Comment encourager mes enfants à persévérer ?

Collaboration spéciale

Selon un sondage réalisé par Universitas, pionnière de l’épargne-études au Québec, près de 20 % des enfants âgés entre 6 à 16 ans souhaitent exercer une profession dans le milieu de la santé et des services sociaux lorsqu’ils seront grands, et 13 % une profession libérale (avocat, enseignant, ingénieur). Suivent de près les métiers artistiques (chanteur, acteur) à 12 %, alors que le milieu des sciences et hautes technologies (biologiste, informaticien) rafle la faveur des jeunes dans une proportion de 11 %.

Des parents fiers… et motivants
Bien que les parents soient très fiers des ambitions de leurs enfants, ils se demandent parfois comment faire pour les accompagner afin de les inciter à persévérer. Voici cinq points qu’ils ont identifiés comme étant les meilleures façons d’encourager leurs enfants dans l’accomplissement de leurs rêves :

  1. Encourager ses enfants dans leurs exploits et les aider à surmonter leurs difficultés.
  2. S’impliquer dans leur vie scolaire : aide aux devoirs, assister aux rencontres de parents, poser des questions aux enseignants, etc.
  3. Leur parler de l’importance des études une fois sur le marché du travail.
  4. S’assurer qu’ils aient le meilleur équilibre qui soit entre les activités scolaires et parascolaires.
  5. Épargner en vue de leurs études, afin d’être en mesure de les aider financièrement à poursuivre la formation de leur choix.

Se donner les moyens de réussir
Toujours selon les parents sondés, la majorité évalue entre 15 000 $ et 25 000 $ le coût des études postsecondaires pour chacun de leurs enfants, alors qu’il en coûte actuellement près de 100 000 $ pour effectuer deux années de cégep et trois années d’université, en logement, au Québec. Ces frais grimperont d’ailleurs à plus de 140 000 $ dans 20 ans. Une bonne façon de se préparer à mieux gérer le coût des études une fois le moment venu est d’investir dans un régime enregistré d’épargne-études. C’est principalement avantageux en raison des généreuses subventions gouvernementales offertes.

Finalement, nous avons cherché quelques conseils d’experts sur les clés du succès de la persévérance scolaire, que voici :

  • Intéressez-vous à ce qui passionne vos enfants et encouragez-les quotidiennement à poursuivre leurs rêves. Rappelez-vous que le succès et la persévérance ne passent pas uniquement par tout ce qui est « scolaire ». Encouragez vos enfants à vivre des réussites extracurriculaires, par le biais d’activités sportives ou culturelles, par exemple.
  • Soyez présents dans la vie scolaire de vos enfants. Posez des questions à leurs enseignants, aidez-les à faire leurs devoirs. S’ils éprouvent des difficultés auxquelles vous n’avez pas de réponse, diverses ressources, dont Succès Scolaire, sont mises à votre disposition pour aider et accompagner vos enfants dans leur cheminement.
  • Misez sur leurs forces, tout en les aidant à surmonter leurs difficultés de façon autonome. Mais surtout, ne passez pas tout votre temps sur leurs difficultés afin de ne pas les décourager.
  • Célébrez les réussites, mais aussi les efforts.

 

Sources :

  • Sondage : Métiers de rêve des enfants québécois de 6-16 ans (4-26 décembre 2013, par le biais d’un panel Web, auprès de 1 000 Québécois).
  • Fédération des comités de parents du Québec : Soutenir mon enfant. Guide des parents. Pour mieux suivre mon enfant à l’école. Premier cycle du primaire. fcpq.qc.
  • Naître et grandir : Persévérance scolaire (http://naitreetgrandir.com/fr/etape/5-8-ans/ecole/fiche.aspx?doc=perseverance-scolaire#_Toc452134441)
  • Sondage : Indice REEE Universitas (2016).
  • http://www.alloprof.qc.ca/
  • Coût des études :  pour réaliser deux années de cégep et trois années d’université au Québec, logement inclus. Augmentation annuelle de 1,7 %. Sources : Ministère de l’Éducation et de l’enseignement supérieur, Ministère de la Famille, Statistique Canada, SCHL.

Untitled


admin
Ce contenu a été publié dans Partenariat. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.