Lectures sur l’éducation: quatre magazines et revues pour vous!

pomme

Parent, professeur, directeur, tuteur : peu importe votre rôle, vous avez sans aucun doute besoin d’inspiration, autant pour des suggestions de lectures ou d’activités que pour être à jour en ce qui concerne le milieu de l’éducation. Nous avons sélectionné pour vous quatre magazines et revues qui pourront vous guider. Bonne lecture!

Lurelu

La revue Lurelu est une véritable référence en littérature de jeunesse. Publiée depuis 1978, elle regroupe des critiques, des résumés et des suggestions d’activités pédagogiques toutes consacrées à la littérature pour la jeunesse. Cette revue s’adresse à un large public, des commissions scolaires aux bibliothécaires en passant par les enseignants, les éducatrices et les parents. Comme elle rassemble des articles variés, notamment des dossiers thématiques et des entrevues, elle saura plaire à tout type de lecteur.

Curium

Ce magazine s’adresse aux jeunes entre 14 et 17 ans et concerne les sciences, la technologie et la société. Même si Curium cible les adolescents, vous pourrez y trouver de l’inspiration pour aborder plusieurs sujets d’actualité avec vos enfants et/ou vos élèves. De plus, ils pourront s’initier à des enjeux de société grâce aux dossiers et reportages sur des sujets divers. Pour les jeunes qui n’aiment pas lire des œuvres de fiction, il s’agit d’une très belle proposition pour enrichir leur vocabulaire autant que leur culture générale. Pour vous, en tant qu’éducateur ou parent, le magazine est une option intéressante pour mieux comprendre comment rejoindre les adolescents au quotidien!

Vivre le primaire

davis-county-library-gives-away-magazines-25628

L’Association québécoise des enseignantes et des enseignants du primaire publie quatre
fois par année le magazine Vivre le primaire. Il s’adresse principalement aux enseignants, aux établissements scolaires ou aux commissions scolaires. Le magazine s’intéresse à plusieurs sujets liés, vous l’aurez deviné, à l’éducation de niveau primaire. Chaque numéro propose également un dossier spécial, en plus de la section « Langues », de celle des « Mathématique » et de chroniques. Vivre le primaire est très spécialisé et peut ainsi être d’une valeur considérable en pédagogie.

Éducation et francophonie: revue scientifique virtuelle

De son côté, l’Association canadienne d’éducation de langue française propose deux numéros annuels qui ont pour but de diffuser des résultats de recherche en éducation. Bien que cela puisse vous paraître inaccessible, cette revue peut toucher des thèmes qui s’adressent à tous, autant parents que professionnels de l’éducation. Par exemple, le numéro d’avril 2015 abordera l’inclusion des élèves en situation de handicap au cégep et à l’université. Aussi, comme il s’agit d’une revue entièrement en ligne, il est très facile d’y avoir accès. Les différents articles peuvent définitivement enrichir votre compréhension et développer votre regard sur le monde de l’éducation, que vous en soyez près ou loin.

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

La culture générale : comment la définir, comment l’apprendre?

quiz-culture-generale-insoliteEn quelle année a été fondée la ville de Montréal? Qui a écrit L’Éducation sentimentale? Quelle est la capitale de la Nouvelle-Zélande? À quoi cela sert, direz-vous, de répondre à ces questions… En quoi cela pourrait un jour vous être utile, mis à part si vous jouez à un jeu de société? C’est en écho au questionnaire proposé par CROP-La Presse (et le score moyen de 42% obtenu par les Québécois) que nous avons voulu réfléchir à ce que représente la culture générale, notamment au sein des écoles.

On pourrait définir la culture générale comme un ensemble de connaissances qui ne sont pas spécifiques à un domaine, mais qui renvoie à une vision globale de différents savoirs. Mais encore faut-il savoir qui détermine ce que représente cet ensemble… Là est le nœud de la question. Pourquoi devrait-on être cultivé si l’on ne sait pas la définir? Il n’en reste pas moins que la société actuelle accorde une grande importance à la culture générale et il faudrait donc, a priori, enseigner ces savoirs dans les classes, afin de former les citoyens de demain!

