7 trucs pour motiver son enfant à réussir à l’école

Connaissez-vous un adulte qui n’ait jamais vécu une phase de démotivation au cours de sa carrière? Probablement pas. Tout comme les grands, les petits connaissent des périodes plus ou moins enthousiastes. C’est tout à fait normal! En tant que parent, il faut donc être attentif, compréhensif, créatif et fin stratège afin d’aider notre enfant à réussir à l’école.

On s’est tous déjà fait dire : « C’est important d’apprendre la trigonométrie. Ça va te servir un jour. » ou « Tu dois étudier longtemps si tu veux avoir un bel avenir. » Est-ce que c’était assez pour vous motiver? Non, assurément. Découvrez quelques trucs pour agir de façon concrète.

maxresdefault-4

1.Parlez positivement de l’école
Encouragez votre enfant en lui parlant de vos expériences positives. Dites-lui que c’est madame Lucie qui vous a fait découvrir les joies de la lecture ou que grâce à monsieur Jean-Claude, qui vous a enseigné la géographie en 1re secondaire, vous êtes devenu passionné d’astronomie.
Si vous racontez à votre enfant à quel point vous détestiez l’école quand vous étiez jeune ou que vous critiquez sans cesse ses professeurs, il risque de faire siennes vos convictions.

2.Intéressez-vous à ce qu’il fait à l’école
Demandez-lui ce qu’il a appris, ce qu’il a le plus et le moins aimé de sa journée. L’important, c’est que votre enfant sente que ce qu’il vit à l’école est important pour vous.

3.Établissez une routine de devoirs
En cultivant cette bonne habitude dès la première année, votre enfant risque de la garder tout au long de sa scolarité. De plus, l’aider à faire ses devoirs et à apprendre ses leçons lui démontrera votre intérêt pour l’école et sa réussite.

4.Mettez l’accent sur ses forces
Félicitez-le pour ses progrès ou ses bons résultats. Accordez-lui une récompense ou un privilège, à l’occasion, pour couronner ses efforts. Évitez de lui rappeler ses difficultés ou ses échecs : 1) il les connait déjà; 2) ça risque de miner son estime personnelle.

5.Évitez de le comparer
Rappelez-vous que chaque enfant apprend à son rythme et que rares sont ceux qui excellent dans toutes les matières. Abstenez-vous donc de le comparer à son frère, à sa sœur ou à ses compagnons de classe.

6.Valorisez l’apprentissage
Toutes les occasions sont bonnes pour apprendre :

  • Vous allez magasiner? Faites un détour dans une librairie et dénichez un livre sur un sujet qui l’intéresse;
  • Allez ensemble à la bibliothèque;
  • Jouez à des jeux de société en famille;
  • Profitez de vos sorties pour apprendre, que ce soit une promenade en forêt, la visite d’un musée ou une balade dans un quartier historique;
  • Écoutez des documents ensemble.

7.Et si la motivation ne revient pas?
Malgré vos efforts, fiston va à l’école à reculons tous les jours. Il faut prendre la chose au sérieux. Essayez de découvrir s’il s’entend bien avec ses professeurs, s’il a des amis, s’il entend mal ou s’il ne voit pas correctement au tableau. Au besoin, communiquez avec un enseignant ou un tuteur : il saura vous aider, vous et votre enfant.

Pour en savoir plus
La motivation à l’école, un passeport pour l’avenir, de Germain Duclos

 

 

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le!