Comment compléter les rapports de suivi après 10h de cours ?

Le rapport de suivi complété à la suite de 10 h de cours donnés est destiné aux familles et aux élèves et peut être lu par les enseignants de nos écoles partenaires. Il permet de mieux comprendre les forces et les défis que vous avez identifiés pendant ce cycle de tutorat. Certains éléments me semblent indispensables à connaître pour pouvoir mener à bien ce mandat :

  1. Il est important de penser à compléter à la fin de chaque rencontre ce qui a été vu et compris par l’élève ainsi que les points à travailler au prochain cours sous l’onglet :
    « Compléter ». Que vous souhaitiez ou non le transmettre à la famille, cela vous permet de garder une trace écrite synthétique hebdomadaire avec chacun de vos élèves qui pourra être relue au moment de la rédaction du rapport de suivi.

  2. Pour détailler les points forts retenus, je donne des précisions sur la matière et les notions sur lesquelles il a progressé au moyen d’exemples concrets. Par exemple, en sciences, je vais préciser que son point fort est en chimie, en particulier concernant la méthode d’équilibre des réactions. Je vais aussi ajouter que son autonomie dans ses apprentissages s’améliore car des exercices donnés ont été faits et réussis seul entre deux séances.

  3. À propos des points à améliorer donc des défis identifiés, j’aborde à nouveau la matière travaillée et les notions précises sur lesquelles il lui faut encore évoluer. Par exemple, en français, je vais mentionner que l’élève doit encore progresser en orthographe en développant ses capacités en autocorrection et s’investir davantage dans ses apprentissages en lisant des romans.

  4. Enfin, pour conclure ce rapport de suivi, j’ajoute toujours un commentaire de synthèse récapitulant les évolutions de l’élève tant sur les matières et les contenus abordés avec l’élève que dans ses avancées méthodologiques. Je termine par un petit message d’encouragement pour l’élève et je précise les points sur lesquels nous allons axer notre travail lors des prochains cours.

  5. A éviter ! Il est aussi important de prévenir les erreurs d’interprétation de lecture des rapports de suivi par vos lecteurs. Pour cela, une relecture avec un logiciel tel que Antidote ou le dictionnaire et l’emploi de synonymes me paraît judicieux. Cela permet de parer aux fautes d’orthographe, à une syntaxe défaillante et à des impairs dans les formulations. Attention également à rester professionnel, éthique et respectueux en tout temps. Pour rester objectif, commencer son texte par le prénom de l’élève et rédiger des phrases impersonnelles est fondamental.

Enfin, en cas de difficultés rencontrées avec l’élève, la famille, les enseignants, l’établissement scolaire ou toute personne impliquée dans le suivi de l’élève, il convient de faire le point avec votre personne ressource qui pourra vous conseiller au mieux dans la situation que vous vivez. Le rapport de suivi n’est en aucun cas l’outil approprié pour cela.

Si vous avez besoin de plus de détails ou d’accompagnement individualisé pour compléter vos prochains rapports de suivi de dix heures de cours achevés pour vos élèves, vous pouvez me contacter par courriel sur Succès Scolaire. Au plaisir de vous lire !

Christiane Nathalie Geillon, mentore chez Succès Scolaire

 


admin
Ce contenu a été publié dans Trucs pour tuteurs. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.