Commencer l’année du bon pied avec le prof de mon enfant

 

Commencer lannee du bon pied avec le professeur de mon enfantScreenshot

L’année scolaire vient tout juste de commencer. Saviez-vous qu’une bonne communication entre vous et l’enseignant de votre enfant est un élément important de sa réussite scolaire? Nous vous présentons donc quelques trucs pour développer une bonne relation avec lui.

Soyez courtois

Si vous saviez combien de profs reçoivent des courriels de bêtise de la part de parents… La politesse est la règle de base d’une saine relation. On s’adresse donc aux autres de la même façon qu’on veut que les autres s’adressent à nous.

Si vous communiquez par courriel :

  • Commencez et terminez votre message par une formule de salutation;
  • Soyez concis (ni vous ni lui n’avez de temps à perdre en palabres interminables);
  • Évitez d’écrire en majuscule, ce qui équivaut à crier;
  • Attendez que la poussière retombe avant d’écrire quelque chose que vous pourriez regretter.

Vous savez, la plupart des enseignants sont débordés. Ils doivent jongler entre la planification des cours, la correction et la gestion de leurs relations avec les autres parents. Un courriel de remerciement de temps en temps, ça fait toujours du bien. « Quelle bonne idée d’avoir mis en place un blogue dans votre classe. » « Votre semaine thématique sur la préhistoire a captivé Jasmine. » Il s’agit de quelques mots qui peuvent faire toute la différence.

Ne vous transformez pas en avocat de votre enfant

On l’aime, notre petit chéri, mais il n’est pas parfait. Il peut rouspéter contre les consignes, dire des gros mots, éprouver des difficultés à lire… Pour un parent, il n’est jamais facile d’accepter les travers de son enfant, surtout lorsque le commentaire provient d’un étranger, son enseignant en l’occurrence. C’est le principe du « moi, j’ai le droit de dire que ma mère est folle; pas toi ».

Même si c’est difficile, rappelez-vous que l’enseignant est votre allié, pas votre ennemi. Réprimez vos réactions irrationnelles, même si cela vous demande beaucoup de maîtrise de soi. Montrez-vous ouvert et travaillez de concert afin de trouver des solutions.

Il n’y a pas juste une façon de plier les serviettes

Vous venez de plier la montagne de serviettes et de débarbouillettes qui traînaient depuis des jours et chéri lance : « Bien voyons! On ne plie pas ça de même. » Enrageant n’est-ce pas?

L’an dernier, le prof de votre enfant avait son style d’enseignement et de communication. Cette année, il se peut que ses méthodes soient tout autre. C’est correct : chacun a son style. Avant de le critiquer ou de conclure qu’il est incompétent, apprenez plutôt à reconnaître ses forces.

Surtout, ne dénigrez jamais l’enseignant de votre enfant devant lui. Pour apprendre, il a besoin de lui faire confiance. Vous êtes un modèle pour votre enfant : si vous ne faites pas confiance à son prof, comment le pourra-t-il?

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le!
Send this to a friend