Garder ses élèves motivés jusqu’à la fin de l’année

La fin de l’année scolaire approche à grands pas. Plusieurs élèves préféraient jouer dehors toute la journée plutôt qu’être assis en classe à réviser la matière apprise depuis septembre. Voici quelques trucs qui vous aideront à les garder motivés jusqu’au 23 juin.

Donner l’exemple
Si vous comptez impatiemment les dodos avant les vacances, vos élèves percevront votre démobilisation. Pour réussir à les motiver, vous devez d’abord l’être vous-même.

Soyez enjoué et communiquez votre soif d’apprendre. C’est bien ce que vous voulez : que vos élèves prennent plaisir à apprendre. Vous avez écouté un documentaire sur la savane africaine ou lu un roman qui se déroulait en France en 1750? Dites-leur ce que vous avez appris.

Avoir recours au jeu
Les activités ludiques d’apprentissage sont une nécessité pour motiver les élèves. De nombreuses formes de jeu sont envisageables :

  • Énigmes;
  • Jeux de questions-réponses avec éliminatoires et rattrapage;
  • Chasse aux fautes d’orthographe sous forme d’un jeu de sept erreurs;
  • Jeux de rôle;
  • Grille de mots croisés pour faire mémoriser une liste de vocabulaire ou des notions de science de la nature.

Varier les documents
Proposez à vos élèves des activités courtes et diversifiées : iconographie, tableau blanc interactif, vidéo, etc.

Les documents audio sont fort appréciés. Toutefois, assurez-vous de les accompagner de tâches précises : vos élèves resteront attentifs seulement s’ils savent qu’ils doivent repérer des éléments précis pour répondre à des questions.

Adapter la tâche aux intérêts des élèves
Rendez vos élèves curieux en les aidant à faire des liens entre ce qu’ils apprennent et ce qui les intéresse déjà. En connaissant leurs intérêts, vous pouvez vous en servir pour leur donner envie de découvrir autre chose.

Donner des défis réalistes
Une tâche trop facile est aussi démotivante qu’une activité trop difficile. Par contre, il est préférable d’augmenter l’aide plutôt que diminuer le défi à relever, parce que plus vous réduisez vos attentes, moins les élèves vont en faire.

Intégrer un peu de folie
Folie et fantaisie ne veulent pas dire laxisme. Cela signifie seulement mettre un peu de piment pour agrémenter vos journées. Par exemple, vous pouvez proposer à vos élèves, pour une journée X, de porter un vêtement ou un accessoire rouge ou bleu.

Lorsque vous donnez des exemples, utilisez des prénoms loufoques comme Martien, Herménégilde, Émilienne ou Onésime. Rires garantis!

Sur ce, bonne fin d’année scolaire!

back-to-school-vector_fk_pggvd_L

Ce contenu a été publié dans Trucs pour enseignants - directions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.