Plus de sommeil svp!

som23 janvier 2014

Le rythme de vie s’accélère et les agendas se remplissent. Ce cocktail qui caractérise l’existence de plus en plus de gens fait souvent une victime dont on tend à négliger l’importance: le sommeil. On le sait, de moins en moins de personnes réussissent à dormir suffisamment semaine après semaine. Et ce ne sont pas que des adultes.

Dans un billet récent tiré du blogue Motherlode, on apprend qu’une majorité d’adolescents ont des nuits d’une durée inférieure aux 9h recommandées. Le manque de sommeil aurait des effets importants sur les résultats scolaires, et particulièrement ceux des adolescents. En effet, c’est à leur âge que se renforcent les connections neuronales et que la mémoire se consolide. Autrement dit, pas moyen de mémoriser toutes les connaissances apprises durant la journée sans permettre à notre cerveau de se reposer et de faire le ménage pendant la nuit.

La tempête hormonale qui survient à l’adolescence bouleverse le cycle de sommeil. C’est ce qui expliquerait que les étudiants aient plus de difficulté à se lever tôt le matin. Comme le rapporte cet article du Devoir, une école au Minnesota a pris l’initiative de retarder le début des classes d’une heure pour encourager les étudiants à dormir suffisamment longtemps. L’initiative a eu un impact mitigé au Québec, mais les directions de plusieurs écoles secondaires tiennent compte de plus en plus du facteur sommeil dans la réussite de leurs étudiants.

Pour davantage d’informations, vous pouvez aller consulter le site de Passeport Santé qui a consacré un dossier aux effets du manque de sommeil chez les enfants.

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

Il y a un peu plus de 25 ans, Isaac Asimov prédisait l’éducation via Internet!

Dans cette entrevue de 1988, l’auteur de science fiction Isaac Asimov prévoyait déjà l’accessibilité à l’information et à l’éducation via un vaste réseau connectant les ordinateurs, à même le confort de nos maisons!

« Lorsque nous aurons un ordinateur dans chaque foyer, chacun d’eux relié à d’énormes bibliothèques où n’importe qui peut poser n’importe quelle question, en recevoir les réponses et références dans un domaine qui vous intéresse … vous pourrez demander, vous pourrez savoir, vous pourrez en faire le suivi et vous pourrez le faire à partir de votre propre maison, à votre rythme, à votre propre direction, au moment que vous voulez. À ce moment, tout le monde profitera de l’apprentissage. De nos jours, ce que les gens appellent apprendre est quelque chose de forcé et tout le monde est obligé d’apprendre la même chose, le même jour à la même vitesse en classe, et tout le monde est différent. »

 

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

Témoignage du mois de janvier

8 janvier 2014

Voici un commentaire qui nous a tous fait très plaisir de lire!

Félix a eu une magnifique rencontre avec Anthony ce soir. Ils ont passé près de 2 heures à revoir les notions de mathématiques. Félix est en confiance pour son examen. Anthony a été très très gentil, aidant, professionnel et a donné tout le pouvoir qui manquait à Félix.
 
Un immense merci d’avoir créé cette magie de dernière minute. 
 
Parfois, ces efforts « impossibles », être là au bon moment où un ado a besoin, dans son découragement…. ça fait toute la différence. 
 
Votre aide, écoute, rapidité à livrer cet impossible…. sachez que vous avez créé cette différence ce soir. J’aurais aimé prendre Félix en photo ce matin et ce soir, vous auriez vu la transformation. Maintenant, j’ai hâte de voir son visage après l’examen! Quoi qu’il advienne, on aura tout donné.
 
MERCI! Du fond de mon coeur de maman et de celui de son papa. 
 
Lyne S. 

 

Publié dans Nouvelles, Témoignages du mois | Laisser un commentaire

Des résolutions nouveau genre

focus 2

Le 7 janvier 2013

Ça y est, nous y sommes. Une nouvelle année remplie de défis. C’est enfin l’occasion de dire bonjour aux 5 portions quotidiennes de légumes, aux 45 minutes de sport par jour, de mettre fin aux crises que provoquent l’heure des devoirs à la maison etc. 2014 ne sera 2013.