Or, qu’est-ce que les professeurs devraient enseigner? De manière générale, il s’agirait de déterminer quels sont les repères culturels qu’ils considèrent important pour leurs élèves. Ils doivent aussi prendre en considération que ce bagage devrait comporter des connaissances de tous les domaines : histoire, mathématiques, beaux-arts, littérature, etc.assiette_culturelle200

Normand Baillargeon, philosophe de l’éducation bien connu, s’est d’ailleurs penché sur cette question dans son livre Liliane au lycée – Est-il indispensable d’être cultivé? Selon l’auteur, acquérir une culture générale, bien qu’elle ne soit jamais exhaustive, permet aux gens d’enrichir leur connaissance du monde et de ce fait, d’aiguiller leur sens critique. Il s’agit donc de beaucoup plus que de répondre à des questions au jeu Cranium! Avoir une culture générale, peu importe comment elle est acquise et ce qu’elle comporte, devrait nous rendre meilleurs.

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

Témoignage du mois de novembre

Novembre 2014

Voici un beau témoignage d’un des premiers tuteurs de Succès Scolaire, qui demeure maintenant en Colombie-Britannique!

Je peux dire d’emblée que j’ai toujours été très satisfait de mes collaborations avec Succès Scolaire. Du tout début jusqu’à la toute fin, tous les outils ont étés mis en place afin de faciliter de vrais contacts entre moi et mes élèves.

Après avoir déménagé à Vancouver pour poursuivre un doctorat en Physiologie, j’ai continué à faire du tutorat en mathématique. Ma recherche fut présentée à Cologne, Pékin, Barcelone, Hawaii, et Paris. Elle fut aussi publiée dans diverses médias. J’ai reçu différentes bourses d’étude, et plus récemment un bourse dont le but est de me permettre de promouvoir les contacts scientifiques entre les différents départements et faculté de l’université.

Travailler au sein d’une PME telle que Succès Scolaire m’a définitivement démontré la réalité (du meilleur au plus difficile) de se lancer en affaire, et m’inspire à en faire de même. Mes années d’expérience comme tuteur me permettent de rencontrer élèves, parents, et autres en étant confiant de l’aide que je peux leur apporter.

Alexandre Laurin

 

Publié dans Témoignage d'un ancien tuteur, Témoignages du mois | Laisser un commentaire

Élèves québécois d’origine chinoise : performance ou isolement?

Nous avons remarqué que plusieurs des élèves qui utilisent les services de Succès Scolaire sont d’origine chinoise, sans toutefois nous questionner sur leur culture, qui valorise grandement l’éducation. C’est pourquoi un article de Martin LaSalle dans le Journal Forum de l’Université de Montréal nous a vivement intéressés.

L’article recense une thèse de doctorat de Ming Sun, qui s’est interrogée sur l’influence de l’école, de la famille et des ressources communautaires ethniques sur l’intégration socioscolaire des élèves québécois d’origine chinoise. L’on pourrait croire que comme les élèves d’origine chinoise sont très performants et réussissent bien (plus particulièrement en mathématiques et en sciences), ils sont heureux et vivent bien dans leur environnement scolaire. Or, les recherches de Mme Sun démontrent que plusieurs d’entre eux éprouvent de la difficulté à s’intégrer à la culture québécoise. Chez plusieurs familles, plus particulièrement les familles immigrées de Chine, la pression exercée sur les enfants est telle qu’ils ont peu de place pour des activités sociales et restent imprégnés dans cette culture de l’« ultraperformance », notamment puisqu’ils fréquentent les écoles du samedi pour faire du rattrapage dans diverses matières. Ils se voient donc malheureusement isolés de leurs compatriotes québécois.

Cette thèse rejoint un article publié par Catherine Handfield, de La Presse, qui parle du « boom des élèves chinois dans les écoles privées ». Cela n’est pas étonnant puisqu’ils misent sur la meilleure éducation possible, dispensée, selon eux, dans les collèges privés réputés. Cet article apporte un fait intéressant : cette importance accordée à l’éducation fait partie des traditions chinoises depuis des milliers d’années! Cette tradition relève de certains préceptes comme une totale conviction en l’effort et un optimisme tourné vers l’avenir. Peut-être que la clé de leur succès pourrait amener la communauté chinoise et montréalaise à de meilleurs échanges culturels!

