Des nouvelles de la tour d’ivoire

Teen Doing Homework21 avril 2014

Pour ceux qui se le demanderaient encore, eh bien non, on n’arrête pas la recherche universitaire et le lot de découvertes intéressantes qu’elle produit! En voici deux qui méritent votre attention.

Bien souvent, on inscrit son enfant à des cours de musique pour lui faire découvrir un autre monde, pour voir si une passion sommeille en lui. On ne soupçonne pas que l’apprentissage de la musique pourrait contribuer à autre chose que le spectacle de fin d’année où il jouera un morceau. Jonathan Bolduc, membre associé au Laboratoire international de recherche sur le cerveau, la musique et le son (BRAMS) de l’Université de Montréal, mène des recherches sur le lien entre l’apprentissage de la musique en bas âge et le développement cognitif. Dans un article scientifique qu’il a publié récemment, le jeune chercheur démontre que les activités musicales, lorsqu’elles sont combinées aux apprentissages en matière de langage, contribuent à l’acquisition des habiletés en lecture et en écriture. On fait un portrait du chercheur et de ses travaux ici.

De son côté, la professeure au département de psychologie de l’UQAM Marie-Hélène Véronneau se penche sur les facteurs expliquant la persévérance scolaire. Les résultats d’une recherche qu’elle vient de publier démontrent que l’autorégulation, qui est définie comme la capacité d’un individu de se concentrer sur ses tâches et d’inhiber certains comportements, serait un prédicteur indépendant de la persévérance scolaire. Autrement dit, l’outil de l’autorégulation joue sur la persévérance indépendamment d’autres facteurs connus comme le milieu socioéconomique où l’obtention de bons résultats. Une bonne nouvelle quoi. La professeure souligne dans cet article que des recherches ultérieures pourraient montrer ce qui prédit le niveau d’autorégulation.

 


admin
Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.