La nouvelle année amène inévitablement son lot de pièges. Par exemple, celui de penser que les mauvaises habitudes de votre 9 à 5 vont changer du tout au tout pour toujours. Ce qui vous conduit à faire une liste de cibles à atteindre comme celle-ci. Parce que Rome ne s’est pas faite en un jour, Succès Scolaire vous offre des suggestions de résolutions « alternatives » pour commencer l’année du bon pied.

HA-BI-TU-DES

On serait presque tenté de dire que c’est la réponse à tous les problèmes…Les changements dans vos habitudes de vie, dans celles de vos enfants, bousculent les réflexes que vous avez en vous depuis des années. Que ce soit d’acheter plus de brocoli ou d’inculquer une nouvelle discipline à votre enfant, changement peut rimer avec inconfort, mais seulement pour un certain temps. Alors que les Grands Changements sont spectaculaires mais éphémères, les habitudes s’ancrent en vous, pour toujours. N’est-ce pas ce qu’on souhaite tous?

Être réaliste

Arrêtez-vous dans la rue et faites un vox-pop. Qui sont les gens qui sont satisfaits de ce qu’ils ont accomplis durant leur journée? Sont-ils nombreux, ceux qui sentent qu’ils peuvent rentrer à la maison s’en étant débarrassé du poids de leur journée? On en doute. Vivre cette insatisfaction jour après jour, ça ne mène à rien. Les objectifs raisonnables sont ceux qu’on atteint. Faites de votre quotidien une course de fond, pas un sprint. Le conseil s’applique aux 6 à 86 ans.

Se concentrer

Le débat entourant l’utilisation des tablettes chez les enfants fait rage. Vous lisez le dernier article à ce propos –hop un appel… c’est important, prenez-le. Donc vous lisez l’article -ha, un courriel de votre patron… Pas de besoin de vous faire un dessin: il n’y a pas que les enfants qui sont touchés par les alertes incessantes des téléphones, tablettes, et autres écrans accaparants. Le psychologue Daniel Goleman, auteur du livre à succès L’intelligence émotionnelle, vient de lancer Focus, son nouveau manifeste pour une vie riche dont le secret serait la concentration. Dévouer toute notre attention à la tâche qui nous occupe, à la personne qui est assise en face de nous au restaurant, nous permettrait d’apprécier davantage ce que nous faisons. Selon Goleman, les enfants qui se concentrent davantage sur leurs pensées, deviendraient des élèves plus alertes, plus calmes et plus disposés à apprendre. Parvenir à ignorer les distractions, pour les enfants comme pour les adultes, tel est le défi du siècle!…et celui de votre nouvelle année qui commence.

Bonne année à tous de l’équipe de Succès Scolaire!

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

Quoi faire quand on ne peut plus suivre un élève?

Parfois, pour des circonstances hors de votre contrôle, il peut arriver que vous ayez à vous départir d’un élève. Évidemment, nous souhaitons que cela arrive le moins possible! Toutefois, nous sommes conscients qu’il peut arriver des imprévus ou des situations fâcheuses qui vous forcent à vous départir d’un élève. Voici quelques étapes à suivre dans ce cas :

1-      Identifiez la source du problème.

Est-ce la distance? Demandez à la répartitrice qui vous a assigné le contrat de vous donner une compensation pour le déplacement. Est-ce un conflit d’horaire? Discutez avec le parent de toutes les options possibles avant de renoncer. Bref, dans la mesure du possible, tentez de désamorcer la situation avant d’avoir à nous aviser de l’arrêt des rencontres.

2-      Téléphonez à la coordonnatrice qui vous a attribué l’élève.

Il est important que nous discutions avec vous de vive voix pour bien comprendre la situation et l’exposer au parent, mais avant tout de parler avec vous des options auxquelles vous n’avez peut-être pas pensé. S’il s’agit vraiment de la seule décision possible, nous prendrons les actions nécessaires pour trouver un nouveau tuteur à cet élève.

3-      Remplissez le rapport de suivi.

Nous sommes compréhensifs face à ce genre de situation/décision. Toutefois, nous vous demandons de nous aider un peu! Vous avez tout simplement à remplir un rapport de suivi pour que la transition avec le nouveau tuteur se fasse adéquatement. Nous cherchons à ce qu’il y ait le moins possible d’impact sur l’élève et en ce sens, vous devrez fournir le maximum d’informations à la prochaine personne qui prendra en charge l’élève.