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

La classe inversée : un nouveau modèle pédagogique

On qualifie le modèle de « classe inversée » de véritable révolution. De quoi il s’agit exactement? Et bien pour le dire simplement, on inverse les rôles et les étapes! Au lieu de recevoir un enseignement magistral et peu d’exercices pratiques, l’étudiant visionne des vidéos à la maison, avant le cours, et puis fait des travaux pratiques au retour en classe. Cela permet à l’enseignant de personnaliser l’aide qu’il donne à ses étudiants et également plus de temps pour élaborer des projets intéressants. Plusieurs enseignants utilisent désormais cette méthode et ont remarqué une importante hausse de la motivation de leurs élèves. En délaissant le vieux modèle de la simple transmission de connaissances, les enseignants qui adoptent la classe inversée y verront plein d’avantages, tout aussi pertinents les uns que les autres.

classe-inversee

Pourquoi ne pas s’intéresser à un cas réel? Jean Doré, enseignant de français au secondaire dans une polyvalente des Laurentides, a testé le modèle de classe inversée avec 90 élèves de 3e et 4e secondaire en français. Il a choisi de tester ce modèle en analyse grammaticale, en publiant des vidéos sur You Tube. Comme l’expérience n’a pas été assez longue, il a été difficile de voir des résultats concerts. Or, M. Doré pense que s’il avait persisté, il aurait vu une incidence très positive. Il croit par ailleurs qu’il s’agit d’une méthode très accessible pour les enseignants qui ont de la facilité avec la technologie. De son côté, il renouvellera définitivement l’expérience puisqu’il croit qu’il est important d’offrir cette possibilité aux élèves d’apprendre autrement.

De nos jours, la technologie est de plus en plus facile à utiliser. Même si vous n’êtes qu’un néophyte, certains développeurs s’efforcent de créer des outils simples et efficaces qui vous permettent d’accéder à une nouvelle forme d’enseignement. Par exemple, le site www.versal.com est très accessible (mais seulement disponible en anglais) et vous permet de créer de magnifiques capsules interactives. Aussi, le site www.classeinversee.com regorge d’informations utiles et d’outils pratiques pour les enseignants. N’oubliez pas que la société d’aujourd’hui évolue avec la technologie au quotidien… et les élèves encore plus! Renouvelez vos méthodes pédagogiques pour rejoindre le plus d’étudiants possibles.

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

La lecture chez les enfants : pourquoi pas un livre sans images?

S’il s’agit d’un sujet maintes fois étudié et discuté, il reste que le livre publié par BJ Novak chamboule les idées reçues sur la lecture pour les enfants. Cet homme, initialement acteur, a écrit A book with no pictures, que l’on peut traduire littéralement par « Un livre sans images ». Étrange, direz-vous. Détrompez-vous : visionnez cette vidéo de la réaction d’enfants à la lecture du livre par son auteur et vous serez étonné.

C’est après le visionnement de cette vidéo, qui nous a bien fait rire, que nous nous sommes demandé : comment aborder la lecture avec les enfants sans que cela leur paraisse ennuyant? Comment leur faire comprendre tout l’univers qu’il y a derrière ces drôles de lettres imprimées sur des feuilles? Évidemment, le livre de BJ Novak est un excellent point de départ, mais malheureusement, il n’est pas encore traduit en français. Or, rien ne vous empêche d’en créer un vous-même sur le même principe! Il vous faut simplement jouer avec votre ton et les expressions de votre visage. Vous pouvez même l’écrire avec votre enfant ou lui demander d’en écrire un et lui en faire la lecture ensuite. Aussi, ils auront inévitablement, un jour, à lire des livres sans images, notamment dans le cadre scolaire… autant s’y mettre tout de suite!

Nous sommes bien sûr convaincus de ne pas avoir à vous convaincre des bienfaits de la lecture avec votre enfant. Toutefois, un petit rappel pourrait être utile : vous passerez de bons moments avec lui, il apprendra beaucoup de leçons de la vie, il découvrira de nouveaux mots et de nouvelles émotions, et quoi d’autre! Évidemment, cela ne garantit pas un passeport pour le pays des lecteurs insatiables… Or, à l’adolescence, une panoplie de romans ou de bandes-dessinées sauront les convaincre de passer quelques heures le nez dans un bouquin. Le site www.lirado.com propose maintes œuvres pour les ados entre 12 et 18 ans. La revue Lurelu est entièrement consacrée à la littérature jeunesse et vous pourrez aussi y dénicher de belles suggestions. Une fête approche? C’est le moment d’offrir un bon livre à votre enfant… de préférence sans images!

