne vous restera qu’à faire le pont et à compléter avec la matière que vous voulez leur montrer.

Avec l’univers cinématographique Marvel, les superhéros n’ont jamais été aussi populaires. Ils constituent d’excellents exemples de textes narratifs dynamiques et de mythes modernes.

Au-delà de l’enseignement du français

Si l’utilisation de la culture populaire s’intègre naturellement en français, on peut également en user dans d’autres disciplines scolaires. La matière en question devient généralement plus concrète pour l’élève, qui voit une application lié à un sujet qui l’intéresse. En mathématiques, on peut par exemple demander de déterminer la circonférence d’un vif d’or ou d’une Pokéball, ou l’aire d’un terrain de Quidditch. En histoire par exemple la série Assassin’s Creed (2007- ) revient sur plusieurs grandes périodes historiques. De nombreux romans, films et séries télévisuelles peuvent également être utilisés en fonction des intérêts de vos élèves.

Mise en place

Je vous recommande donc de les interroger très tôt sur leurs fandoms – les univers fictionnels et les domaines dont ils sont fans (de la saga Harry Potter (1997- ) au hockey) – et de les intégrer à vos activités quand cela vous semble pertinent. Ceux-ci ne manquent actuellement pas, tendent à se multiplier à travers les différents médiums. Vous pouvez vous-mêmes en profiter pour vous renseigner rapidement sur les fandoms de vos élèves que vous connaissez mal. Cela viendra légitimer leurs intérêts et les heures de loisir qu’illes peuvent actuellement passer devant leurs écrans.

Définition du terme fandom : Fandom (mot anglais composé de fan suivi du suffixe dom comme dans kingdom ou freedom) désigne la sous-culture propre à un ensemble de fans, c’est-à-dire tout ce qui touche au domaine de prédilection d’un groupe de personnes et qui est organisé ou créé par ces mêmes personnes. L’objet d’un fandom tient en général de l’art, du sport ou du divertissement.

L’industrie des jeux vidéo supplante actuellement celles de la musique ou du cinéma, et sa reconnaissance culturelle est de plus en plus acquise.

Ressources 

Le ciné-club de M. Bobine propose des analyses critiques sur le cinéma et la culture populaire.

Le recueil Vieille école (2018) rassemble des courts textes de seulement deux pages sur les vieux jeux vidéo de la première console de Nintendo (le NES). 

Pour approfondir votre lecture : Stimuler la créativité de votre enfant 

Sur le même sujet

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le!
Send this to a friend