5 trucs pour préparer l’entrée à l’école

Apprendre à lire, à écrire et à compter. Aux yeux d’un enfant qui sort du confort de la maternelle, ces tâches peuvent paraître colossales. Quels sont les moyens de l’aider pour réussir ce moment charnière qu’est l’entrée au primaire? Voici cinq éléments qu’on doit avoir en tête pour que cette transition se fasse en douceur.

affection-attachment-baby-1027931

  1. Beaucoup de changements en peu de temps.
    Peu importe quelle forme elle prend et à quelle étape de la vie elle se produit, une transition consiste en un passage d’un environnement à un autre qui occasionne des changements relativement importants sur une courte période de temps. Les enfants sont donc mis à l’épreuve en passant d’un environnement qui mise sur le jeu comme contexte d’apprentissage (la maternelle) à un environnement où l’enseignement est plus formel (la première année).
  2. Faire une visite.
    Nous sommes tous intimidés, pas seulement les enfants, lorsque nous plongeons dans l’inconnu. Une visite d’une classe de première année peut faire disparaître plusieurs appréhensions. Cette visite, vous pouvez la faire en contactant un enseignant(e) qui veut bien se prêter au jeu, ou alors demandez à l’enseignant(e) de maternelle de votre enfant de l’accompagner. Vous pouvez aussi lui demander s’il est possible de faire une simulation de classe en amenant un bureau dans la classe de maternelle.
  3. Établir un contact entre les enseignants(e)
    Avant d’entrer en première année, votre enfant a développé des habiletés, un caractère, a connu des succès et des échecs. Ces données que l’enseignant(e) de la maternelle a compilées doivent être communiquées à l’enseignant(e) de première année. Plus ils auront discuté de votre enfant ensemble et plus l’enseignant de première année saura comment assurer une continuité dans ses apprentissages.
  4. Les aptitudes requises
    Votre enfant vivra mieux sa transition s’il est capable de suivre les instructions, de résoudre des problèmes, de travailler seul et de se concentrer sur des tâches difficiles (même si elles ne lui plaisent pas). Ces aptitudes qu’il a progressivement acquises durant la maternelle sont plus que jamais nécessaires pour avoir du succès à l’école.
  5. De bonnes relations entre les parents
    Ce peut être surprenant, mais même le la relation entre les parents a une incidence sur l’adaptation de l’enfant à son école. En effet, si vous êtes capables de résoudre des conflits calmement, vous communiquez aisément et vous contrôlez vos émotions, ceci a des répercussions sur le comportement, et éventuellement, la réussite de votre enfant.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le!