 

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

Changer l’éducation: la Khan Academy

Khan Academy s’est donné une mission ambitieuse: changer l’éducation. Cette organisation à but non lucratif veut rendre l’éducation accessible à tous. Pour ce faire, elle offre un contenu pédagogique en ligne gratuit aux étudiants, parents, professeurs ou tout individu qui souhaite accéder à un savoir. 
download

Khan Academy est la première plateforme d’apprentissage en ligne. En se créant un compte, l’utilisateur accède à des vidéos, à des exercices interactifs et à beaucoup d’autres outils permettant un suivi personnalisé. La plateforme propose un contenu varié, mais les portions sur les mathématiques et la physique sont véritablement complètes. La version française de Khan Academy contient moins de vidéos que son penchant anglophone, mais les utilisateurs francophones y trouveront tout de même leur compte. Évidemment, ces cours ne pourraient remplacer un véritable enseignant ou un tuteur. Khan Academy se présente plutôt comme un accompagnement pour les élèves qui auraient certaines difficultés ou qui souhaiteraient s’améliorer. Comment motiver les étudiants qui utilisent Khan Academy? Par des statistiques et des badges, qu’ils obtiennent par un système de pointage calculé en fonction des heures passées à la Khan Academy. Quant aux statistiques, elles permettent bien sûr à l’étudiant de suivre son progrès et de juger de l’atteinte de ses buts et objectifs.

C’est en ce sens que Succès Scolaire a suivi la courbe de l’éducation en ligne. Nous croyons fermement que nos services de tutorat en ligne peuvent être une option très enrichissante pour les élèves qui s’y investissent. Si certains pédagogues restent sceptiques quant à l’enseignement virtuel, la très grande majorité y voit un avantage, puisqu’ils peuvent ensuite se concentrer, en classe, sur l’approfondissement et la pratique.

Internet peut véritablement démocratiser l’éducation et permettre à des milliers de gens d’avoir accès à la réussite académique. Nous vous invitons à visionner la conférence de Salman Khan, fondateur de la Khan Academy, en suivant ce lien. Inspirons-nous de cet homme pour changer l’éducation de demain!

salmankhan-portrai_2351827c

Salman Khan, fondateur de la Khan Academy
Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

Chronique du mois: 5 livres sur la pédagogie à vous procurer dès maintenant!

Pourquoi ne pas enrichir vos démarches et stratégies pédagogiques grâce à quelques lectures rapides? Vous ne pouvez qu’en bénéficiez. Qui d’entre vous refuserait d’être un meilleur tuteur ou une meilleure tutrice?

Petit guide pédagogique d’Ulric Aylwin

Ulric Aylwin est bien connu du milieu pédagogique. Ce petit guide d’une centaine de pages aborde plusieurs questions qui touchent les enseignants, mais qui peuvent très bien s’appliquer à votre rôle de tuteur, comme « Comment aider les élèves à se motiver? » ou encore « De quelles idées stressantes doit-on se méfier? ».  Cette lecture est rapide, mais ô combien efficace!

Le tutorat : une solution pour les élèves à risque? d’Alain Baudrit

Alain Baudrit propose une réflexion sur le tutorat qui mérite d’être explorée. Il aborde plusieurs questions essentielles sur votre rôle. Cette lecture pourrait vous aider à porter un regard différent sur le tutorat. Pour vous donner envie, vous pouvez lire un résumé et critique ici.

Légendes pédagogiques : l’autodéfense intellectuelle en éducation de Normand Baillargeon

Cet essai de Normand Baillargeon, bien connu dans le monde de l’éducation au Québec, vous invite à vous défaire des idées que vous avez sur des préceptes bien connu de la pédagogie. L’ouvrage s’efforce de déconstruire quatorze légendes pédagogiques telles que : « Êtes-vous plus cerveau gauche ou cerveau droit? » ou « Utilisez-vous, comme tout le monde, uniquement 10% de votre cerveau? ». La lecture de cet essai est accessible et permet d’avoir une belle réflexion sur la pédagogie.

Apprendre et enseigner la technologie : regards multiples, sous la direction de Patrice Potvin, Martin Riopel, Patrick Charland et Frédéric Fournier

23 pédagogues d Québec se sont réunis pour fournir leurs idées sur la pédagogie de la technologie, c’est-à-dire comment enseigner en cette ère hypertechnologique. Vous y trouverez plusieurs idées originales misant sur l’utilisation des diverses technologies, du primaire à l’universitaire. Cette lecture vous inspirera à construire de nouvelles activités avec vos élèves!

