Pour une rentrée en pleine confiance!

teacher warsLe 5 septembre 2014

On le sait, depuis quelques années, la communication entre le milieu scolaire et les parents fait l’objet d’un débat qui peut parfois soulever les passions. Comme le rapportait dans Le Devoir le 3 septembre dernier Marc-André Girard, directeur d’un établissement privé, les enseignants du Québec sont souvent aux prises avec des parents qui cherchent à leur imposer leur vision des choses lorsque leur enfant connaît des difficultés à l’école. Girard déplore que ce manque de confiance mine en retour l’éducation de l’enfant, qui se trouve à contester lui-même l’autorité de l’école. Y’a-t-il une crise de confiance des parents envers le corps professoral en général?

Une journaliste américaine spécialisée en éducation, Dana Goldstein, vient tout juste de publier un essai qui aborde la question de la relation ambiguë des parents par rapport aux enseignants. Goldstein retrace l’histoire de l’évolution de la profession d’enseignant et les combats qui l’ont jalonnée depuis le 19e siècle. Surprise, ce métier ferait l’objet de méfiances depuis au moins deux cent ans, du moins chez nos voisins du sud! Dans une entrevue passionnante qu’elle livre à la radio publique américaine, elle affirme que c’est notre tendance à idéaliser la profession et nos attentes élevées envers les rendements que les enseignants doivent livrer qui font en sorte que la confiance de tant de parents s’effrite rapidement. Bref, plusieurs en viennent à penser qu’en “réglant le cas” de l’enseignant qui nous déplaît, on va régler le problème qu’éprouve notre enfant à l’école.

Or, la bonne voie ne se trouve-t-elle pas dans plus de confiance….et de communication? À cet effet, vous pouvez aller vous renseigner plus amplement sur la relation parent-enseignant dans le site de Sylvie Bastien-Doss, spécialiste de la question. On y parle de s’engager de façon positive, saine et efficace, pour éviter que l’école ou l’enseignant ne devienne des adversaires. Comme des lunchs plus appétissants, une meilleure communication avec le nouvel enseignant de votre jeune peut faciliter votre rentrée 2014!

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.