Aider son enfant dans ses premières lectures

shutterstock_372830005

L’implication d’un parent dans les premiers pas que fait un enfant dans le monde des livres est un indicateur important du succès futur qu’il aura à l’école. Cette implication est aussi le garant de meilleures capacités de lecture pour un enfant qui en est à ses débuts. Voici quelques trucs pour aider votre enfant qui commence à lire.

  1. Indiquez du doigt chaque mot que vous lisez à mesure que vous les lisez. L’enfant peut ainsi faire des liens entre les images qu’il voit et les mots que vous lisez. Cette stratégie permet également à l’enfant de développer la capacité de lire les lignes l’une à la suite de l’autre.
  1. Lisez le titre du chapitre et demandez à l’enfant de faire une prédiction. Peu importe à quel niveau votre enfant se trouve, il devra être en mesure de se faire une idée de ce qui l’attend dans ses lectures. Cette stratégie lui permettra de se situer dans un récit, retourner en arrière dans l’histoire et anticiper ce qui risque de se produire.
  1. Faites des lectures dynamiques à voix haute. Il peut être difficile de savoir utiliser le bon rythme et la bonne intonation lorsqu’on lit à voix haute. Éventuellement, tous les enfants seront appelés à lire devant leur classe régulièrement. Il est donc important de se pratiquer avec les enfants qui sont plus matures. Un bon exercice consiste à faire des lectures à deux, c’est-à-dire de se répondre en lisant chacun le texte d’un personnage ou encore à tour de rôle en changeant de lecteur lors de chaque nouveau paragraphe.
  1. Posez-lui des questions. La compréhension de lecture est la compétence que l’on développe à l’école lorsqu’on doit lire. Plus les années passeront, plus votre enfant devra répondre à des questions exigeantes requérant toujours plus de compréhension des textes vus en classe. C’est pourquoi il faut qu’il se pratique tôt. Dès que vous terminez une lecture, demandez-lui de vous expliquer ce qu’il a retenu, ce qu’il a enregistré. Si possible, demandez-lui d’établir des liens entre une histoire et une autre qui a déjà été lue ou encore avec un évènement récent qu’il a vécu. De cette façon, il sera plus en mesure de s’approprier le texte.
  1. Joignez l’écriture à la lecture. Idéalement, chaque fois que vous aidez votre enfant à lire ou que vous lui lisez un texte, une activité d’écriture ainsi qu’une discussion devraient avoir lieu. Ainsi, le développement des compétences liées aux trois activités est favorisé, puisque celles-ci sont inséparables. En effet, ce sont les mêmes connexions neuronales qui sont utilisées dans les trois cas. Si votre enfant ne sait pas écrire, demandez-lui de vous dicter ce qu’il a compris de l’histoire pour le noter dans un journal.

En terminant, rappelons que comme les sports, la lecture est un exercice qu’il faut répéter et ce, quotidiennement!

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.