Enseigner la littérature au secondaire et au collégial : une démarche stratégique de Jacques Lecavalier et Suzanne Richard

Donner le goût de la lecture à certains de vos élèves peut être une lourde tâche. Aussi, vous pouvez être un peu embêtés lorsqu’ils vous posent certaines questions, ce qui est tout-à-fait normal. Avec le livre de Lecavalier et Richard, vous découvrirez une nouvelle façon d’aborder les œuvres littéraires, soit avec la démarche stratégique d’enseignement de la littérature. Cette démarche consiste en quatre phases : la préparation à la lecture, la lecture, l’analyse et l’interprétation, ainsi que la validation .Nous vous laissons découvrir ce que cela implique à travers la lecture de l’ouvrage!

Publié dans Trucs pour tuteurs | Laisser un commentaire

Témoignage du mois d’octobre

Octobre 2014

Ma fille Stéphanie m’a informée qu’elle se sentait capable de continuer son cheminement scolaire sans tuteur.

Nous mettrons donc fin à ses rencontres avec Succès scolaire. Nous tenons toutes les deux à remercier profondément Gabrielle pour son soutien et son encadrement, qui ont réussi à remettre Stéphanie sur les rails!

Je crois que le 95 % obtenu en français a gonflé Stéphanie à bloc! Mais il est possible qu’elle ait à nouveau besoin de Succès Scolaire dans le futur. C’est pourquoi je garde la porte ouverte pour d’éventuelles rencontres : suivi mensuel, fameux cours de maths, etc.

Encore une fois merci, pour ma fille et tous les jeunes que vous raccrochez à leurs études!

Lise L., mère d’une fille brillante qui a simplement de la difficulté à fonctionner dans une classe

Publié dans Témoignages du mois | Laisser un commentaire

Qui sommes-nous?

Vous entendez notre voix au téléphone, mais peu d’entre vous nous ont déjà rencontré! Voici donc une petite présentation de l’équipe administrative de Succès Scolaire.

Benoît Archambault – Président

Benoît est le fondateur et président de Succès Scolaire. Toujours en quête de nouveaux défis, il cherche constamment à s’améliorer. Sa grande écoute fait de lui un patron idéal, qui sait diriger une équipe de manière efficace.

Sa formation au HEC en administration des affaires lui a permis de se démarquer et à Succès Scolaire de faire sa place dans le milieu québécois de l’éducation. Or, s’il a fondé Succès Scolaire pour aider les élèves en difficulté, Benoît était, quant à lui, plutôt doué à l’école et très expérimenté en jambettes! Fan de sports, il pratiquait et pratique toujours le soccer et le hockey. Étonnement, ce côté sportif ne l’a pas empêché de participer à un défilé de mode en secondaire 5. Quand il ne s’amuse pas avec ses deux garçons, James et Nathan, il aime aller en bateau et pêcher de beaux gros poissons, de préférence pendant un voyage en Colombie Britannique. Il mange un bagel au beurre d’arachides presque tous les matins.

Félix Morin – Vice-président

Comme la devise familiale des Morin est « Décide et accomplis », ce n’est pas étonnant que Félix soit le vice-président de Succès Scolaire. Ses initiatives nombreuses sont toujours bien accueillies par son équipe, qu’il gère de manière conviviale et attentionnée.

Gradué du HEC au baccalauréat en gestion internationale, il a su aller chercher les qualités nécessaires pour devenir un bon entrepreneur. Plus jeune, il était un élève brillant, mais influençable, au point où il s’est déjà fait prendre à tricher parce qu’il avait donné ses notes à quelqu’un… Il s’est toutefois bien rattrapé en devenant tuteur de français pendant ses études collégiales. Désormais, son rôle au sein de Succès Scolaire le tient bien assez occupé, mais soyez sans crainte : il prend toujours le temps de cuisiner de la bonne bouffe (sauf des choux de Bruxelles) pour lui et sa petite fille Alice et de faire du sport. Il a d’ailleurs couru son premier marathon l’an dernier et a déjà fait les Jeux du Québec en escrime. Son deuxième prénom est Jérôme et il connaît les répliques du film The Big Lebowski par cœur.

Gabriel Labrecque – Développeur web

Gabriel se charge de concocter de nouvelles merveilles informatiques pour tout ce qui touche Succès Scolaire. Il est aussi notre ressource lorsque nous rencontrons quelconque problème technique.

