TDAH et méditation feraient bon ménage!

Méditation et TDAH

Une recherche menée par l’Université de Montréal et l’Université Mcgill démontre que la méditation pourrait favoriser la concentration chez les jeunes avec un trouble du déficit de l’attention/hyperactivité (TDAH). En étudiant les régions du cerveau responsables de la régulation de l’attention, plus développées chez les adeptes de la méditation, il y aurait un rapprochement à faire avec les mêmes régions cervicales, qui s’avéreraient plus minces chez les gens diagnostiqués avec un déficit de l’attention.

Lisez cet article des plus intéressants sur le site de l’UdeM:

La méditation et le TDAH touchent des régions du cerveau qui se chevauchent

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.