Finalement, avant tout, pensez bien à tous les facteurs qui impliquent l’acceptation d’un mandat. Cela vous évitera bien des maux de tête!

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

Promotion d’après fêtes: 2 pour 1 sur les nouvelles inscriptions!

photo (3)

Jusqu’au 31 janvier 2014, on vous offre cette promotion* d’après les fêtes avec un 2 pour 1 sur les nouvelles inscriptions! Ainsi, en vous inscrivant avec un(e) ami(e), vous pourrez bénéficier de cette offre. Appelez-nous au 1-877-988-8672 pour vous inscrire!

Si vous êtes déja client chez Succès Scolaire, vous pouvez bénéficier de cette promotion en inscrivant un deuxième enfant à nos services gratuitement.

*La promotion s’applique sur les frais d’inscriptions de 50$ et seulement au moment où les deux inscriptions seront bien reçues.

 

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

Que faire en cas de solde trop élevé?

Pourquoi?

Chez Succès Scolaire, plusieurs modes de paiement s’offrent aux clients. 90% d’entre eux choisissent de payer par prélèvement bancaire, alors que 10% paient par chèque ou comptant. Pour ces derniers, nous leur demandons alors de toujours avoir une balance positive dans leur compte, afin de vous permettre d’ajouter les prochaines rencontres. Parfois, par erreur ou par oubli, le paiement n’est pas transmis à l’administration, ce qui occasionne certains contretemps pour vous dans la prise de rendez-vous.

Solde trop élevé_GabDo

 

 

Dans un cas comme celui-ci, vous devez en tout temps contacter Emilie Parmentier afin qu’elle entreprenne des démarches auprès des parents de cet élève.

Les risques pour vous

En vous rendant au rendez-vous malgré le solde trop élevé du parent, vous prenez le risque de ne pas recevoir votre rétribution pour cet élève. Toutefois, si vous ajouter la rencontre en avance et que le parent connaît la fréquence régulière des paiements, vous évitez ce genre de malentendu, en plus d’avoir la possibilité de charger la rencontre en cas d’absence de l’élève ou d’annulation en moins de vingt-quatre heures.

Quoi faire pour l’éviter?

D’abord, vous pouvez le mentionner amicalement au parent, sans nécessairement mentionner le solde. De simplement lui mentionner que vous n’êtes pas en mesure d’ajouter le rendez-vous lui sonner une cloche! Ensuite, vous pouvez prendre des rendez-vous en avance. Si vous avez la possibilité d’ajouter un rendez-vous, cela vous assure que vous devez vous présenter (à moins de refus de rencontre de la part du parent), mais également de charger la rencontre en cas d’absence. Cela conserve une cadence régulière aux rendez-vous, donc pas de surprise pour les parents! Finalement, il est important de compléter les rencontres au fur et à mesure avant d’en ajouter de nouvelles. En effet, cela permet au parent de payer graduellement les rencontres, qui totaliseront un moins gros montant si elles sont chargées régulièrement. Vous éviterez ainsi un stress au parent, mais aussi à vous!

Publié dans Trucs pour tuteurs | Laisser un commentaire

Un tuteur aux multiples talents

IMGP0405
Il y a quelques semaines, nous avons reçu un carton d’invitation pour l’exposition de l’un des tuteurs avec qui nous collaborons. Toute l’équipe a été immédiatement emballée puisqu’il est trop rare de pouvoir entrer dans la vie des tuteurs de cette façon. Certains d’entre eux sont des sportifs, des acteurs, d’autres sont engagés politiquement ou écologiquement ; ce sont des personnes toutes très différentes et intéressantes.

Nous nous sommes donc présentés au 416 rue McGill dans le Vieux-Montréal, dimanche midi, avec une grande curiosité et un appareil photo. Un grand jeune homme, habillé comme une vraie star, nous a ouvert ; nous étions les premiers. Il était encore très tôt et il nous a dit d’attendre la foule pour le 5 à 7. Sa famille était aussi en route de Drummondville pour venir admirer un travail qui aura pris près de 3 ans à réaliser.