Gabriel a hérité cette passion pour l’informatique de son père. Il a choisi de faire un baccalauréat à McGill en Computer science. Ce n’est pas pour rien qu’il a hérité du surnom « Computer » dans notre équipe!  Plus jeune, il fréquentait une école alternative, pour laquelle il n’a que des bons mots! En effet, il est d’avis que cette façon d’apprendre l’a profondément marqué et il a beaucoup aimé son expérience. Au dîner, les plats confectionnés par sa douce Mayam font saliver tous ses collègues. Gabriel a deux couleurs de t-shirt, blanc et noir, et il adore s’amuser  avec sa petite Maya.

Frédérique Dion-Dufour – Développeuse web

Frédérique est la spécialiste des codes. Les ordinateurs n’ont plus aucun secret pour elle! Son baccalauréat en mathématiques informatique, obtenu à l’Université de Montréal, lui est bien utile pour rendre l’utilisation du site web de Succès Scolaire facile et efficace.

À l’école, Frédérique était plus attirée par les sports que par ses cours. Elle réussissait tout de même bien, mais ce n’est pas parce qu’elle étudiait beaucoup! En effet, elle rendait ses camarades bien jaloux avec les bons résultats qu’elle obtenait sans ouvrir ses cahiers. Elle n’aurait pas été un bon exemple pour les élèves qu’elle a eu en tutorat pendant ses études universitaires! Effectivement, Frédérique a été tutrice chez Succès Scolaire avant de rejoindre l’équipe administrative. Nous aimons beaucoup sa présence au bureau, mais son allergie aux arachides l’empêche apparemment de faire la vaisselle… Elle adore le film Astérix et Obélix : mission Cléopâtre et a déjà grimpé le Mont Olympe.

Mélina Dupuis – Coordonnatrice

Son rire contagieux saura vous convaincre de vous rendre à notre centre pédagogique. Elle occupe divers postes dans le but de combler plusieurs besoins sur le plan administratif.

Mélina était une élève « double » : elle était un peu gênée, mais elle était aussi un petit clown. Même si elle arrivait souvent en retard, elle avait de super bons résultats scolaires. Comme elle excellait partout, elle n’arrivait pas à faire un choix quant à sa carrière! Or, ses formations disparates font d’elle une ressource dans plusieurs domaines : d’abord graduée d’un baccalauréat en gestion de l’hôtellerie de l’UQÀM, elle a choisi de se réorienter en travail social, sans compter un programme professionnel de danse moderne à Toronto. Cela fait d’elle une personne passionnée par diverses choses. Ainsi, dans ses temps libres, elle fait du yoga et aime essayer des nouveaux styles « décoiffés » pour sa tignasse! Elle a également un grand intérêt pour les spectacles de danse.

Myriam Bello – Coordonnatrice

Myriam saura merveilleusement bien vous accueillir au centre pédagogique. Elle est également toujours disponible pour donner un coup de main aux autres membres de l’équipe.

Myriam a habité dans 4 villes différentes et fréquenté 5 écoles au secondaire, donc ses notes n’ont jamais été stables. Or, en secondaire 4 et 5, elle a obtenu d’excellents résultats et elle en est très fière. Sa seule faiblesse : l’histoire, son pire cauchemar – elle pense même qu’elle a réussi ce cours parce que le correcteur a eu pitié d’elle! Elle était une élève très sociable, qui adorait rencontrer de nouvelles personnes, ce qui lui a permis de développer un grand intérêt pour la psychologie. Son entregent l’a toutefois plutôt menée vers des études en administration, dans le but d’avoir un jour sa propre entreprise. Elle adore Sherlock Holmes et porte presque toujours des robes.

Andréanne Bélanger – Coordonnatrice

Andréanne est une personne très empathique, une qualité essentielle pour son travail au jumelage. Elle se soucie des besoins de tous et sa douceur est de mise pour des situations parfois délicates.

À l’école, Andréanne était une élève assez sage. Cependant, même si elle réussissait très bien, elle était un peu trop bavarde. Cela ne l’empêchait pas d’exceller en histoire et en géographie. Ce ne sont toutefois pas ces cours qui ont orienté son choix de carrière! Elle est bachelière en administration, profil marketing.  Elle s’intéresse à ce milieu pour son aspect psychologique et stratégique. Même si Andréanne est très comique, elle ne vous charmera pas avec des blagues, car elle est incapable de les raconter correctement.  Elle rêve de voyager, notamment pour voir les 7 merveilles du monde modernes. Si elle n’est pas à l’autre bout du monde, elle aime assister à des événements culturels et passer du bon temps avec sa famille et ses amis.

