Quand étudier rime avec voyager

Une collaboration d’Universitas

Avec la prolifération des moyens de communication et d’échange, les jeunes sont de plus en plus nombreux à rêver de faire des études à l’étranger. Ils ont le monde au bout des doigts et plusieurs d’entre eux espèrent pouvoir conjuguer études supérieures et apprentissage culturel. Qu’en est-il de votre enfant? A-t-il déjà la fibre du globe-trotter? S’imagine-t-il déjà poursuivre son parcours scolaire dans un autre pays? Avec un peu de planification, vous pourrez l’aider à réaliser son rêve.

Discutez tôt des possibilités qui s’offrent à votre enfant
Un séjour à l’étranger pour les études ne s’organise pas en criant ciseaux. N’hésitez pas à discuter avec votre enfant de ses ambitions et de ses aspirations. La perspective d’étudier à l’étranger peut être un puissant moteur pour les efforts de votre jeune. Aidez-le à se fixer des objectifs et à bien comprendre toutes les étapes qu’il devra franchir pour aller au bout de ses rêves.

Prévoyez plus de dépenses pour des études à l’extérieur
Effectuer des études postsecondaires en demeurant au pays représente un investissement important. L’effort budgétaire requis est encore plus considérable quand on pense à étudier dans un autre pays. Vous devrez penser au coût des études, mais également à celui de l’hébergement et des déplacements. En fonction du taux de change du dollar canadien, les coûts d’une formation à l’extérieur du Canada peuvent varier sensiblement d’une année à l’autre.

Cotisez dès que possible à un régime enregistré d’épargne-études. Ainsi, votre enfant pourra bénéficier de toutes les subventions gouvernementales offertes et il sera en mesure de recevoir des paiements d’aide aux études pour soutenir son projet dans les institutions d’enseignement étrangères qui sont reconnues par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec.

Pensez aux bourses d’études disponibles
Selon le programme privilégié par votre enfant et l’endroit où il souhaite étudier, il est probable qu’il puisse recevoir des bourses d’études ou de mobilité pour réaliser son projet. Assurez-vous qu’il fasse toutes les demandes possibles pour maximiser ses chances de recevoir un financement. Certaines bourses sont offertes aux élèves qui choisissent un parcours professionnel et d’autres sont spécifiques aux différents niveaux d’études universitaires. Considérez également les divers prêts qui peuvent être accordés lors d’un séjour à l’étranger pour un stage professionnel ou technique. Ces options pourraient ouvrir des portes intéressantes à votre enfant.

Profitez de l’expertise des institutions scolaires québécoises
Plusieurs institutions scolaires ont déjà participé à des projets d’échange étudiant ou de reconnaissance des équivalences. Prenez le temps de vous informer et discutez des possibilités avec l’institution que fréquente votre jeune au Québec. Vous serez ainsi mieux outillé pour préparer son séjour et vous pourrez vous assurer d’avoir bien compris tous les détails entourant son projet.

Assurez-vous que la formation de votre enfant sera reconnue
Avant de faire un choix définitif, assurez-vous que les cours suivis par votre enfant seront reconnus à son retour par l’établissement d’enseignement québécois qu’il fréquente. De plus, il existe des accords de collaboration entre plusieurs établissements scolaires du Québec et de l’étranger. Certains d’entre eux permettront à l’étudiant d’acquitter des frais de scolarité directement au Québec, même s’il étudie dans un autre pays. Cette option est la plus avantageuse puisque les frais d’inscription dans les établissements hors Québec sont souvent très élevés.

N’attendez pas à la dernière minute pour organiser son séjour
Dès que votre jeune et vous aurez arrêté votre choix, commencez à préparer son séjour. Il est possible que plusieurs procédures prennent plus de temps que vous ne pensiez. Vous devrez vous assurer d’avoir toute la documentation requise (passeport, visa, permis d’études, vaccins, preuve d’assurance, etc.). N’hésitez pas à consulter l’ambassade ou le consulat du Canada du pays qui accueillera votre enfant pour vous assurer qu’il respecte tous les critères avant son départ.

Informez-vous également des différentes possibilités d’hébergement pour lui à destination. Les résidences étudiantes ont parfois de longues listes d’attente et il n’est pas toujours simple de louer un logement à distance. Considérez toutes vos options et demandez des références avant de conclure une entente qu’il peut être difficile de modifier.

Pour de plus amples informations, consultez les sites web suivants :
Portail jeunesse du gouvernement du Québec
Site web du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (Expérience hors Québec)
Portail jeunesse du gouvernement du Canada (Étudier à l’étranger)

© Pixabay

© Pixabay

Ce contenu a été publié dans Nouvelles, Partenariat. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.