Méditer pour oublier l’échec de la réforme!

Triste semaine que celle qui s’achève pour les profs et les directions d’école. La réforme, la fameuse réforme qui alimente les discussions dans le milieu depuis sa mise en place, ne produit pas les fruits qu’elle nous promettait. Pour se changer un peu les idées, et parce que le blogue de Succès Scolaire ne veut pas répéter ce qui se dit ailleurs dans tous les quotidiens, parlons de quelque chose qui nous vient tout droit de l’Inde…

 

334_Image

Non, il ne sera pas question de cari vert pour pimenter vos lunchs. On parle de pleine conscience. Cette pratique très à la mode ces jours-ci consiste à porter de façon intentionnelle toute son attention au moment présent, ou à la tâche qu’on fait durant le moment présent. On parle souvent de méditation pleine conscience, qui n’est que la pratique de la pleine conscience lors d’une séance de méditation.

 

Jon Kabat-Zinn est à la pleine conscience ce que Picasso est à la peinture : un maître. Voyons ce qu’il nous dit dans son livre « Reconquérir le moment présent » aux éditions Les Arènes : « La pleine conscience propose des trésors d’intériorité, de plus en plus nécessaires pour faire face à la pléthore de sollicitations du monde moderne et aux nombreux stress qui l’accompagnent. » Mais, pourquoi au juste, on vous parle de méditation et de pleine conscience? C’est que ces pratiques ont des retombées concrètes validées par des centaines d’étude sur le bien-être et la capacité de se concentrer, la clé du succès à l’école. Et parce qu’on les pratique de plus en plus en milieu scolaire.

Courez lire ce texte d’un blogue américain qui en fait état. Un prof à bout décide de s’y prendre autrement, notamment de changer la façon dont ses élèves exécutent les tâches qu’ils ont à accomplir. Également, peu avant Noël, Le Devoir consacrait un dossier à la pleine conscience. Déjà en 2012, le New York Times rapportait que l’implantation de la méditation pleine conscience en milieu de travail améliorait la productivité des travailleurs de chez Google. Finalement, voici un excellent reportage de 60 minutes.

Donc, allons-y pour la pleine conscience, les élèves, les profs, tout le monde quoi!

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.