Lisa Seguin – Coordonnatrice

Lisa est la ressource pour tous les projets que nous organisons avec les écoles. Elle gère les projets scolaires avec brio grâce à son sens de l’organisation et son aplomb légendaire. Elle sait choisir les bons mots pour les diverses situations auxquelles elle doit faire face. Elle a donc une excellente collaboration avec tous les gens qu’elle côtoie.

Lisa a toujours été une bonne élève à l’école. Elle avait des moyennes (généralement) au-dessus de 80%. Elle aimait bien l’histoire et les mathématiques (étonnamment, deux matières opposées!), mais elle détestait la chimie. Même si elle avait d’excellents résultats académiques, c’est surtout les relations interpersonnelles, les dynamiques de groupes et la communication qui l’intéressaient. Lisa a donc choisi d’étudier en relations humaines à l’Université Concordia. Puis, comme elle adore les gens, elle a travaillé en restauration pendant 5 ans, avant de s’orienter vers le domaine administratif. Elle est fan de tout ce qui est « fantasy » et elle adore le vin. Le weekend, elle jardine souvent, parfois en compagnie de Logan et Corey, ses deux garçons.

Edith Bellefroid – Coordonnatrice

Edith est la maman de tous. En effet, elle est une personne ressource qui  prodigue de sages conseils et sait répondre à toutes les questions. Elle est aussi le moteur de l’équipe du jumelage, car elle est en charge de la première phase nécessaire à ce travail.

À l’école, elle était une élève très gentille, mais elle avait souvent plus d’intérêt à voyager qu’à étudier! Malgré ce petit côté rebelle, et avec beaucoup d’efforts (et d’heures en classe de récupération), elle a réussi tous ses cours. Son amour de la bonne bouffe et des gens l’a conduite vers la restauration, où elle a travaillé pendant plus de 10 ans. Elle a adoré ce milieu, qui lui a permis de voyager, et ensuite choisi de faire un cours en sommellerie. Elle est devenue une grande amatrice des vins. D’ailleurs, quand elle ne s’occupe pas de sa petite Mila, elle adore en tester de nouveaux. Elle est également fan de musique et aime beaucoup assister à des concerts. Edith a été élevée sur une ferme… et a été pompiste!

Emilie Parmentier – Service à la clientèle

Emilie est la responsable du service à la clientèle. Elle est sans contredit la personne la plus calme et rassurante de toute l’équipe. Elle sait désamorcer les situations les plus difficiles en plus de répondre à toutes les interrogations des parents et tuteurs.

Pendant tout son parcours scolaire, Emilie était une très bonne étudiante. Elle a toutefois dû déménager plus de trois fois alors qu’elle était à l’école primaire. À chaque fois, elle a dû rattraper son retard, mais avec beaucoup d’efforts, elle est devenue parmi les meilleures de sa classe. Par contre, elle a rencontré un petit obstacle sur son chemin : une fois, on l’a obligée à écrire « néanmoins » au tableau et très sûre d’elle, elle a écrit « nez en moins »! Entre l’escalade et les escapades au chalet, elle prend aussi le temps de cuisiner. Or, cela ne l’empêche pas de manger le même repas 5 jours de suite, au grand désespoir des ses collègues. Elle est aussi accro au Coca Zéro.

Béatrice Lafortune – Coordonnatrice

Béatrice est la force tranquille de l’équipe du jumelage. Malgré les semaines chargées et face aux situations ardues, jamais elle ne panique. Elle trouve le temps et le moyen de répondre aux demandes de tous et ce, avec soin.

Pendant ses études secondaires, Béatrice se caractérisait surtout par sa popularité! Même si elle n’avait pas beaucoup de style (selon elle), elle participait à tous les spectacles de danse de son école et faisait partie de plusieurs comités et équipes sportives. Comme elle aimait être sous les projecteurs, elle a voulu devenir une héroïne et résoudre des crimes : elle a obtenu un baccalauréat en criminologie de l’Université de Montréal. Par contre, elle n’était pas vraiment faite pour être policière, mais plutôt actrice : dans ses temps libres, elle brille devant la caméra de plusieurs réalisateurs de films indépendants. Également très impliquée dans sa communauté, elle trouve toujours le temps de faire du shopping, car elle adore suivre les dernières tendances. Elle affectionne particulièrement les chips Fritos et rêve de voyager en Europe.

