Bien se préparer au retour à l’école

 

Bien se préparer au retour a lecoleScreenshot

 

Les  athlètes s’étirent avant une compétition et les musiciens répètent avant un concert. De même, si vous êtes parent, vous devrez vous préparer à un événement de taille qui vous attend très bientôt : la rentrée scolaire. Voici comment il faut vous préparer pour éviter que la vague de la rentrée ne devienne un tsunami!

Pourquoi c’est important

L’été c’est fait pour jouer, dit la chanson. On espère sincèrement que vos enfants ont profité du soleil durant les dernières semaines…mais sachez une chose : moins on sollicite son enfant intellectuellement durant l’été, plus il y a de chances qu’il recule dans son cheminement scolaire. Certains spécialistes vont même jusqu’à dire que pour pallier la perte de connaissances associée à la période estivale, il faudrait faire travailler son enfant tous les jours, ne serait-ce qu’un peu, durant l’été. Vous n’avez peut-être pas suivi cette recommandation, mais rien ne vous empêche de prendre une semaine ou deux avant le début des classes pour faire un tour de la matière qui a été vue l’année passée.

Quoi faire?

Si votre enfant a eu des difficultés avec certaines notions ou dans une matière en particulier, ces difficultés ne disparaîtront pas d’elles-mêmes. Identifier les problèmes, c’est déjà une étape importante. Vous pourrez établir un contact avec l’enseignant de votre enfant dès les premières semaines pour qu’il soit au courant des notions sur lesquelles il accroche.

Pour l’instant, si vous n’êtes pas en mesure de l’aider à surmonter ses difficultés, vous pouvez avoir recours à des services de tutorat. Un tuteur est la solution idéale pour s’occuper d’une difficulté précise et récurrente. Vous pouvez également faire appel aux gens d’Allô prof, une ligne téléphonique et un site web qui ont fait leurs preuves. S’il ne s’agit que d’une révision, il existe une vaste offre de cahiers d’exercices qui peuvent réactiver des neurones qui ont dormi pendant trop longtemps cet été.

Pour ceux qui n’ont pas eu de difficultés significatives, pourquoi ne pas prendre deux ou trois journées pour faire un survol des notions qui seront au programme durant l’année à venir? À certaines étapes de leurs parcours, des enfants peuvent être intimidés par la matière qui les attend. Que ce soit d’apprendre à lire ou faire de l’algèbre, le virage peut sembler de taille. Quoi de mieux, alors, que de se familiariser avec ces notions et dédramatiser un peu les lettres, en mathématique ou en français…

De manière générale, gardez en tête que plus tôt vous préparerez votre enfant pour sa rentrée, moins le contraste des premiers jours sera difficile à avaler pour lui. Il est donc tout indiqué de se remettre à la discipline d’un horaire régulier au moins une semaine à l’avance.

Bonne rentrée à tous!


admin
Ce contenu a été publié dans Trucs pour parents. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.