D’ailleurs, Jacob peint depuis seulement trois ans ; cela prouve qu’il n’est pas seulement doué en histoire! Évidemment, les goûts varient d’une personne à l’autre. Nous vous invitons donc à juger vous-même de son talent en allant sur le site de la Galerie JRP, le portefolio en ligne qui regroupe les œuvres de Jacob, mais aussi celles de plusieurs autres artistes de la relève.

L’histoire, revenons-y. Elle fait partie de sa vie, puisqu’il a complété un baccalauréat dans cette matière et débutera sa maîtrise à l’hiver 2014. Bonne continuation dans tous tes projets, Jacob!

 

 

 

Publié dans Nouvelles | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Béatrice l’actrice et Le cadeau du pardon

Nous avons une actrice à l’administration et elle se nomme Béatrice! En effet, notre charmante collègue chez Succès Scolaire s’est prêtée au jeu d’acteur pour le film Le cadeau du pardon.

En voici la bande-annonce:

Le cadeau du pardon – trailer from mci video on Vimeo.

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

À chacun son style

cerveau

Votre enfant a échoué ses trois derniers tests en histoire. Malgré les heures passées à étudier, à réviser les concepts, il semble incapable d’assimiler la matière. Pourtant, tout va comme sur des roulettes en mathématique et en français. Plus d’efforts et d’heures d’études ne règleront peut-être pas le problème. Des psychologues avancent qu’il existe des « styles d’apprentissage », et que ceux-ci, loin d’être des inventions farfelues, peuvent expliquer le succès et l’échec d’un enfant.

Comprendre les styles d’apprentissage et leur importance

Toute personne qui apprend traverse un cycle composé de quatre phases: l’expérience concrète (la pratique), l’observation réfléchie et attentive (l’analyse), la conceptualisation abstraite et théorique (la généralisation) et la mise en application (le transfert des connaissances). Chaque individu préfère une de ces étapes, et c’est cette préférence qui indique son style d’apprentissage. Ainsi, si un individu a une préférence pour l’expérience concrète et la mise en application, il progressera plus rapidement en procédant à des essais et des erreurs plutôt qu’en utilisant la logique. Nombre de psychologues affirment que, loin d’être insignifiants, ces styles sont liés à des mécanismes émotifs fondamentaux apparus durant l’enfance.  Autrement dit, le style d’apprentissage est intimement lié à la personnalité.

Bonne nouvelle

La bonne nouvelle, c’est que si la personnalité a un lien avec le style d’un individu, ce style n’est pas rigide. Reprenons l’exemple des échecs en histoire. Un enfant peut penser qu’à cause de ses mauvais résultats, il est incapable de réfléchir, qu’il est nul en histoire et que ça n’est pas prêt de changer. C’est là où l’enseignant et le parent jouent un rôle important. Ils peuvent l’encourager à défaire cette perception en développant les habiletés qui sont liés aux autres styles d’apprentissage.

Les psychologues recommandent d’activer les « conduites cognitives » que les enfants ont tendance à éviter. Il s’agit de leur faire vivre des expériences nouvelles pour confronter leurs croyances fondamentales (« je suis incapable de réussir en mathématique »). Vous devez discuter de ce que votre enfant ressent lorsqu’il doit réaliser telle ou telle tâche à l’école, puis lui suggérer des avenues différentes pour venir à bout du problème. Ça peut être de faire certains travaux avec ses collègues de classe, faire des exercices de mémorisation de ses connaissances, les résumer sous la forme de schémas ou d’organigrammes.

Bref, une faiblesse dans une matière n’indique pas qu’on est voué à l’échec. Dans le fond, ce que les psychologues nous disent , c’est que le calvaire de votre enfant avec les chiffres n’est pas irrémédiable. Il peut rêver d’être le prochain Beethoven tout en réussissant ses examens d’algèbre linéaire.

Si vous voulez aller plus en profondeur, consultez ce petit manuel s’adressant à des tuteurs qui vulgarise bien ce que sont les styles d’apprentissage.

Vous pouvez également consulter ce court document réalisé par le Collège de Maisonneuve, ou encore essayer ce questionnaire ludique et sans prétention destiné aux enfants.

Publié dans Trucs pour parents | Laisser un commentaire