Catherine Chartrand – Service aux tuteurs

Catherine est la reine des entrevues et elle sait choisir les meilleurs candidats. Ça tombe bien, car elle adore rencontrer des gens! Les questions qu’elle pose poussent les candidats à réfléchir et à montrer le meilleur d’eux-mêmes.

Catherine était une élève bolée, sauf peut-être au secondaire, où ses notes ont baissées, surtout en maths et en histoire… mais ne vous inquiétez-pas, elle est toujours restée sage. Elle était impliquée partout, mais ce n’est pas une surprise. Eh oui, Catherine s’intéresse à beaucoup de choses!  Pour sa formation universitaire, elle a réuni plusieurs champs d’intérêts en complétant un baccalauréat par cumul de trois certificats à l’UQÀM : animation culturelle, communication et ressources humaines. Entre deux sessions de couture et une partie de balle molle, elle arbitre des matchs d’improvisation, activité qu’elle pratique depuis l’âge de 14 ans. Elle n’aime pas le camping, mais elle aime beaucoup mettre du vernis à ongles, souvent en regardant un film de super-héros.

Charlotte Galvan – Coordonnatrice

Charlotte fait partie de l’équipe du jumelage. Soucieuse du travail bien fait, elle s’efforce de faire le meilleur match possible entre les élèves et les tuteurs. Comme elle est également tutrice, elle apporte un point de vue important à l’équipe.

De plus, Charlotte détient un bac en psychologie – option neuropsychologie pendant lequel elle a, entre autres, étudié les troubles et difficultés d’apprentissage. Elle adore percer les mystères du cerveau! Comme élève, Charlotte avait beaucoup de facilité, donc elle avait besoin d’être stimulée pour ne pas perdre son intérêt et sa concentration (bref, elle n’était pas toujours sage). Comme elle s’ennuyait un peu parfois, elle a développé un grand intérêt pour la lecture et l’écriture. Elle écrit le scénario d’une bande dessinée et espère avoir beaucoup de lecteurs parmi les élèves, parents et tuteurs de Succès Scolaire! Elle aime beaucoup pratiquer un tas de sports et a (malgré elle) un fort esprit de compétition. Son chat mange souvent ce qu’elle cuisine et elle n’a jamais vu le film Dirty Dancing.

Marie Berkovich – Service aux tuteurs

Marie est notre tête chercheuse : elle est experte dans l’art du curriculum vitae et maîtrise les agendas comme une chef. De pair avec Catherine, elle est à la recherche des meilleurs tuteurs, et ce, lorsqu’elle n’est pas en train d’aider ceux qui sont déjà parmi nous.

Au secondaire et même au cégep, Marie était une élève qui ne se sentait pas vraiment à sa place. Ce n’est qu’arrivée à l’université qu’elle a enfin découvert ce qu’elle aimait et qu’elle s’est véritablement mise au travail. Elle a obtenu son diplôme en sciences politiques et administration de l’Université Concordia, pendant lequel elle s’intéressait surtout au développement de l’économie. Elle adore manger de la nourriture exotique et aimerait beaucoup être candidate à l’émission Fear Factor… sauf s’il y a des serpents.

Gabrielle Doré – Coordonnatrice

Gabrielle est le couteau suisse de Succès Scolaire : multifonctionnelle, elle tente d’aider au mieux ses collègues, peu importe le département.

Gabrielle était une élève modèle (bon, disons-le, un peu « nerd »), mais c’était un peu par défaut, avec deux parents professeurs dans la maison! Elle réussissait bien… sauf en mathématique. Elle a eu une tutrice pendant tout son secondaire pour l’aider à réussir. Gabrielle a toujours aimé aller à l’école et elle espère même y passer sa vie : elle fait une maîtrise en études littéraires à l’UQÀM afin de devenir enseignante au niveau collégial. Quand elle n’est pas plongée dans un livre, elle aime assister à des concerts de musique et cuisiner. On lui reproche souvent de ne pas aimer les sushis (qui n’aime pas ça?), mais en revanche, elle adore le bacon. Gabrielle se caractérise aussi par l’utilisation abusive des mots-clés (ou hashtag).

 

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire