5 TRUCS POUR AMÉLIORER LA COMMUNICATION AVEC L’ENSEIGNANT

shutterstock_259220228

SAVIEZ-VOUS QU’UNE BONNE COMMUNICATION ENTRE VOUS ET L’ENSEIGNANT DE VOTRE ENFANT EST UN ÉLÉMENT IMPORTANT POUR SA RÉUSSITE SCOLAIRE?

Voici donc quelques trucs pour développer une bonne relation avec le prof de votre enfant.

COURTOISIE

C’est la règle de base d’une saine relation. Adressez-vous à lui de la même façon que vous voulez qu’il s’adresse à vous.

LA PERFECTION N’EXISTE PAS

Chose certaine, il n’est jamais facile d’accepter les difficultés de son enfant : à lire, à se faire des amis, à écouter les consignes… Votre enfant n’est pas parfait… comme tous les êtres vivants, d’ailleurs! Surtout, ne vous transformez pas en avocat de votre enfant : évitez la confrontation ou les réactions offensives.

Au contraire, montrez-vous ouvert et rationnel. L’enseignant est votre allié, pas votre ennemi. C’est pourquoi il importe de travailler avec lui afin de trouver des solutions.

IL Y A PLUS D’UNE FAÇON DE FAIRE LES CHOSES

Le prof de votre enfant a son propre style d’enseignement et de communication. S’il correspond au vôtre, tant mieux. Mais si votre approche est différente, ne concluez pas immédiatement qu’il est incompétent. Apprenez plutôt à reconnaître les forces de son style avant de le critiquer.

LES ÉCRITS RESTENT

Communiquer avec l’enseignant de votre enfant par courriel peut être très pratique. Toutefois, n’oubliez jamais la nétiquette (petit rappel du truc numéro 1!) :

  • Commencez et terminez votre courriel par une formule de salutation;
  • Soyez concis;
  • Évitez les majuscules, ce qui équivaut à crier;
  • Faites attention aux fautes d’orthographe, qui pourraient nuire à votre crédibilité;
  • Attendez d’avoir dormi avant d’envoyer un courriel chargé d’émotion et que vous pourriez regretter.
MERCI

Vous ne le savez peut-être pas, mais les enseignants sont, pour la plupart, débordés. Ils doivent planifier les cours, faire de la correction et gérer leurs relations avec les autres parents. Pourquoi attendre la carte de Noël ou le cadeau de fin d’année pour leur démontrer votre appréciation? Un petit merci une fois de temps en temps, ça fait toujours du bien. « Merci d’avoir amené fiston au musée voir l’exposition sur les dinosaures. Il m’a parlé de cette activité pendant des jours » « Quelle bonne idée d’avoir mis en place un blogue de classe. Depuis ce temps, ma cocotte s’est beaucoup améliorée en écriture. » Ce ne sont que quelques mots, mais qui peuvent faire toute la différence!

Un petit « bonus » en terminant : ne dénigrez jamais l’enseignant de votre enfant devant lui. Ce serait le mettre dans une situation émotionnelle inconfortable. Il est attaché à son prof. Et pour apprendre, il a besoin de lui faire confiance. Morale de cette histoire : avant de dire quelque chose que l’on pourrait regretter, vaut mieux tourner sa langue sept fois…

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.