Fréquence, durée et nombre d’heures de tutorat: existe-t-il une formule magique?

Lors d’un premier contact, on nous demande souvent quel est le meilleur moyen d’aborder le tutorat. À quelle fréquence par semaine devons-nous le faire?  Combien d’heure doit-on prendre? Est-ce qu’il existe un endroit particulier pour faire les séances? Voici un survol de ces principaux points, avec les recommandations de Succès Scolaire!

Fréquence des rencontres

Une ou plusieurs fois par semaine? Des rencontres multiples ou plus espacées? 

Dépendant du rattrapage à faire et du besoin (aide aux devoirs, révision, préparation à un examen, etc.), la fréquence de départ peut être assez variable. Néanmoins, afin d’établir une bonne routine et pour donner l’occasion au tuteur d’effectuer un meilleur suivi au départ, on suggère souvent un minimum d’une fois par semaine.

S’il s’agit d’un important retard accumulé à rattraper, vous pouvez également commencer par plusieurs rencontres rapprochées. Une fois cette « urgence » comblée, vous pourrez réévaluer avec le tuteur la nécessité de continuer ainsi ou s’il serait préférable d’espacer les rencontres.

La période dans l’année peut aussi grandement influencer la fréquence. En début d’année, les rencontres peuvent être plus espacées tandis qu’à l’arrivée des examens de fin d’étape, on peut multiplier les rendez-vous dans une semaine.

L’aide aux devoirs peut aussi être assez fréquente et se faire autant en semaine que durant le weekend. De cette façon, le tuteur peut faire une bonne récapitulation de ce qui a été vu en classe, cibler ce qui a été moins compris et préparer l’élève à la semaine qui vient.

Durée des séances

Une heure, est-ce suffisant? Est-ce trop? Combien de temps devrait durer une séance de tutorat?

Une heure de tutorat, c’est souvent vite passé: le temps de s’installer, d’ouvrir les livres, de s’entretenir pour vérifier s’il y a eu des progrès ou si des difficultés ont été rencontrées depuis la dernière séance, etc. De plus, avec la préparation qu’il doit prévoir ainsi que le temps de transport, passer moins d’une heure avec un élève n’est pas tellement avantageux pour un tuteur à domicile.

La semaine, après l’école ou en début de soirée, des séances d’une heure sont souvent suffisantes, surtout pour les élèves du primaire. Il faut toujours considérer que la journée à l’école a peut-être été exigeante pour votre enfant et demander de rester concentré plus longtemps pourrait s’avérer difficile. Pour les jeunes au secondaire et au cégep, qui peuvent resté concentrés plus longtemps et connaissent un peu mieux leurs limites, ce sera à voir auprès d’eux et du tuteur quelle serait la meilleure approche à prendre.

Les fins de semaines. les rencontres peuvent facilement être plus longues : selon notre expérience, nous avons souvent remarqué que les élèves  sont à ce moment plus réceptifs, plus reposés et leur capacité à rester concentré est donc plus grande.

Lieu de prédilection

Est-ce qu’il est préférable de faire les rencontres à la maison ou à l’école? À la bibliothèque ou au café du coin? En ligne?

Entre les pratiques sportives, les cours d’art ou les activités parascolaires, pourquoi ne pas éviter un déplacement supplémentaire? Les rencontres à domicile sont la formule la plus courante et nous avons d’ailleurs de bons conseils pour mettre sur pied un espace étude efficace.

Parfois, pour développer davantage d’autonomie chez leur enfants, certains parents préfèrent que les séances se déroulent à l’extérieur de la maison. Pour la région montréalaise, nous proposons fréquemment notre centre d’apprentissage de Côte-des-Neiges, qui est à la disposition des élèves et des tuteurs la semaine après l’école et les weekends.

Autrement, avec l’autorisation de la direction, il est toujours possible de faire les séances à l’école. Il faut cependant vous assurer que l’école a un endroit adéquat à mettre à votre disposition et que les heures d’ouverture le permettent.

Dans le même ordre d’idée, la bibliothèque est un bon endroit où faire les séances. C’est un lieu calme, dont la vocation en soit est favorable à l’étude. Il faut par contre vous assurer d’avoir accès à une section dédiée aux travaux, un peu à l’écart des autres occupants, question de ne déranger personne. Aussi, avant de planifier une rencontre, n’oubliez pas de vérifier les heures d’ouverture: il y a des bibliothèques qui ferment plus tôt ou sont tout simplement fermées certains jours de la semaine.

Les rencontres en ligne sont une option à retenir, qui pourraient être utilisées en complément. Par l’entremise de notre classe virtuelle, les séances via webcam offrent une interaction en temps réel et peuvent s’avérer fort pratiques. En effet, si une rencontre en personne ne peut avoir lieu dû à un problème de transport, n’hésitez pas à utiliser notre plateforme interactive!

Comme on peut le constater, il existe plusieurs facteurs à prendre en ligne de compte avec le tutorat en individuel. Puisque chaque situation est unique et demande un suivi particulier, la formule magique nécessite l’apport de bien des ingrédients! D’abord, ce qu’il faut garder en tête est de bien se préparer au préalable, d’avoir une bonne communication au fil des séances avec le tuteur et de ne pas perdre de vue que l’objectif principal reste la réussite de votre enfant. Et nous serons là pour faire partie de la solution gagnante!

Ce contenu a été publié dans Trucs pour parents. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.