Un autre grand festival québécois

Robots2 avril 2014

Ce ne sont pas toutes les compétitions de la province qui attirent le maire de la métropole du Québec et la ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles lors de leur cérémonie de clôture. Et ce ne sont pas tous les concours de robotique qui font participer au-delà de 55 000 jeunes provenant de 2750 écoles dans le monde.

Le Festival de robotique, une création de l’organisme Fusion Jeunesse avec qui Succès Scolaire collabore régulièrement, a pris une ampleur considérable en très peu de temps. L’événement surnommé « La coupe Stanley des robots » qui se tenait la fin de semaine dernière au stade Uniprix réunit des jeunes de 9 à 18 ans de toutes les écoles de la province et même de l’Ontario.

Si cet événement qui en était à sa troisième édition cette année connaît tant de succès, c’est qu’il fait participer des étudiants universitaires (les mentors), des enseignants, des entreprises et des élèves autour d’un projet super stimulant, la construction d’un robot pouvant coûter des milliers de dollars. La compétition est une occasion unique pour certains jeunes qui manquent de motivation à l’école de s’illustrer et de  s’impliquer. Les gagnants du concours ont la chance d’aller participer à la prestigieuse compétition de robotique FIRST qui se tiendra à la fin du mois d’avril à Saint-Louis au Missouri.

***

On vous invite à aller regarder la vidéo de La Presse dans laquelle on peut voir Adil, un élève de 11 ans de l’école secondaire Barclay, qui avait volé la vedette lors du dévoilement du projet « Un tuteur gratuit, un appui sans prix » en février dernier. Ne soyez pas surpris si vous l’apercevez lors d’une future campagne électorale. Il dit vouloir faire de la politique, et pour l’avoir vu animer une foule, on le croit!

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.